Une psy montréalaise présidente de l’Europe ?

Vaira_Vīķe-Freiberga_Davos-150x150Si vous avez étudié la psychologie à l’Université de Montréal entre 1965 et 1998, vous l’avez sans doute eu comme prof.  Veira Vike-Freiberga, lettone d’origine, a occupé sa retraite de l’UdeM à diriger le nouvel État letton avec un tel éclat, qu’elle est maintenant en lice pour devenir, jeudi le 19 novembre, la première personne à président le Conseil européen, bref le premier Président de l’Europe.  Elle a, disent les analystes, beaucoup plus de chances d’y arriver que Tony Blair, partant pourtant favori l’an dernier.

Son choix tomberait à pic pour le projet de Jean Charest — qui lui a d’ailleurs remis l’Ordre national du Québec en 2006, le ratoureux — de faire aboutir la négociation d’un nouvel accord de libre échange Canada/Union européenne, dont le Québec est le principal fer de lance.