Nordiques: Encore un coup de M. Immobile !

237458-maire-quebec-regis-labeaume-premier-150x150Entendons-nous bien. Peut-être Jean Charest a-t-il eu tort de s’engager auprès du maire Régis Labeaume à sécuriser, par voie législative, l’entente avec Quebecor avant la fin de la session parlementaire.

Peut-être. Mais il est Premier ministre, engagé jusqu’au cou dans ce projet, et il a donné sa parole. Nous savions, depuis mardi et la brévissime conférence de presse du maire Labeaume, que la parole n’allait pas être tenue. Nous pensions que M. Charest avait du faire face à de fortes résistances des membres de son caucus.

Paul Larocque, de TVA, nous apprend cependant ce jeudi que le Premier ministre s’est rendu sans combattre:

Jean Charest n’est pas intervenu une seule fois lors du débat sur le projet de loi privé visant à protéger l’entente de gestion du nouvel amphithéâtre, lors du caucus de mardi. Le premier ministre a préféré laisser le champ libre à ceux qui s’y opposaient. […]

Québec: capitale social-démocrate ?

227358-mystere-quebec-pas-opaque-ca-150x150Un sondage Crop-LeSoleil nous apprend que la ville de Québec, ce fief de gauchistes, pourrait élire lundi une majorité de députés néo-démocrates et donner ainsi le coup de grâce au gouvernement conservateur.

Il vaut la peine de lire l’article qui fait état de ce renversement.

Personnellement, permettez moi de dédier ces chiffres à mes amis du Réseau Liberté-Québec et aux célèbres animateurs de droite de radio de la vieille capitale. Ils doivent se retourner dans leurs tombes.

Non, attendez, ils ne sont pas morts ! Quoique, politiquement, c’est un coup dur.

Une dernière pensée à ce sujet. La psychanalyse collective inachevée de Clotaire Rapaille aurait-elle eu un impact sur le comportement politique des gens de Québec ?

Rapaille aurait-il percé le mystère de Québec ?

freud_femme-257x300Il a mis les gens de Québec sur le sofa du psychanalyste et en a tiré une conclusion : ils sont sado-maso ! Ce serait le mystère de Québec, celui que les chefs politiques, les Montréalais, les chroniqueurs et sociologues tentent en vain de comprendre depuis des lustres.

Lui, c’est Clotaire Rapaille, le spécialiste en communication embauché par Régis Labeaume pour relooker la vieille capitale. Il n’a pas encore trouvé la formule-choc, ni le thème de la future promotion de la ville. Mais il a livré hier matin une partie de son diagnostic, fondé sur ses entrevues avec 10 groupes de citoyens choisis au hasard par une maison de sondage.

L’homme est flamboyant et on en rit avec bonheur (Infoman, entre autres, lui a taillé une jolie veste l’autre jour, pointant des invraisemblances dans ses histoires de jeunesse. Voir en fin de billet.)