Voir: Deux séries SF qui repoussent les limites

Vous me savez fan de SF. Je répète qu’à ce jour, pour la profondeur du propos et la qualité d’exécution, personne n’a encore mis en péril la première place tenue par la trilogie Matrix (quadrilogie avec Animatrix). Mention spéciale, cependant, pour le film Inception.

Deux séries télé récentes s’approchent à mon avis de l’étalon-or Matrix: Westworld et Altered Carbon. Deux séries pour adultes, avec sexe, violence et sang à profusion. Coeurs sensibles s’abstenir.

Voir: Game of Thrones, pourquoi je n’ai pas signé la pétition

J’ai failli. Après les deux premiers épisodes de la dernière saison, la déception était palpable.

Cette série remarquablement écrite sombrait, dans ces épisodes, dans les clichés et les longueurs. Où étaient la richesse du scénario, des dialogues ? Quelqu’un avait d’ailleurs fermé les lumières pendant tout un épisode et l’Amérique entière a joué sur son voyant « luminosité » pour essayer de distinguer quelque chose. Un désastre.

Voir: Suzanne Clément en français de France !

Le jeu, Suzanne ClémentJe ne sais pas ce qui lui a pris, mais l’algorithme de Netflix m’a récemment proposé Le Jeu, film français sorti l’an dernier. Je lui en suis très reconnaissant !

Cette reprise d’un film italien met notamment en vedette notre Suzanne Clément. Le jeu est simple: dans un souper entre couples et amis, tout le monde met son téléphone portable sur la table.

Voir: Indigestion d’effets spéciaux ? L’antidote: Deux films français en costumes !

Vous en avez trop vu pour l’instant, des vaisseaux spatiaux, des dragons cracheurs de feu. Des séries américaines ou britanniques, même, de Netflix ? Vous souhaitez quelque chose de plus calme, de plus posé, de plus réfléchi ?

J’ai la solution. Disponibles dans les replis de Illico ou Netflix, deux gentils films français en costumes d’époque qui marient romantisme, élégance, esprit, sans la moindre poursuite de voiture.

Jean Dujardin en liberté

Sortir: Émotion forte et rigolade d’été sur les planches

Au TNM: Un autre coup de poing émotif de Michel Marc Bouchard

Le prolifique auteur d’Alma revient chez lui (ça se passe à Alma) et sur les planches du TNM avec son complice le metteur en scène Serge Denoncourt pour plonger le spectateur dans un drame émotif de haute tenue.