Bientôt : un sixième sens un peu insensé

Docteur, suis-je normal ? L’autre nuit, j’ai rêvé à mon IPhone. Sans que je lui aie demandé quoi que ce soit, il me montrait l’image de mon portefeuille, oublié sur le comptoir d’un restaurant. Je l’ai remercié en le tapotant gentiment. Puis me suis éveillé en sueurs.

Il est vrai que, depuis que je l’ai, il a pris dans ma vie une place considérable. Il prend mes appels et mes messages, bien sûr, me dit quelle température il fera, me donne l’itinéraire vers ma destination, m’indique s’il y a une station service ou une pharmacie dans les parages, quels films jouent à quelle heure dans quel cinéma, me donne la première page du Monde et du New York Times, prend des photos. Il me permet d’écouter Shakira, les Colocs et la chronique internationale d’Alexander Adler. Il me montre les cinq meilleures publicités de la semaine dans le monde. Mais il fait plus : il convertit mes euros en yen, me sert de boussole, de niveau (oui, de niveau), de lampe de poche, de métronome et de dé à jouer. Il me fournit aussi le son du sabre-laser au cas où je croiserais Darth Vador.