Communiqué : Jean-François Lisée remet des dons aux organismes d’insertion de Rosemont

Montréal, le 22 décembre 2012 – Au cours des derniers jours, le député de Rosemont M. Jean-François Lisée a remis des dons personnels à quatre organismes d’insertion dont le siège social est situé de la circonscription de Rosemont, soit Insertech Angus, Le Groupe Part, Buffet Insère-Jeunes et Les Pousses urbaines. Faisant suite à l’annonce du ministre Lisée la semaine dernière, ces dons représentent le versement pour la portion de 2012. Tel qu’annoncé, d’autres suivront  en 2013.

« Saviez-vous que des milliers de décrocheurs québécois sont sur des listes d’attente… pour raccrocher ? Ils ont la volonté de participer pleinement à l’essor du Québec, mais doivent attendre. C’est pourquoi j’ai décidé de les appuyer. Ces organismes donnent une formation jumelée à une réelle expérience de travail aux décrocheurs. Leur taux de réussite est remarquable ! » a souligné Jean-François Lisée.

Fondé en 1998, Insertech offrent à des jeunes adultes en difficulté une formation en informatique afin qu’ils apprennent à récupérer des ordinateurs, à les reconditionner et à les revendre à prix modique à des citoyens et des organismes sociaux. www.insertech.ca

Le Groupe Part favorise l’insertion socioprofessionnelle de personnes aux prises avec un problème de santé mentale ou d’ordre psychosocial en leur proposant un programme d’insertion en cuisine. Ce don leur permettra de finalement réaliser un nouveau projet qui avait dû être mis de côté faute de financement. www.groupepart.ca

Buffet Insère-Jeunes enseigne à des jeunes entre 16 et 25 ans le travail en cuisine, que ce soit pour leur service traiteur, pâtisseries et service de cuisine en établissement. Après plusieurs années d’attente, l’organisme pourra notamment rénover leur salle de formation et l’équiper adéquatement. www.traiteurbis.qc.ca

Depuis 2006, les Pousses urbaines forment sur le terrain de jeunes âgés de 16 à 30 ans en horticulture écologique. Ils font appel à tous types de clients qui souhaitent aménager ou entretenir leur cour. De plus, ils participent à l’aménagement des ruelles vertes de Rosemont et ont mis sur pied le projet de potagers solidaires avec des ainés de Rosemont.  www.poussesurbaines.org

Au début de la semaine, M. Lisée a participé au lancement de la campagne de la Coalition des entreprises d’insertion du Québec « Aidez les raccrocheurs dans les entreprises d’insertion, doublez Lisée ! ». L’objectif de la campagne est d’amasser plus de 80 000 $, d’ici le 28 février 2013, de façon à doubler le don annoncé par le ministre Lisée. Pour participer à la campagne ou pour plus d’informations : www.doublezlisee.org

« Par cette campagne, j’espère que ce sera l’occasion pour les citoyens de mieux connaitre le travail primordial accompli par ces entreprises. Je vous invite à encourager ces organismes, soit en leur faisant un don, soit en utilisant leurs services. Ensemble, on peut faire la différence. » a conclu le député de Rosemont, Jean-François Lisée.

Source :
Véronique Bergeron
Attachée politique du député de Rosemont, Jean-François Lisée
Téléphone : 514 593-7495

Ce contenu a été publié dans Communiqué par Jean-François Lisée. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Jean-François Lisée

Il avait 14 ans, dans sa ville natale de Thetford Mines, quand Jean-François Lisée est devenu membre du Parti québécois, puis qu’il est devenu – écoutez-bien – adjoint à l’attaché de presse de l’exécutif du PQ du comté de Frontenac ! Son père était entrepreneur et il possédait une voiture Buick. Le détail est important car cela lui a valu de conduire les conférenciers fédéralistes à Thetford et dans la région lors du référendum de 1980. S’il mettait la radio locale dans la voiture, ses passagers pouvaient entendre la mère de Jean-François faire des publicités pour « les femmes de Thetford Mines pour le Oui » ! Il y avait une bonne ambiance dans la famille. Thetford mines est aussi un haut lieu du syndicalisme et, à cause de l’amiante, des luttes pour la santé des travailleurs. Ce que Jean-François a pu constater lorsque, un été, sa tâche était de balayer de la poussière d’amiante dans l’usine. La passion de Jean-François pour l’indépendance du Québec et pour la justice sociale ont pris racine là, dans son adolescence thetfordoise. Elle s’est déployée ensuite dans son travail de journalisme, puis de conseiller de Jacques Parizeau et de Lucien Bouchard, de ministre de la métropole et dans ses écrits pour une gauche efficace et contre une droite qu’il veut mettre KO. Depuis quatre ans comme député de Rosemont, il se bat pour les dossiers de l’Est de Montréal en transport, en santé, en habitation. Dans son rôle de critique de l’opposition, il a donné une voix aux Québécois les plus vulnérables, aux handicapés, aux itinérants, il a défendu les fugueuses, les familles d’accueil, tout le réseau communautaire. Il est aujourd’hui candidat à la direction de notre parti. Il compte apporter de la vision, de la clarté, et ce mélange de pragmatisme et de passion qui est devenu sa marque de commerce.

4 réflexions au sujet de « Communiqué : Jean-François Lisée remet des dons aux organismes d’insertion de Rosemont »

  1. M. Lisée. Cet argent vous appartenait de tout droit. Cela donne encore plus de sens à votre geste.

  2. Superbe idée! Je suis partante. J’espère que nous dépasserons l’objectif.

  3. Bien joué M. Lisée, ces contributions vont définitivement changer le portrait social de Rosemont et votre geste va concrètement aider. Merci pour ces organismes.

Les commentaires sont fermés.