Couillard et les frais de garde: Touche pas à mon 1%

Les mots ne sont évidemment pas assez forts pour condamner la fraude électorale dont le PLQ de Philippe Couillard s’est rendu coupable en promettant, en campagne électorale, de ne pas augmenter le coût des frais de garde au-delà de l’inflation et en faisant le contraire, six mois plus tard.

Ce mépris du contrat démocratique que constitue une élection justifie, à lui seul, la motion de censure que le PQ présentera la semaine prochaine.

Mais même si on admettait le principe d’une modulation selon le revenu (pour compenser notre incapacité à augmenter le taux marginal d’imposition aux niveaux des années 1950 à 1980), une chose est frappante dans les données rendues publiques ce jeudi: on module, certes, mais pas au point de faire payer le 1% les plus riches au Québec.

Voyez ce graphique de la nouvelle contribution proposée:

image

La contribution, c’est net, est plafonnée à 20$ par jour, quel que soit le revenu au-delà de 200 000$ de revenu par ménage. Pourquoi ? Le coût réel du service de garde est de 60$ par jour. Pourquoi ne pas prolonger la courbe pour que le couple de — disons, au hasard — neurochirurgiens paie le coût réel du service ? C’est pourtant ce que paient leurs collègues de New York ou de Toronto. Ils n’en meurent pas. Ils ont les moyens, eux.

On retrouve dans ce refus libéral d’aller au bout de la modulation le même réflexe que pour les compressions demandées au réseau de l’éducation. Pour les écoles publiques, on passe la gratte, heurtant au passage l’aide aux devoirs. Pour les écoles privées ? On les épargne. Pourquoi ? Esprit de classe ?

Les 1% semble devenir les intouchables des réformes Couillard. La classe moyenne écopera, y compris dans la hausse des frais de garde scolaire et de taxes scolaires et municipales.

Le 1%, lui, est traité avec des gants blancs. Bizarre.



10 réflexions au sujet de « Couillard et les frais de garde: Touche pas à mon 1% »

  1. Bonjour, j’ai pleins de questions si vous avez des réponses gênez-vous pas….
    D’abord est-il vrai de dire que si tu es contre l’austérité, ça veut dire que tu es pour le déficit?

    Est-il vrai de dire que la seul raison d’atteindre l’équilibre budgétaire le plus vite possible, c’est pour ne pas perdre notre cote dans les grandes agences de notation de crédit?

    Est-il vrai de dire que si le Qc perd sa cote, la répercutions sera l’augmentation du taux de crédit, pour quand on emprunte…?

    Est-il vrai de dire que la seul raison de ce que font les Libéraux, c’est pour pouvoir ce mettre a ré-emprunter au plus vite, pour revenir à la même situation dans quelques années?

    Moi je suis contre toute les coupures dans tout les secteurs. Toutes. Mais je suis pour une économie en forme et florissante. Comme bon citoyen je suis prêt a faire des compromis. Faire ma part.

    Mais un moment donné!!! L’état d’alerte économique en est-elle là, vais-je me retrouver sur le chômage si rien n’est fait, ou si on utilise l’économie Québécoise pour me faire passé des changements majeurs que je ne veux pas?

    merci

  2. Toute la semaine j’ai écouté la plupart des émissions consacrées à ce sujet et aucune n’a posée la question de la baisse des tarifs pour les familles les plus pauvres, qui devrait découler du principe distributif qu’évoque Mr. Couillard. C’est un réel problème, qui n’est pas du tout résolu par cette réforme qui fait intervenir une double imposition pour les familles. Il s’agit donc d’une pseudo-redistribution, surtout si l’on ajoute les considérations que vous apportez.

    Une sous-question accompagne cette première question, si le gouvernement Couillard avait réduit les frais de garde pour les familles les plus pauvres, de combien auraient été les économies?

    De plus, aucun journaliste n’a posée la question de la différence monétaire entre cette option et la propostion du PQ.

    Encore une fois une débat tronqué, mal alimenté, peu approfondi.

    On préfère parler, ne nous en déplaise, une nième fois de PKP, alors que ce gouvernement attaque tout azimut nos instruments démocratiques. Les CPE ont aussi une structure démocratique.

    Une autre question sous-jaçante, lorsque l’on parle d’un revenu de 100,000$ c’est probablement parce que la femme travaille. Ce travail est devenu nécessaire dans le monde actuel, or on pénalise les femmes et les familles parce qu’elles apportent un revenu supplémentaire.

    Beaucoup plus grave est la réduction par le gouvernement des CPE à de simples service de garde. Or ce ne sont pas de simple services de garde, mais des services éducatifs pour enfants. La nuance est majeure.

    Il est très clair que la croissance du réseau ne passera plus par les CPE mais par le privé. Les journalistes et l’opposition ne parlent pas (assez) de ce qui rime avec garderie privé : scandale des garderies.

    • Et aussi conditions salariales moindres. Comment voulez-vous qu’ils fassent du profit en chargeant 35$ par jour?

  3. La gaffe des péquistes a été de déclencher des élections.Vous auriez dû attendre la motion de censure sur le budget.Avec un peu de chance vous auriez survécu comme gouvernement,à défaut de quoi le PLQ aurait porté l’odieux du déclenchement d’une élection prématurée.

  4. « Les mots ne sont évidemment pas assez forts pour condamner la fraude électorale dont le PLQ de Philippe Couillard s’est rendu coupable en promettant, en campagne électorale, de ne pas augmenter le coût des frais de garde au-delà de l’inflation et en faisant le contraire, six mois plus tard. »

    Eh bien, le gouvernement péquiste dans lequel tu étais a bien tenté d’augmenter RÉTROACTIVEMENT les impôts SANS l’avoir annoncé avant l’élection. Vous êtes tous pareil: promettre la lune pour être élus, et faire le contraire ensuite. Parfois j’envie les dictatures, le genre de comportement des élus ici, péquistes et libéraux, mériterait un emprisonnement.

    • Faux. Quand le PQ ne tient pas ses promesses, il est défait. Quand le PLQ ne tient pas ses promesses, il est réélu !

  5. Est-ce volontaire cette omniprésence du politique et de l’économique dans la société? N’est-ce pas réducteur comme les chicanes de bois qui conduisent le bétail à l’abattoir? Ne sommes-nous pas en société de DROITS auxquels tous sont assujettis à égalité sans égard au statut social et la position en société? Pourquoi on ne poursuivrait pas en justice les faux agents de la démocratie qui ne font plus le travail de nous servir tous et ne cessent de nous dire que leur obligation est de nous mener à l’abattoir même si on se débat et résiste? Ne pourrait-on pas sortir du cercle de fous de la politique inutile et entamer DES recours collectifs pour fraude électorale? Hélas!

  6. Tout à fait d’accord avec vous M. Lisée. En tant que membre de la classe moyenne, avec 3 enfants, je suis plus que concerné par ce débat. Je crois tout de même que l’universalité doit demeurer dans les CPE. On ne peut demander aux mieux nanti(e)s, qui ont le privilège de payer beaucoup d’impôts, de payer encore plus lorsqu’ils/elles utilisent un service. À mon avis, on déroge du principe même de l’universalité. Je crois même que des modifications dans ce genre vont mener à la disparition des programmes universels tels l’éducation, la santé, etc….Il faut que le deal soit gagnant /gagnant….sinon la droite et l’individualisme vont l’emporter (comme à Toronto et New York…).

  7. Le 1% comme vous dites ne fréquentent pas la garderie publique. Et avec ces nouveaux tarifs imposé au $100 000 et plus. Le privé vas prendre beaucoup d’essor. N’est ce pas là le but de M. Couillard. ..

  8. M. Lisee,

    Un autre exemple concret, l’assurance medicament 1994 30$ pour 3 mois et etait mis en service pour ceux qui avaient besoins et dont la facture pouvait etre de ~ $30 000.00 par annee exemple.
    La realite corruption des cie pharmaceuptiques encouragant les medecins a donner des pillules a tout le monde. Mais le pire ce n’est pas la facture en $ c’est le cout societaire du bien etre je dirais sevice qu’a eu la population . A un moment par contre ce que l’on apprends c’est que ce n’est jamais la faute a personne parce que selon ma conclusion ceux qui decident celui qui est le coupable sont eux memes les coupables a couper du systeme je n’abonderai pas plus.
    Bonne soiree!

Les commentaires sont fermés.