Croissance économique: En fait, le Québec est dans le bleu !

C’est comme la marée. Chaque année, on nous revient avec le caractère chétif de l’économie québécoise. Les exagérations pleuvent.

Chaque année, des économistes doivent remettre les pendules à l’heure et c’est souvent le cas de Pierre Fortin. Hier, on a vu comment il a dégonflé le ballon de l’écart de richesse entre le Québec et les États-Unis.

Il s’en prend aussi, dans un blogue récent, aux calculs qui minimisent le taux de croissance du Québec. Souvent, on utilise la croissance du PIB brut, plutôt que le PIB par habitant, comme le font pourtant toutes les organisations internationales.

Lorsqu’on calcule correctement pour 2013, la croissance québécoise est égale à celle du Canada tout entier (pourtant dopé par les provinces pétrolières) et supérieure à l’Ontario.

Fortin croissance

Ce petit manège sur le PIB brut ou par habitant dure depuis longtemps, au détriment du Québec. Je l’avais expliqué pour les 20 dernières années ici:

Combattre les exagérations des détracteurs est une chose, mais la meilleure réponse est d’améliorer encore la performance québécoise, sujet du billet de demain !



8 réflexions au sujet de « Croissance économique: En fait, le Québec est dans le bleu ! »

  1. Maintenant, la question à cent piastres : pourquoi la croissance démographique 15-à-64 du Québec est elle si basse, et étant donné la tendance à la baisse dans les prochaines années, qu’est-ce qu’on fait ?

  2. Je crois qu’il serait intéressant d’avoir un débat télévisé sur ce sujet. Parce que faire parler les chiffres, c’est une chose. Dénoncer les méthodes de calculs ou une vision ciblée des paramètres, c’est une chose.
    Mais avoir une vision globale, froide et neutre, et ne sombrer ni dans l’alarmisme ni dans le jovialisme serait pragmatiquement plus utile.
    On peut rappeler que c’est aussi ce même Fortin qui avait défendu la faisabilité d’avoir une équipe de la MLB à Montréal… alors que tous les indicateurs socio-économiques indiquaient le contraire.
    À un moment donné, faudrait faire face à la réalité…

  3. Alors pourquoi refuser de présenter un budget avant les élections? Si tout va bien présentez le…

  4. Pour être sérieux, les HEC devraient plutôt se pencher sur la qualité de « l’indicateur » PIB, global ou par habitant il est aussi insignifiant.
    Ex : Croissance du PIB du Japon
    2008 (-1,04%) – 2009 (-5.53%) – 2010 (+4.65%) – 2011 (-0.57%) 2012 (+1.94%)
    Pourquoi cette croissance ?
    Typhon Etau, seisme du 11 Août 2009 – reconstructions en 2010 (+4.65%)
    Tsunami, 11 mars 2011 – reparations en 2012 (+1.94%)
    Si croissance il y a, c’est celle de la destruction !

  5. T. B. Il faut multiplier ces ‘leçons’ écono et les diffuser optimalement dans toutes sortes d’organisations ( pr femmes, pr étudiant(e)s, écoles secondaires, agricoles etc ) et ce via les twitterous(e) sympathisan(e)s. T. efficace et t.efficient àmha. RM

  6. Vieillard assumé, conscient que le Québec s’est taillé en 500 ans d’histoire, une niche confortable parmi les sociétés les plus évoluées de la planète, j’ai créé Saint Ici, comté d’Ailleurs, ce village qui raconte en 100 anecdotes, le génie de nos ancêtres, ceux qui ont tracé la première route. Sans leurs succès, nous ne serions pas!

  7. C’est une bonne affaire d’ajuster nos normes québécoises à celles universelles. C’est encourageant de constater que la Richesse s’accumule au QcCa.

    Très bon article concis à part çà !

Les commentaires sont fermés.