Discours haineux et coût des médicaments – La Semaine du Député de Rosemont

Plus de 930 emplois de perdus dans les pharmacies depuis septembre

Se sont poursuivies cette semaine les consultations sur le projet de loi n° 81, Loi visant à réduire le coût de certains médicaments couverts en permettant le recours à une procédure d’appel d’offres.

Plus de 930 emplois se sont perdus dans les pharmacies depuis septembre. C’est ce que nous apprend un sondage mené pour le compte de l’Association des pharmaciens propriétaires. Il ressort du sondage que la disponibilité des pharmaciens a régressé partout, avec 3 545 heures d’ouverture en moins chaque semaine et plus de 48 000 heures de travail hebdomadaires coupées. Plusieurs pharmacies ont licenciés des employés, dont 187 pharmaciens. Ces pertes d’emplois découlent directement des compressions du gouvernement libéral de 400 millions sur trois ans ! M. Barrette, en plus de nier ces pertes d’emploi, s’était engagé à lever le plafond des allocations professionnelles des pharmaciens durant la même période, mesure qui n’est toujours pas en vigueur.

J’ai discuté des honoraires des pharmaciens, des redevances, ainsi que des pertes d’emploi avec l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) lors de la Commission de la santé et des services sociaux dans l’extrait ci-haut.

Le ministre Barrette, maître du «salissage»

Le ministre Barrette a dépassé les bornes cette semaine en accusant Diane Lamarre d’avoir fermé les yeux sur les ristournes/allocations professionnelles lorsqu’elle était présidente de l’OPQ. L’enjeu des honoraires des pharmaciens concernant les assureurs privés existait depuis 1997, mais le problème s’est accéléré avec le plafonnement de 2010 du gouvernement libéral. Le vrai scandale dans tout cela,  c’est le ministre de la Santé Gaétan Barrette qui réduit les services à tous les patients du Québec!  Il essaie de s’en tirer en faisant diversion avec de fausses accusations à l’égard de Diane!

 

Non à la fermeture des résidences spécialisées en autisme et troubles graves du comportement 

Plus de 3500 personnes ont exprimé leur indignation envers le gouvernement en signant la pétition que je parraine Sauvegarde des résidences spécialisées en autisme et en troubles graves du comportement. Nous demandons que le gouvernement libéral recule dans sa décision de couper le financement afin d’éviter la fermeture des résidences spécialisées en autisme et troubles graves du comportement; qu’il révise les protocoles d’hébergement pour personnes autistes ayant des TGC, en tenant compte de leurs réels besoins, en assurant leur sécurité, leur bien-être et leur intégrité, ainsi que les besoins des personnes qui en sont responsables.

Le PL59 rate la cible et attaque la liberté d’expression

Depuis le début des consultations sur le PL 59,  on se rend compte de ses ambiguïtés et surtout du fait qu’il rate la cible. Le Premier ministre doit revenir à la raison et reculer sur ce projet de loi sur les discours haineux, puisqu’il attaque la liberté d’expression. J’ai participé à l’étude détaillée du projet de loi mardi. J’ai questionné la ministre Vallée sur le du PL 59.

 

Bonne semaine !



5 réflexions au sujet de « Discours haineux et coût des médicaments – La Semaine du Député de Rosemont »

  1. Je trouve vos écrits éclairants, moi qui ai peu de temps pour m’informer de la politique. Un son de cloche qui n’est pas de trop.
    Félicitation pour votre travail!
    Réjeanne Clair

  2. L’intervention de monsieur Lisée auprès des Pharmaciens propriétaires du Québec démontre que nous pourrions avoir un système beaucoup plus fonctionnel, s’il y avait ouverture « d’esprit » de la part du ministre de la Santé.

    Plus de 900 emplois perdus et les Pharmaciens attendent toujours que l’entente intervenue en mai 2015 commence à donner des fruits. Normalement, ça prend 90 jours pour la bureaucratie et là, on est à la mi-mars 2016 et on répond aux Pharmaciens, ça s’en vient.

    Il semble que la lame du Bulldozer fonctionne à sens unique.

  3. Tout à fait d’accord avec vous sur la définition des propos haineux que vous proposez pour le projet de loi 59. « Discours haineux incitant directement à la violence ». On va attendre le résultat final et on jugera. J’aime bien la comparaison que vous avez faite avec le théâtre de Shakespeare -« tuez tous les avocats! »

    Si cela devait être adopté – ce que je doute – cela nous évitera de déposer des plaintes contre les versets haineux et incitant à la violence du Coran.

    En plus ce que vous avez dit me laisse raisonnablement croire que vous devriez normalement nous aider dans notre campagne pour que justice soit rendue à Yves Michaud, blâmé publiquement par l’Assemblée nationale, pour des propos prétendument « inacceptables » à l’égard des communautés ethniques et à l’égard en particulier de la communauté juive, qu’il n’a nullement prononcés.

    Ce que vous avez dit sur le premier ministre Couillard me laisse raisonnement croire aussi qu’il serait ouvert à ce que le gouvernement actuel soit ouvert à l’idée de réviser le dossier d’Yves Michaud.

    Pierre Cloutier ll.m
    avocat à la retraite

  4. Excellente intervention et merci avec vous ont à l’impression que vous travaillez pour nous au lieu de se sentir comme une colonne de chiffre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *