Encore Kony 2012, mais autrement

Le phénomène viral Kony 2012 est en mutation, comme le montre cette nouvelle tentative de nous impliquer… en nous faisant rire plutôt que pleurer: