Journée citoyenne dans Rosemont, bâillon et bilan parlementaire – La Semaine du Député de Rosemont

Deux nouveaux députés de choix rejoignent les rangs du Parti Québécois 

15337504_1260116867386083_6805589848819168902_nAprès des semaines à parcourir les quatre circonscriptions en élections partielles, les Québécois ont fait leur choix lundi et ont envoyé un message clair : Il y a une forte volonté de changement des citoyens et ils veulent que l’on écoute leurs préoccupations. Bravo à nos deux nouveaux députés élus, Marc Bourcier dans Saint-Jérôme et Catherine Fournier dans Marie-Victorin. J’ai très hâte de travailler avec vous. Et merci à Richard Langlais et Jacques Daigle qui ont mené de très belles campagnes dans Verdun et Arthabaska.

Crise des délais en justice : le Parti Québécois a obtenu des investissements importants
C’est l’inaction et les compressions du gouvernement qui ont plongé notre système de justice dans la crise sans précédent. Après des mois d’inaction, la ministre a enfin annoncé des investissements. Bravo à Véronique Hivon d’avoir mené ce dossier avec tant de ferveur. Maintenant, il est important de savoir combien de procès avorteront avant que les mesures annoncées soient mises en application par le gouvernement.

Le Réseau Accorderie à l’honneur à l’Assemblée nationale
C’est avec plaisir que j’ai souligné l’apport du Réseau des Accorderies du Québec dont plusieurs représentants se trouvaient à l’Assemblée nationale cette semaine.  Né en 2002, le Réseau regroupe 4200 accordeurs dans 13 Accorderies à travers le Québec. Les Accorderies reposent sur un principe simple et original : proposer aux citoyens d’échanger entre eux des services, sur la base de leurs savoir-faire et ce sans aucune contrepartie financière. Je tiens à souligner plus particulièrement le succès retentissant de l’Accorderie situé dans ma circonscription de Rosemont qui a su rallier plus de 430 membres depuis son ouverture en avril 2014. Bravo à la coordonnatrice, Marie-Luce Meillerand, et à tous les accordeurs de Rosemont qui participent à la réussite de ce projet novateur !

Les demandes dans les banques alimentaires explosent
Le panier d’épicerie subira une hausse de 420$ en 2017. À la place de s’engager à aider les familles québécoises qui en ont le plus besoin, Philippe Couillard préfère donner des millions aux médecins. Les banques alimentaires explosent déjà en raison de la hausse du prix des aliments. Quand le premier ministre va-t-il leur venir en aide? Nous avons proposé d’augmenter le crédit d’impôt pour la solidarité des familles dans le besoin. Pourquoi le gouvernement n’accepte-t-il pas la proposition du Parti Québécois afin d’aider les familles québécoises?

Mon collègue Harold Lebel porte la pétition «Bonification du crédit d’impôt pour solidarité pour pallier la hausse des prix des aliments». Signez en grand nombre!

Crise du bois d’œuvre : Philippe Couillard doit se tenir debout pour notre industrie forestière
Après la dernière crise forestière, le Québec a perdu le tiers des 90 000 emplois que comptait son secteur forestier. C’est donc une industrie fragilisée qui fait face, aujourd’hui, à une nouvelle guerre du bois d’œuvre. J’ai interrogé le premier ministre Philippe Couillard sur cette nouvelle crise du bois d’œuvre, qui touche des centaines de communautés à travers les régions du Québec. Face à l’imposition d’une taxe à l’importation contre notre industrie du bois, le premier ministre Couillard doit se tenir debout. Les plaintes américaines sont causées par l’industrie de l’Ouest canadien, alors que le régime forestier québécois est maintenant conforme aux normes de commerce international. J’ai réussi à obtenir du premier ministre des garanties de prêt pour couvrir des emprunts de 300 M$. Je veux qu’il sache que je lui rappellerai qu’il a répondu : «On sera là, à la hauteur requise pour les dommages réels constatés».

Bâillon sur le PL106 : Le Parti Québécois annulera la loi rétrograde sur les hydrocarbures
Le projet de loi sur les hydrocarbures a finalement été adopté à Québec, samedi matin, vers 4h45am, après que le gouvernement Couillard ait forcé son adoption sous bâillon. En forçant l’adoption d’un projet de loi qui bafoue l’acceptabilité sociale, le gouvernement a choisi de terminer la session en donnant satisfaction aux pétrolières plutôt qu’aux citoyens du Québec. Nous aurions pu la terminer en adoptant, peut-être à l’unanimité, la portion sur la transition énergétique. Mais, pour ce faire, il aurait fallu un peu de collaboration et de la bonne foi. Je m’engage à annuler cette loi, qui permet l’expropriation et qui consacre la fracturation, dès l’arrivée du Parti Québécois au pouvoir en 2018.

Bilan de la session parlementaire : les libéraux ont atteint le point de non-retour
L’heure était au bilan de la session parlementaire, qui s’est achevée sous le signe du bâillon. Je pourrais passer des heures à vous énumérer la longue liste de ce que les libéraux ont mal fait. Mais, au-delà de la crise des délais dans notre système de justice, au-delà de leur gestion catastrophique de l’agriculture et du maintien de Pierre Paradis comme ministre, au-delà de la crise au ministère des Transports et du fait que Robert Poëti, qui voulait faire la lumière, a été écarté, ce que nous retiendrons de cette session politique, c’est que ce gouvernement a atteint le point de non-retour en ce qui a trait à la confiance des citoyennes et des citoyens.

Au Parti Québécois, nous avons entendu la volonté de changement des citoyens, leur appel pour qu’on écoute leurs préoccupations, et nous incarnons ce nouveau souffle dont le Québec a tant besoin.

Journée citoyenne dans Rosemont!

15409874_10157836521105623_1106616247_oRetourner dans Rosemont après ces deux semaines intensives à l’Assemblée nationale a été un réel plaisir. C’est toujours avec joie que je reçois les Rosemontoises et Rosemontois, à mon bureau de comté, lors des journées portes ouvertes. Logement, retour aux études, bénévolat, j’adore discuter avec vous des sujets qui vous préoccupent.

La semaine du député prendra des vacances. De retour en janvier! 

 



9 réflexions au sujet de « Journée citoyenne dans Rosemont, bâillon et bilan parlementaire – La Semaine du Député de Rosemont »

  1. Monsieur Lisée.

    Je suis tellement heureux d’avoir voté pour vous et de voir à quel point vous assumez avec efficacité votre rôle de chef de l’opposition.
    Je suis ravis de constater que vous n’êtes pas reposant pour les libéraux.

    Vous avez la compétence et la stature d’un chef d’État.

    Grâce à vous nous gardons espoir.
    Merci beaucoup

  2. Au député de Rosemont, chef du P.Q. , je vous félicite pour ces derniers mois comme chef. Vous avez su rallier vos troupes et cela paraît. C’est très encourageant pour nous les membres. Vous qui me lisez et n’êtes pas membres je souhaite que vous votiez Parti Québécois dans un prochain scrutin ! Je vous en remercie à l’avance.

  3. Il ne faut pas quand même oubliewr de parler d’indépendance. C,est la raison première de l’existence du PQ.
    Et pourquoi ne pas songer à remplacer l’article 1 du programme.
    Le PQ veut l’indépendance du Québec. Pour ce faire, une fois au pouvoir, il mettrea sur pied une assemblée constituante qui aura la tâche de donner au Québec une constitution républicaine qui sera adoptée soit par élection référendaire soit par référendum.
    Un rejet automatique de las monarchie britannique et canadienne.

    • En tout respect, M. Ricard, l’article 1 du P.Q. est l’indépendance. On peut l’améliorer et en parler immédiatement à plus de gens possible ! Des gens du P.Q. s’en occupent actuellement comme M. Paul St-Pierre Plamondon. Il y a aussi le mouvement OUI- Québec dirigée par Mme Claudette Carbonneau. La liste et longue et M. Lisée peut s’il le désire vous en nommer d’autres. On peut aussi nous même comme membre ( je suis membre et vous ? ) en parler autour de nous. Si on veut vraiment l’indépendance, il faut y mettre tout notre coeur et toute notre âme ! Merci.

  4. A la répétition du mot amalgame utilisé à toutes les sauces, par Philippe Couillard,je propose de revenir sur un vieux proverbe utilisé par nos ancêtres et qui dit bien ce que cela veut dire.

    Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es !

  5. Félicitations Jean-François pour votre beau travail. Je vous souhaite beaucoup de repos au cours des prochaines semaines et de refaire le plein d’énergie pour les prochains mois.
    De joyeuses Fêtes à vous et à votre famille

  6. Bonjour de Québec, M. Lisée. Je vous souhaite de belles vacances et un bon repos car on peut dire que depuis mai dernier cela a déboulé sans cesse pour vous. C’est le lot d’un député et surtout d’un chef. On a gagné deux partielles et on était pas loin d’en gagner une autre dans Verdun. On se reprendra pour ce comté. Bravo aux deux nouveaux députés, Catherine Fournier et Marc Bourcier. On a découvert ce dont était capable Mme Fournier le 7 octobre dernier avec un excellent discours bien écouté et entendu. Je suis certaine que M. Bourcier a le même talent. L’accorderie. Bravo à tous ceux et celles qui y participent, c’est vraiment un bel exemple à suivre. Pour le reste les libéraux sont égaux à eux-même et c’est trop peu trop tard pour ce qui se passe aux ministères de la Justice, de la Forêt pour le bois d’oeuvre et le Ministre Paradis ne démissionnera pas malgré ses bourdes répétées et surtout qu’il ne connaît rien en agriculture et qu’il s’en moque éperdument ! J’ai vu baîllé M. Robert Poéti en regardant la période de questions l’autre jour. Il était trop honnête pour demeurer Ministre et encore moins le redevenir. La suggestion pour l’augmentation du crédit d’impôt sur la Solidarité est excellente mais va se retrouver dans les poubelles. Célibataire, cela m’aiderait énormément si j’avais un montant en plus ! C’est bien du Parti Québécois de vouloir annuler la loi sur les hydrocarbures, mais c’est loin dans le temps. J’ai bien peur qu’il y aura beaucoup à réparer. Baîllon. Inutile selon moi ce qu’a fait le gouvernement. Rien ne pressait vraiment. Il fallait bien que M. Couillard trouve encore une fois le tour de nous écoeurer juste avant les Fêtes ! Et bien c’est fait. Ce gouvernement me pue au nez, disons le franchement. La bonne nouvelle est qu’il baisse dans les partielles et cela ne s’arrangera pas pour eux d’ici octobre 2018 parce que c’est une gang d’incompétents qui volent les idées aux autres partis. Merci de votre attention et on en reparle en janvier 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *