Justice pour l’Est et éducation — La Semaine du Député de Rosemont

L’année noire des Québécois les plus vulnérables, les lunettes roses de la ministre Charlebois

Pendant plusieurs heures jeudi et vendredi derniers, j’ai eu l’occasion d’interroger la ministre responsable des services sociaux, Lucie Charlebois, sur l’état désolant de l’action gouvernementale envers les Québécois les plus vulnérables. La ministre porte d’énormes lunettes roses. Pour elle tout va bien. Pourtant, la réalité terrain dit autre chose. Vous pouvez voir l’essentiel des échanges dans mon billet «L’année noire des Québécois les plus vulnérables, les lunettes roses de la ministre Charlebois»

Rencontre avec le recteur U de M

Avec mes collègues du Parti de Québécois de Montréal, nous avons rencontré Guy Breton, recteur de l’Université de Montréal afin de discuter des principaux enjeux entourant le milieu universitaire québécois.

2016-04-25 cacus de Mtl - recteur de l'université de Mtl

 

Transports à Mtl: Les citoyens de l’Est ont aussi droit à des projets concrets

Suite à l’annonce du projet de système léger sur rail (SLR) pour relier la Rive-Sud au centre-ville sur le futur pont Champlain et un lien entre le centre-ville et l’aéroport Montréal-Trudeau, mes collègues députés du caucus montréalais du Parti Québécois, accompagnés de Martine Ouellet et de Mario Beaulieu avons réclamé une offre équilibrée de transport collectif pour l’Est et l’Ouest de l’île. questionné le tracé de ce projet.

L’Est de Montréal attend depuis des années le prolongement de la ligne bleue du métro, une desserte rapide sur le boulevard Pie IX et un réaménagement de la rue Notre-Dame. À quand un équilibre dans les projets ? Les citoyens de l’Est de Montréal ont droit à un échéancier et une prévision de coûts rapidement pour ces projets structurants.

L’eau, inestimable richesse collective 

2016-04-25 conférence sur l'eauC’est avec plaisir que j’ai salué les participants à la conférence sur l’eau donnée par Martine Ouellet et organisée conjointement par le Parti Québécois de Rosemont et le Parti Québécois d’Hochelaga-Maisonneuve.

Martine a dressé un portrait informé de la situation de l’eau, de son embouteillage, de la question des redevances, du traitement de l’eau et de sa nécessaire désinfection.

Merci à tous pour votre présence en si grand nombre !

Un stagiaire de Rosemont à l’Assemblée nationale 

2016-04-26 stagiaire à l'assemblée nationaleC’est avec plaisir que j’ai reçu Gabriel Feng- Gaudreau, étudiant au collège Jean-Eudes, dans le cadre d’une journée carrière.

Gabriel voulait voir en quoi consiste le travail d’un député à l’Assemblée nationale. Il a donc assisté à la période de question, à une commission parlementaire. Je lui ai également fait visiter les coulisse de l’Assemblée et rencontrer plusieurs députés, dont notre chef Pierre-Karl Péladeau.

J’espère qu’il en gardera un bon souvenir, et qui sait peut-être le verrons-nous dans quelques années sillonner les couloirs de l’Assemblée nationale en tant que député.

À la rencontre des SDC du Québec

2016-04-24 SDCMercredi soir, à la bibliothèque du parlement, se tenait un coktail des SDC du Québec. Cette rencontre a permis de faire connaissance pour mieux comprendre le rôle joué par les SDC au Québec.

Plus de 25 Sociétés de développement commercial de partout au Québec étaient présentes, dont  promenade Masson. Nous avons échangé sur l’avenir de nos artères commerciales de partout au Québec. Les SDC jouent un rôle primordial pour revitaliser nos centres-villes et font un travail remarquables!

Quelques séances de travail à la commission de l’économie et du travail

J’ai participé à l’étude détaillée sur Projet de loi n°70 : Loi visant à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi ainsi qu’à favoriser l’intégration en emploi. J’ai eu l’occasion de questionner le ministre François Blais, revenu à la barre du Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, sur plusieurs sujets dont la question de l’héritage des prestataires de la solidarité sociale. Je lui ai également parlé de son livre de son ancienne vie d’universitaire, où M. Blais était un ardent promoteur du revenu minimum garanti pour tous les citoyens. Vous pouvez suivre les étapes de cheminement du Projet de loi  n°70 ici.

Agrandissement de l’école Saint-Albert-Le-Grand 

2016-04-29 proulx st albert le grandCette semaine j’ai rencontré le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, afin de lui exposer les conditions dans lesquelles évoluent les élèves de l’école Saint-Albert-Le-Grand et lui demander d’autoriser enfin l’agrandissement de l’école.

La surpopulation des écoles, la vétusté des bâtiments et le déplacement d’élèves dans d’autres quartiers ne favorisent pas la réussite et la persévérance scolaires de nos jeunes et rend cet agrandissement plus que nécessaire.

Le ministre Proulx s’est engagé à examiner le dossier rapidement et n’a pas fermé la porte à une visite prochaine. J’ai d’ailleurs déposé une pétition en ce sens,  signée par 283 pétitionnaires.

 

Le semaine du député fera relâche la semaine prochaine. Bonne semaine !



3 réflexions au sujet de « Justice pour l’Est et éducation — La Semaine du Député de Rosemont »

  1. J’aime bien le résumé de la semaine du député de Rosemont. D’autre part, je suis très satisfait de voir la collègue et députée de Vachon, madame Martine Ouellet, nous entretenir de la valeur de l’eau potable et de la nécessité de prendre tous les moyens pour la protéger.

    Si l’eau de peut polluer le pétrole, l’inverse est la triste réalité, du pétrole libéré dans un cours d’eau, c’est une catastrophe assurée.

    Faire traverser le plus important projet d’oléoduc en Amérique du Nord, 1,1 mètre de diamètre, sur un tracé de 828 rivières qui sont des affluents du St-Laurent et traverser le St-Laurent en amont de Québec, soit à St-Augustin-de-Des Maures, c’est à terme, une certitude de déversement dans les réserves d’eau potable de plus de 50% de la population du Québec.

    Si c’était pour aider les provinces de l’Ouest, non, c’est pour en augmenter la production de 1.100.000 de barils/jour, ou 400 millions de barils/année. Les difficultés des provinces de l’Ouest ont été créées par la baisse planifiée des prix du pétrole par l’Arabie saoudite, laquelle en avait marre de voir la production croître sur ses marchés.

    L’eau a une plus grande valeur que le pétrole et on demanderait aux Québécois(es) de prendre le risque de polluer cette richesse qu’est l’eau potable, dont plusieurs pays manquent.

    Le Tourisme de croisières montent en flèche au Québec, Québec, Trois-Rivières et Montréal, voulons-nous voir disparaître les croisiéristes, parce que le pétrole pourrait laisser des traces sur la coque de ces magnifiques villages marins.

    Travaillons à commercialiser notre eau potable au profit des pays qui en ont grandement besoin et qui ne gaspille pas cette ressource indispensable à l’humanité.

    Voulons-nous d’une sorte de Gange du Nord, parce que nous n’aurons pas su résister au capital, même après que les premiers ministres Couillard et Trudeau se sont écriés : Nous sommes les leaders qui vont travailler dans la diminution de façon importantes des GES au Canada, en développant une nouvelle économie pour le développement des provinces qui devront forcément prendre un virage pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 à 2°C…

  2. À cause de l’austérité lancée sans preuve, loin de la transparence, nous ne pouvons que nous opposer à toutes ces coupures inconsidérées envers les pauvres, les déshérités, les malades.
    Il nous faudrait revenir à la Révolution française, avec usage de l’échafaud et des actions contre les capitalistes qui envoient leurs recettes dans les paradis fiscaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *