La campagne anti-montréalaise de la CAQ

La Coalition Avenir Québec s’est lancée dans une véritable campagne anti-montréalaise.
Ce mardi, à l’Assemblée nationale, François Legault a directement insulté le maire de Montréal, Michael Applebaum, en affirmant ce qui suit:

F. Legault: M. le Président, quand c’est rendu que le maire de Montréal fait un sondage pour savoir s’il faut boucher les nids-de-poule, quand c’est rendu là, c’est parce qu’on a une poule qui n’a plus de tête.

En fin de semaine, un ténor de la CAQ, François Bonnardel, a affirmé que « Montréal est morte ou à l’agonie ».

Personne ne conteste que la situation montréalaise pourrait être meilleure. Mais il est irresponsable de passer de la critique à l’insulte.

Des Morts bien vivants

Il est bon de rappeler que le taux de chômage de Montréal est plus faible que ceux de Toronto, New York ou Chicago.

On apprenait ce dimanche que le secteur de l’aérospatiale embauchera 5 000 personnes cette année. On apprenait ce lundi qu’en trois ans, Montréal est passé de la 26e à la 16e place parmi les centres financiers internationaux.

Il y a 10 jours, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain réunissait son Forum stratégique sur les « Grands projets » de Montréal. Vous ne saviez pas qu’il y avait des grands projets ? Il y en a pour — tenez-vous bien — 14 milliards de dollars !

J’avais longuement cité, dans un billet précédent, le président de la chambre, Michel Leblanc. De toute évidence, les députés et le chef de la CAQ sont tellement déconnectés de la réalité montréalaise (où ils n’ont pas un seul député et qu’ils avaient désertés pendant la dernière campagne électorale) qu’il vaut la peine de le répéter:

« Avec plus de 80 grues en activité, le dynamisme de notre métropole n’est plus à démontrer. Les projets présentés aujourd’hui annoncent un visage nouveau pour la métropole : densification du centre-ville avec des immeubles d’habitation en hauteur, construction des premières tours de bureaux depuis près de 20 ans, revitalisation de quartiers comme ceux entourant la gare de triage Outremont et la Maison de Radio-Canada. C’est tout le territoire qui bénéficie maintenant de la relance de la métropole »

(Mon message aux participants:)

« En plus des grands projets institutionnels, poursuit M. Leblanc, le secteur privé est de nouveau au rendez-vous avec de nombreux projets résidentiels, commerciaux et à usage mixte. L’annonce d’un projet majeur dans le Quartier des spectacles par Canderel et le Fonds immobilier de solidarité FTQ améliora l’offre d’espace de bureaux prestigieux dans un milieu urbain unique. Le projet L’Avenue de Construction Broccolini deviendra la plus haute tour à usage mixte à Montréal, avec ses 50 étages. Cadillac Fairview a quant à elle annoncé un plan à long terme d’investissements de plus de 2 milliards de dollars dans le secteur de la Gare Windsor. Il y avait longtemps que nous n’avions pas assisté à un tel enthousiasme », a ajouté M. Leblanc.

« Le redéploiement du Parc olympique est sur la bonne voie, avec 200 millions de dollars d’investissements prévus au cours des quatre prochaines années. L’attrait d’Espace pour la vie et l’ouverture prochaine du tout nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan, un investissement de 48 millions de dollars, contribueront à bonifier l’offre touristique de la métropole. Ces projets renouvellent le milieu de vie des quartiers avoisinants et agissent comme catalyseurs d’une offre de services commerciaux améliorée. Ils offrent des occasions uniques à saisir pour la communauté d’affaires », a poursuivi M. Leblanc.

« L’innovation et la créativité n’émergent pas en vase clos. Des infrastructures permettant d’accueillir les chercheurs et créateurs et de faire naître des idées novatrices sont nécessaires afin de nous différencier de nos compétiteurs. Le Quartier de l’innovation, qui sera officiellement lancé en mai 2013, est un exemple de meilleures pratiques en matière d’intégration à son milieu de vie. Technoparc Montréal et son Éco-campus Hubert Reeves ont annoncé un potentiel d’investissements de 250 millions de dollars. Le développement du site Outremont par l’Université de Montréal, en plus de répondre aux besoins de la communauté universitaire, donnera un tout nouveau quartier aux Montréalais. Ce sont des preuves concrètes de notre audace en matière de développement urbain qui favoriseront notre économie du savoir », a ajouté M. Leblanc.

« Ces nouvelles infrastructures démontrent un désir de vivre, de travailler, de se divertir à Montréal et d’offrir de nouveaux quartiers revitalisés aux citoyens. Cet engouement est une excellente nouvelle. Il importe de ne pas ralentir la cadence et d’aller de l’avant afin de concrétiser ces projets structurants. C’est une condition essentielle à la prospérité et au dynamisme de la métropole »

La CAQ doit des excuses aux Montréalais

François Legault habite Montréal. On se serait attendu à ce qu’il se dissocie des propos de son député Bonnardel et qu’il porte sur la métropole québécoise un regard plus constructif.

Mais M. Legault a encore une fois manqué une occasion de prendre de la hauteur et a préféré couvrir son député et ajouter l’injure à l’insulte.

Il est encore temps pour lui de se ressaisir.



9 réflexions au sujet de « La campagne anti-montréalaise de la CAQ »

    • Je me suis désabonnée de La Presse depuis 2 ans et je n’ai aucun regret de ne plus lire Alain Dubuc… Vive Le Devoir…

    • Merci pour le lien. J’évite de lire les papiers de M. Dubuc il me donne des boutons.
      Je n’ai jamais eu besoin de quiconque pour ressentir la fierté que j’ai d’être Québécoise. Au contraire je me sens comme une survivante ici en Amérique du Nord. De là mon propos qu’il y a des peuples qui se seraient souvelés pour moins.
      Nous sommes les Québécois des gens assez tolérants mais là avec la politique que mène le gouvernement Harper contre le Québec, la commission Charbonneau où on nous a abusé en tant que contribuables etc, ce n’est même plus une question d’argent c’est tout simplement que les gens en on marre . Tous les jours on entend des mauvaises nouvelles. Il y a si longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de me sentir fière de nos talents comme québécoise que c’est un vague souvenir et je sais l’avoir ressenti avec René Lévêque il y a déjà un bout de temps. Mais je ne perd pas espoir, c’est notre force première l’espérance sinon je ne serai pas là à écrire sur ce blogue.

  1. Contrairement a certains commentaires , j’approuve votre position d’obliger les manifestants a fournir leur itinéraire … Cela n’empêche aucune le droit de manifester car c’est un droit garanti par la charte mais ce droit s’oppose au droit a la sécurité des citoyens …. Le fait de fournir un itinéraire est d’une logigue implacable et évite l’anarchie et protège les citoyens ….

    • Je suis d’accord avec le principe là n’est pas la question. Où je crois qu’il peut y avoir dérapage c’est de prendre les gens en souricière peu importe s’ils manifestent ou pas. Une manifestation dérange, c’est le but. Je ne parle pas de malfaisance mais nous avons au Québec des cas bien précis où la police à déraper et ce n’est pas son rôle de déraper. En général vous le savez très bien les manifestations sont corrects. Il y a des casseurs, ça oui et ils sont connus, ils ne seraient pas brillant d’utuliser ces casseurs pour restreindre le droit des gens de manifester sans violence mais ça dérange bien sûr.

    • Entre deux maux , j’aime mieux que certains manifestants se fassent coincer car ils n’ont pas voulu donner leur itinéraire que le pauvre quidam ou travailleur qui se fait coincer alors qu’il n’y est que pour rien dans cette manifestation incontrolée …..

  2. M. Lisée que c’est triste de vous entendre. Par les temps qui courent vous n’avez pas besoin de M. Legault pour faire paraître mal Montréal. Il n’est pas question de chômage ou de grues il est question de ville en l’envers. C’est une mascarade à la commission Charbonneau, la situation malsaine dépasse l’entendement. Le pire c’est que la police pense que manifester ce n’est pas un droit et vous, vous appuyez la police dans ses façons d’agir alors que je pense qu’ils y a des peuples qui se seraient révoltés pour moins. Écoutez là c’est grave ce qui se passe et de savoir que les plus corrompus parmis les corrompus vont s’en sortir sans trop de mal c’est révoltant, révoltant.
    Les libéraux sont pires que la mafia et aucun d’eux ne semble inquiet le moins du monde. Si tout cela a été possible c’est grâce aux libéraux.
    Les Québécois sont découragés et si vous continuez le PQ à gouverner comme vous le faites présentement, les libéraux vont revenir au pouvoir en criant ciseau.

Les commentaires sont fermés.