La Semaine du député de Rosemont

Semaine sur les chapeaux de roues dans mon rôle de député, de critique de la Métropole et des services sociaux.

Caucus de Montréal: première rencontre de 2015 constructive

D’abord lundi, j’ai présidé la première rencontre de 2015 du Caucus des députés de Montréal. Plusieurs dossiers chauds à l’ordre du jour: l’avenir des CLD, la fusion des commissions scolaires, la commission parlementaire sur l’immigration qui a débuté cette semaine, le prolongement de la ligne bleu du métro vers l’est, l’entente MESS-Ville sur les Alliances de la Solidarité et le risque de coupe de moitié du financement de 9 millions par an.

J’ai pu m’entretenir pendant la semaine avec les principaux responsables de ces dossiers de la société civile, dans l’arrondissement et à la mairie de Montréal.

 Je suis Charlie!

Moment privilégié lundi soir lors de ma participation avec à la soirée bénéfice au profit de Charlie Hebdo, afin de rendre hommage aux victimes de la tragédie. J’ai pu échanger longuement avec Ensaif Haidar, l’épouse du blogueur Raif Badawi, et lui exprimer l’appui du Parti québécois.

La rédactrice de l’hebdomadaire français Charlie Hebdo, Zineb El Rhazoui, a pris la parole pendant la soirée, organisée notamment par Djemila Benhabib. Plusieurs personnalités québécoises, partisanes d’une société laïque,  étaient présents.

Le combat pour la libération de Raif Badawi continue, plus de 60 000 personnes ont déjà signé la pétition. Faites de même ici.

2015-01-29 charlie hebdo

Avec Ensaf Haidar, la femme du blogueur Raif Badawi, emprisonné en Arabie Saoudite.


Quel sort attend les CDEC et les CLD?

Le maire de Montréal doit décider, d’ici peu, de la réorganisation des corporations de développement économique et communautaire (CDEC) et des centres locaux de développement (CLD). Ils sont des indispensables agents de développement économique et social de proximité, menacés par le gouvernement Couillard qui a coupé de moitié les budgets qui leur étaient consacrés et qui veulent abolir leur existence dans le projet de loi 28.

Contrairement à d’autres municipalités qui ont décidé d’abolir ces organismes et de les intégrer à l’administration municipale — ce qui entraine une grande perte de mobilisation et de concertation locale pour le développement — Montréal a heureusement choisi de maintenir les organismes mais d’en réduire le nombre.

Les organismes concernés ont fait plusieurs propositions, celle de Rosemont étant une des plus efficaces et des plus actives. J’ai discuté du dossier avec Jean-François Lalonde, DG de la CDEC Rosemont-la-Petite-Patrie, et fait les représentations auprès des autorités concernées. La ville devrait rendre sa décision publique dans les jours qui viennent.

Coalition Poids: moins de sucre pour être plus en santé

En tant que porte-parole en matière de prévention, j’ai eu le plaisir de rencontrer mercredi Corinne Voyer, directrice, et Anne-Marie Morel, conseillère politique publique, toutes deux de la Coalition Poids. Cet organisme contribue à promouvoir la santé et à rendre les environnements plus favorables aux saines habitudes de vie. Elles m’ont présenté leur campagne «Sucre liquide: PAS tous les jours!», visant à sensibiliser le public à la surconsommation de boissons sucrées. La Coalition va plus loin en proposant de taxer les boissons sucrées 10c/litre.

Les vidéos produits pour la campagne sont assez convaincants. En voici un, mais allez les voir tous à www.sucreliquide.com et faites les circuler sur les réseaux sociaux.

Patch Adams: « The Joy of Caring»

J’ai eu le plaisir de visionner, en primeur, le film de François Gourd, sur la visite de Patch Adams au Québec, le fameux médecin pratiquant l’humour pour soulager les souffrances de ses patients, immortalisé par Robin Williams dans le film portant son nom: Patch Adams.

En 2014, alors qu’il était de passage à Montréal pour offrir une conférence dans le cadre du Symfolium, j’ai eu la chance de le rencontrer lors de sa visite aux jeunes du Phare enfants et familles, situé dans Rosemont.

2015-01-29 patch adam

Crédit photo: Thibault Carron, http://www.thibaultcarron.com/ . Photo prise au Phare Enfant-Famille en 2014 lors de la visite de Patch Adams.

La première médiatique du film se tiendra au théâtre Rialto au mois de mars. Le film est à la fois joyeux et extrêmement touchant. Voici la bande annonce:

Les centres Jeunesse doivent être exclus du PL-10

Jeudi matin, je me suis entretenu avec Vincent Leclerc et Pierre Soucy, représentants syndicaux des employés de soutien des Centres Jeunesse. Ils réclament à bon droit que les Centres jeunesse de la DPJ maintiennent leur autonomie, plutôt que d’être intégrés dans la monstrueuse et contre-productive fusion des organismes de santé du Dr Barrette.

Je leur ai donné mon appui et ma collègue Diane Lamarre a plaidé sans relâche, au sein de la Commission parlementaire, pour cette autonomie. Le ministre fait la sourde oreille.

Nous allons tout de même continuer à nous battre pour que les inquiétudes et les critiques des Québécois soient entendues et comprises par le ministre.

Pour attirer l’attention sur leur cause, les syndicalistes ont inventé le Barette Bucket Challenge ci-dessous.

CRÉ de Montréal: Clôture du Forum sur la métropole

J’ai participé jeudi à la clôture du Forum sur le futur statut de la métropole organisé par la Conférence régionale des élus (CRE) de Montréal, sous la coprésidence de la mairesse Manon Barbe et de l’ex-recteur Claude Corbo. On peut consulter le rapport final  ici. Il s’insère dans la grande réflexion en cours sur la dévolution de pouvoir de Québec à Montréal.

Encore une fois, Montréal se démarque de plusieurs autres villes et régions du Québec pour l’avenir de la concertation. Réfractaire à tout ce qui vient de la société civile, le gouvernement Couillard veut, dans son projet de loi 28, abolir les CRÉs. Montréal a choisi de préserver son action en la transformant en un nouvel organisme, Concertation Montréal (voir le communiqué de presse). Une excellente décision.

Cependant, le projet de loi du ministre Moreau impose quand même une dissolution immédiate et sans autres formalité des CRÉ, suivie de leur liquidation, sans option de continuité. Ce qui obligerait la CRÉ à débourser sans raison plus de trois millions de dollars. Nous réclamons du gouvernement Couillard qu’il renonce à cette mesure inutile et couteuse en permettant une transition sans heurt et sans coût de la CRÉ vers Concertation Montréal.

Le Réseau des Conférences régionales des élus du Québec (RCREQ),  a d’ailleurs présenté son mémoire devant la Commission des finances publiques. Je réitère mon appui aux  quatre recommandations du RCREQ.

PL-10: étude détaillée

La Commission de la santé et des services sociaux a poursuivi l’étude détaillée du projet de loi 10 qui modifie l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales, vendredi matin.

Comme plusieurs communautés attachées à la gestion locale de leurs centres hospitaliers, la communauté anglophone de Montréal a réclamé le maintien de leurs Conseils d’administration, ce à quoi le ministre se refuse.

Dans leur cas cependant plusieurs des institutions sont des corporations issues de la communauté (donc les institutions ne sont pas de propriété publique). Le ministre a au moins accepté de maintenir l’existence de ces corporations, qui atteste du lien historique entre ces communautés et leurs institutions.

Vigile en soutien à Raif Badawi

Avec Agnès Maltais et Carole Poirier j’ai participé vendredi midi à la vigile hebdomadaire organisée par Amnistie Internationale Québec chaque vendredi en soutien au blogueur Raif Badawi, à l’Assemblée nationale du Québec.

Heureusement, le régime saoudien a encore annulé la séance de flagellation prévue pour ce vendredi. J’ai réclamé des gouvernements du Québec et du Canada qu’ils continuent à faire pression sur le régime saoudien pour que M. Badawi soit rapatrié au Québec avec sa famille. Vous pouvez signer la pétition d’Amnistie internationale en vous rendant au www.jesuisraif.ca.

Vendredi devant l’Assemblée nationale



9 réflexions au sujet de « La Semaine du député de Rosemont »

  1. L’appui à Raïf Badawi est important et c’était réconfortant de vous voir à la manif de Québec vendredi dernier. Je me suis permis d’envoyer un courriel à l’archevêque de Québec, Mgr Lacroix, au maire de Québec, Régis Labeaume ainsi qu’à Bonhomme Carnaval pour les inviter à manifester leur soutien à Raïf vendredi prochain.

  2. bravo pour ton parcours mais demeure toi même et ne défend pas l`indéfendable (politique partisane ) tu travailles pour les citoyens où plus pour la ligne de partie (anti-démocratie) , je sais que tu es prêt des gens sauf quand vous avez pris le pouvoir et travailler à améliorer le système pour faire participer le peuple dans les décisions .Continue ton bon travail en général .
    au plaisir

  3. J’aimerais savoir M. Lisée où en est votre réaction à la proposition avancée par le maire Coderre et reprise par le ministre des Transports, M. Poëti de mener des études sur le prolongement hors-terre d’un petit bout de la ligne Bleue du métro vers l’Est.
    L’idée me paraît intéressante mais ce genre d’étude devrait s’appliquer à l’expansion de toutes les lignes de métro de Montréal : Montréal devrait se doter d’un concept de métro de surface et de surélévation circulant sous un dôme translucide, à température constante, quelles que soient les conditions climatiques extrémistes que connait notre ville.
    Si Polytechnique, Laval, McGill, l’Ecole de technologie supérieure mettaient leurs ressources en commun à ce chapitre, le métro de Montréal pourrait se doter d’un concept applicable à des dizaines de kilomètres de prolongement et non pas seulement à « un petit bout de ligne Bleue ».
    MM. Coderre et Poëti ont eu le bon réflexe d’évoquer le métro hors-terre; je pense, monsieur Lisée que vous devriez donner toute la consistance possible à l’idée en question, un concept qui pourrait d’ailleurs être exportable à notre latitude à travers le monde.

  4. Bonsoir monsieur Lisée,
    J’apprécie avoir reçu votre emploi du temps pour ces derniers jours. On peut vous critiquer mais on peut pas dire que vous avez peur d’aller voir le monde pour tenter d’améliorer le monde en offrant vos talents et votre implication, celui de Montréal et celui du Québec. Ça vaut la peine d’être salué!
    Concernant votre participation lundi dernier à une soirée au bénéfice de Chalie hebdo, vous soulignez la présence de la rédactrice en chef Zineb El Rhazoui et de plusieurs personnalités québécoises partisanes d’une société laïque. C’est très bien cet événement organisé par Djemila Benhabid pour démontrer notre solidarité avec le peuple français.

    Concernant cette laïcité à la française, tout à fait respectable compte tenu de l’Histoire de la France et de sa grande intimité avec l’Église catholique qui ,jusqu’en 1789, voyait celle-ci comme sa fille aînée, il est parfaitement compréhensible que la nouvelle république issue de la révolution finisse par rompre son lien de filiation avec l’Église en instituant la laïcité ( séparation des pouvoirs de l’Église et de l’État ) car ce lien a été à plusieurs moments de son histoire quasi incestueux avec des moments de colère, par exemple Napoléon qui prit sa couronne des mains du pape pour se la mettre lui-même sur la tête.

    Là où je veux en arriver c’est qu’au Québec la laïcité à la française, ça ne passe pas. On n’a pas la même histoire . D’ailleurs, vous avez reculez , Bernard Drainville a reculé, et même l’égérie en la matière Louise Beaudoin adopte maintenant, en soutenant Alexandre Cloutier, la position de la CAQ. Et après deux ans de débat, on risque bientôt avec Philippe Couillard d’aboutir et, pour longtemps, à un » Bouchard-Taylor moins ».

    J’ai proposé en Commission parlementaire le 23 janvier 2014 un modèle à la québécoise. J’ai mis à jour ce modèle à la suite de l’affaire Charlie -hebdo. Je parle maintenant d’une » laïcité …à la Charlie » qui de cette façon serait un peu française. Si vous désirez ce texte, donnez-moi une adresse-courriel de votre choix , il me fera plaisir de vous l’envoyer. Il pourrait ,je pense, vous intéresser. Vous auriez, si vous l’adoptiez, encore l’occasion de changer d’idée… mais ce serait ,j’espère pour un mieux pour tous les Québécois , en particulier, nos musulmans modérés pour qui ce n’est pas facile de ce temps-ci. Merci!

  5. Bonjour M. Lisée, Juste un petit mot pour vous féliciter pour votre excellent travail et pour votre implication à la cause de Raif Badawi. Vous êtes un homme remarquable! Bravo!

  6. « J’ai pu échanger longuement avec Ensaif Haidar, l’épouse du blogueur Raif Badawi, et lui exprimer l’appui du Parti québécois. »

    QUESTION : La conversation a-t-elle eu lieu an anglais ou en français ? Ou bien, à l’instar de notre premier ministre, connaissez-vous la langue arabe suffisamment pour pouvoir converser ?

    • A l’occasion de son passage à l’émission Tout le monde en parle, Philippe Couillard a lui-même déclaré qu’il ne parlait plus l’arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *