La Semaine du Député de Rosemont

Cette semaine, les députés étaient de retour à l’Assemblée nationale pour une semaine très chargée.

Changement à l’aide sociale: le ministre veut que la pauvreté soit égale pour tous!

En tant que porte-parole en matière de services sociaux, j’ai questionné Sam Hamad, ministre de la Solidarité sociale, au sujets des modifications annoncées au Règlement sur l’aide aux personnes et aux familles, qui coupent de 20 % à 80 %, à compter du 1er mai prochain, les prestations des bénéficiaires hébergés en centre d’intervention en dépendance. Les acteurs du milieu de la lutte à la toxicomanie ont pourtant fait part de leurs inquiétudes au gouvernement, qui a fait la sourde oreille. C’est de l’austérité sélective que pratiquent les ministres libéraux! Encore une fois, ce sont les Québécois les plus vulnérables qui écoperont.

Avec ces modifications, le ministre ne cherche pas à atteindre l’équité entre les prestataires et les travailleurs à faible revenu ni à sortir les personnes de la pauvreté; il s’assure plutôt que la pauvreté soit égale pour tous. C’est inacceptable !  Plus de détails dans le communiqué de presse émis à ce sujet.

 

Transsexuels et transgenres: Le projet de règlement à l’étude

C’est cette semaine qu’ont débutées les consultations sur le projet de règlement relatif au Règlement sur le changement de nom et d’autres qualités de l’état civil pour les personnes transsexuelles ou transgenres. Plusieurs groupes ont été reçus. Les échanges ont été très intéressants, formateurs, et se sont déroulés dans un climat  d’ouverture et de collaboration. Je remercie les groupes pour leurs témoignages touchants. Le but de cette consultation est notamment de diminuer le fardeau administratif des personnes trans souhaitant faire modifier leurs documents d’état civil.

Des remarques ont été faites par les organisations entendues quant à certaines dispositions du Règlement à l’étude: la nécessité d’avoir obtenu une lettre d’un médecin, d’un psychologue, d’un psychiatre ou d’un sexologue déclarant avoir évalué la personne et la disposition exigeant  une déclaration d’une personne majeure qui atteste connaître la personne depuis au moins deux ans sous l’apparence du sexe demandé. Ces exigences soulèvent des problèmes d’interprétation et d’application selon plusieurs groupes entendus. Voici quelques extraits vidéos des groupes rencontrés:

Aide aux trans du Québec

 

ASTT(E)Q

«Pour les droits des femmes du Québec»
 

Société de développement Angus: 20 ans d’innovation et de développement durable

J’ai été heureux de prendre la parole à l’Assemblée nationale mercredi  afin de souligner le 20e  anniversaire de la Société de développement Angus (SDA), entreprise d’économie sociale, née d’une concertation du quartier Rosemont, afin de mettre en valeur  les terrains des anciennes usines Angus. La SDA a développé le Technopôle Angus, un projet rassembleur, accueillant plus de 50 d’entreprises et générant 2 300 emplois dans plusieurs pôles d’activités. La SDA réalise des projets de revitalisation urbaine en misant sur les principes du développement durable, engendrant des retombées significatives pour la communauté locale.

Par son urbanisme moderne, la qualité de ses aménagements et son innovation sociale et écologique, la SDA a érigé un modèle précurseur de revitalisation durable des secteurs urbains. Bravo!

 

Piluliers pour les personnes âgées: un services menacés?

Le P.L. 28 qui sera adopté lundi prochain dans un bâillon, va réduire les frais payés aux pharmaciens propriétaires concernant les piluliers. Ce service est essentiel pour le maintien à domicile des personnes âgées. J’ai questionné le ministre Gaétan Barrette à ce sujet à l’Assemblée nationale et lui ai demandé de maintenir ce service. Ce dernier a prétendu que les services en ce sens ne seraient pas réduit.

Il est vrai que les pharmaciens-propriétaires et le ministère de la Santé discutent de ce sujet présentement et leur association propose des solutions pour le maintien de ce service. Mais ces négociations ne vont pas aussi bien que le ministre le prétend. J’ai moi-même rencontré l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) lundi, soit messieurs Pierre-Yves Séguin, Jean Bourcier et Vincent Fortier. Je vous invite a visiter le www.monpharmacien.ca afin de bien saisir les enjeux du projet de loi 28 et les impacts qu’il aura sur les pharmaciens et les services rendus. Voici un vidéo où les pharmaciens propriétaires expliquent la situation:

2015-04-17 pharmaciens proprio de Rosemont 

J’ai également pu m’entretenir vendredi avec des pharmaciens propriétaires de Rosemont: Benoit Morin, Jean François Morin, Stéphane Morin et Sandor Gyongyosi de Proxim, et Tu Le Luong et Ly Bop Nissay de  Pharmaprix qui m’ont fait part de leurs inquiétudes quant aux conséquences  qu’aura  le PL-28 sur les services rendus.


Intervention sur l’adoption du principe du PL-20

Suite à la fin des auditions pour la Loi édictant la Loi favorisant l’accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant diverses dispositions législatives en matière de procréation assistée du ministre de la Santé, soit le PL-20, j’ai pris la parole lors de son adoption de principe jeudi.

Le gouvernement libéral rate complètement sa cible en s’attaquant à la procréation assistée et en imposant des quotas de patients aux médecins. Il devrait plutôt se donner d’autres priorités: l’informatisation du réseau, des mesures pour favoriser l’interdisciplinarité et le recours à d’autres professionnels en première ligne, des exigences quant aux heures d’ouverture afin de garantir un accès des patients à leur médecin les soirs et les fins de semaine et des investissements en prévention et en santé publique. Voici l’extrait vidéo de mon intervention: 

 Les muses: Centre des arts de la scène

Vendredi, j’ai été heureux de rencontrer Geneviève Bouchard ainsi que Jean Hupé, de l’organisme Les Muses, qui sont venus me faire part de leur problèmes de financement, notamment parce que la multidisciplinarité de l’organisme les rendent difficilement admissibles aux programmes des ministères.  Les Muses offrent une école unique en son genre de formation professionnelle en théâtre, danse et chant à des artistes vivant une situation de handicap (intellectuel, T.E.D, T.S.A, limitations physiques ou sensorielles). Son programme de formation propose un encadrement socioprofessionnel favorisant l’intégration des élèves avancés et des finissants dans le milieu artistique professionnel. C’est entre autres grâce à cette formation que certains artistes atypiques ont brillé dans le film Gabrielle de Louise Archambault! Je vous invite à visiter lesmuses.org afin d’en apprendre davantage sur leur remarquable travail.



6 réflexions au sujet de « La Semaine du Député de Rosemont »

  1. Salut Jean-François,

    En écoutant tes interventions au sujet des transexuels et des transgenres, je me suis rappelé le fameux texte de Christian Monnin intitulé  »Du changement de sexe au changement de texte » publié dans la revue Argument de cet hiver. À lire.

    En tentant de retrouver ledit article, je suis tombé sur un texte encore plus fumant, cette fois-ci de Bock-Côté, en exclusivité web de la même revue:

    http://www.revueargument.ca/article/2015-02-26/629-la-desincarnation-du-monde-ou-la-theorie-du-genre.html

    Les deux textes réagissent en quelque sorte à l’article publié par Laurent McCutcheon dans LeDevoir ( http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/412988/la-transidentite-prochaine-revolution-sexuelle ). Cependant, l’article de Bock-Côté pousse plus loin la critique, et fait au passage la revue de littérature d’un essai intitulé  »La théorie du genre ou le monde rêvé des anges », de Bérénice Levet.

    Évidemment, Bock-Côté n’y va pas avec le dos de la cuillère. Son apport n’est peut-être pas du genre qui puisse aisément être cité en contexte parlementaire. Mais j’estime après lecture qu’il y a là un sérieux débat intellectuel.

    Peut-être as-tu déjà lu ces articles. Je les suggère en tout cas aux lecteurs du blogue.

  2. Merci ! M. Lisée, de poursuivre votre engagement avec autant d’assiduité et de ferveur. Vous conjuguez le coeur, l’intelligence et le savoir-faire : une éclaircie d’espoir dans cette morosité sociopolitique que génère l’approche étroitement comptable du gouvernement actuel.

  3. Pauvre monsieur Hamad, comme ingénieur de formation, il répond à des besoins sociaux comme s’il faisait un calcul pour la construction d’un pont à plusieurs travées. Sa réponse ne tient pas compte des résultats, c’est un homme de chiffres, point.

    Je ne comprend d’ailleurs pas pourquoi cet homme est encore ministre, alors que son passage au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, il est responsable de la commande pour la construction de la Centrale Thermique de Trans Canada Énergie, de Bécancour, une centrale qui a fonctionnée quelques mois et qui depuis coûte à Hydro-Québec et à ses clients domestiques, une facture annuelle de 150M$ pour maintenir cette centrale en ARRÊT. En 20 ans, les Québécois auront versé en pénalités, 3 milliards de $, alors que la centrale a coûté 535M$ pour sa construction.

    Pendant ce temps, les femmes ministres sont peu nombreuses au cabinet et elles ont des ministères moins important que les hommes. Pour le progrès des femmes en politique, Jean Charest faisait beaucoup mieux, que le détenteur de son siège actuellement, 30% à peine, une autre promesse rompue, puisque le chef du gouvernement avait garanti 40% des sièges de ministres aux femmes de sa formation politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *