La Semaine du Député de Rosemont- 35 ans pour Lettres en main!

Inondations: Le Parti Québécois propose des pistes de solution

 Mes collègues Martin Ouellet, Sylvain Gaudreault et moi avons ont proposé des pistes de solution à court, à moyen et à long termes afin de mieux gérer les risques d’inondation et d’améliorer la prévention en ce domaine. Les événements climatiques extrêmes, dont les crues printanières exceptionnelles, vont se reproduire dans le futur et s’ajouteront aux effets des changements climatiques. Le Parti Québécois demande au gouvernement de se pencher sur la stratégie à adopter à court, à moyen et à long termes afin de réduire les risques d’inondation et les impacts des crues. Au moins trois principes devraient guider la réflexion du gouvernement : l’information, la concertation et la prévention.

Après avoir constaté l’ampleur de la catastrophe, prêté main-forte aux sinistrés, aux bénévoles et aux élus locaux dans Ahuntsic-Cartierville, à Saint-André-D’Argenteuil, à Saint-Barthélemy et à La Visitation-de Île-du-Pas, il faut tirer des leçons des récents événements climatiques extrêmes et insister sur la prévention.

 

Tournée ds Chaudière-Appalaches

18575780_10158648324135623_1376984029_oC’est toujours un plaisir de me rendre dans ma ville natale, Thetford Mines. Cette fois, j’y ai rencontré le maire de Thetford Mines, le préfet de la MRC des Appalaches, la SDE de Thetford et la DG de la MRC. Mon collègue Harold Lebel et moi avons ensuite discuté avec des communautaires de la CDC des Appalaches. Nous avons terminé la journée à Saint-Apollinaire  où j’ai répondu aux questions lors d’un forum de discussion!

 

Écotech: pour un Québec vert!

écotech

Écotech Québec rassemble l’ensemble des décideurs du secteur des technologies propres québécois et l’organisation tenait son Sommet sur la Colline la semaine dernière. J’y ai présenté la vision audacieuse du du nationalisme économique Parti Québécois pour accélérer le virage vert du Québec.

 

Fêtons Montréal dans Rosemont!

18596655_10158647878095623_887997992_oJ’ai célébré le 375e de Montréal au parc Jean-Duceppe dans Rosemont, avec les familles présentes. La Grande Tournée des arrondissements dans le cadre du 375e de Montréal débute fait le tour des quartiers. À ne pas manquer! Des activités pour toute la famille et tous les goûts sont à l’horaire,

 

Congrès Lanaudière

18618825_10158648317890623_45573423_oPlus de la moitié des congrès régionaux de faits! Les délégués sont motivés et discutent d’enjeux essentiels pour faire avancer le Québec! La fin de semaine passé c’est à Notre-Dame-des-Prairies dans Lanaudière que je me suis rendue pour m’adresser aux membres. Les députés de la région était présents! Merci à tous pour votre implication!

 

Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

Nous avons déposé un projet de loi ce matin afin de permettre aux immigrants trans un changement de nom pour refléter l’identité sexuelle. La Loi modifiant le Code civil dans le but de permettre à toute personne domiciliée au Québec d’obtenir une modification de la mention du sexe figurant sur son acte de naissance. Même s’il est reconnu comme l’un des endroits les plus progressistes au monde sur le plan des droits des personnes LGBT, le Québec est la seule juridiction au Canada à exiger la citoyenneté canadienne pour faire un changement de nom afin de refléter l’identité sexuelle. Cela peut causer plusieurs problèmes aux personnes transsexuelles qui ont choisi de s’installer chez nous en souhaitant pouvoir jouir pleinement de leurs droits. Lorsque des gens fuient des sociétés dans lesquelles ils n’étaient pas acceptés, c’est notre devoir de leur faciliter la vie, de toutes les manières possibles et c’est ce que nous avons fait avec celle loi.

35 ans pour Lettres en main!

Implanté dans le quartier Rosemont, ce remarquable organisme travaille d’arrache-pied pour combattre l’analphabétisme à travers divers ateliers et publications thématiques. Félicitations à toute l’équipe pour leur travail exceptionnel. Merci à Hélène Ranger et Marie-Claire Sansregret, et tout particulièrement à Gilles Landry qui prend cette année sa retraite après de nombreuses années à travailler auprès des Rosemontoises et des Rosemontois.

J’aime Montréal! 

18486255_1420742794656822_3832720034234480930_nC’est avec joie que j’ai participé aux festivités entourant le 375e anniversaire de Montréal! En plus d’avoir une superbe soirée, j’ai pus assisté à la première du spectacle multimédia Avudo de Daniele Finzi Pasca qui raconte l’histoire de Montréal à travers son fleuve. Le spectacle sera présenté jusqu’au 2 septembre 2017, sur le Quai King Edward dans le Vieux-Port de Montréal.

ALENA : Pourquoi le Québec n’a-t-il pas de négociateur? 

La ministre des Affaires étrangères du Canada a rencontré le secrétaire américain au Commerce pour amorcer les discussions sur l’ALENA. On s’engage donc dans une négociation qui est essentielle pour l’avenir économique du Québec. Lors de la négociation avec l’Europe, le Québec avait obtenu que son négociateur participe aux négociations.  Pourquoi cette fois-ci, le Québec ne sera pas à la table, contrairement à la négociation avec l’Europe? Et plutôt que d’avouer qu’il a échoué et que c’est un recul pour le Québec,Philippe Couillard prend la roue de secours et parle d’indépendance.

Triste journée dans l’histoire du Québec

Pour la première fois officiellement, le Parti libéral du Québec a renié un drapeau fondateur de notre démocratie, le drapeau des patriotes, qui avait été pourtant décrit positivement par M. Philippe Couillard en disant qu’il montrait bien la volonté fondatrice des patriotes. Le premier ministre a dit : Non, il n’est pas question que le Parti libéral accepte que ce drapeau soit hissé sur un mât de l’Assemblée nationale. Bien triste journée dans l’histoire du Québec. Pourquoi le Parti Libéral est-il gêné de souligner le combat des Patriotes pour la démocratie et un gouvernement responsable?

J’ai d’ailleurs participé au lancement de la programmation de la Journée nationale des patriotes du mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) sous le thème «La mémoire des patriotes». Je vous invite donc a célébrer fièrement cette journée le 22 mai prochain.

 

Bonne semaine!



7 réflexions au sujet de « La Semaine du Député de Rosemont- 35 ans pour Lettres en main! »

  1. Bonjour de Québec. Même si ce n’est pas vraiment sur ce que vous avez écrit, je me permets de vous faire part de mon expérience dans une urgence de Québec, située en pleine ville. Cela ne me surprend pas qu’il manque d’urgentologues dans nos hôpitaux. On peut dire qu’on voyait ça venir. L’hiver dernier, j’ai eut chez-moi tôt le matin , un malaise qui ressemblait un peu à une crise cardiaque. J’avais juste mal dans le dos et j’avais le bras gauche engourdi. Donc je me suis rendu à l’urgence parce que c’est équipée pour faire les examens appropriés. Au classement en arrivant, l’infirmière me met numéro 5, i.e., ceux que ce n’est pas urgent et qui attendent le plus. J’ai donc tout mon temps pour voir et entendre ce qui se passe. J’apprends par une dame vers les 17 h. ( et oui , j’ai passé la journée là ) qu’il n’y a qu’une urgentologue pour tout le monde. Heure du souper oblige peut-être. Déjà là il y a un manque de médecins flagrant ! Je demande à revoir l’infirmière car tous mes membres sont engourdis et je n’aime pas ça. Je vois enfin une urgentologue vers les 20 h. qui me fait passer un électrocardiogramme, prise de sang etc…En fin de compte je n’avais rien. Si je vous ai raconté tout ça c’est parce que j’ai eut en masse de temps pour m’apercevoir que bien qu’il y avait peu de gens dans la salle d’attente et que peu d’ambulances arrivaient, il reste qu’une urgentologue pour tous les patients, d’un bord déjà vus et de l’autre bord où je me trouvais, ce n’est pas assez ! Voilà que ce gouvernement de pacotille se réveille enfin après que des urgences manquent de médecins et ne sont pas ouvert 24 h. sur 24. Espérons qu’il n’y aura pas de décès à cause de leur incompétence, surtout celle du ministre de la santé, qui ne voit pas plus loin que son nez et qui recommence sa cassette des coupures du P.Q. il y a plus de 20 ans de cela ! Il faudrait peut-être dire aux libéraux que c’est eux le gouvernement AUJOURD’HUI et ce depuis plusieurs années. Merci de votre attention, en espérant que les choses s’arrangent un peu, ce que je doute fortement.

  2. Depuis que vous êtes à la tête du PQ, M. Lisée, vous êtes en mode conciliant.
    Vous nous aviez donné, durant la campagne à la chefferie,l’impression d’être quelqu’un qui pouvait passer à l’attaque de façon vigoureuse. À date, c’est décevant,
    Surtout envers QS. Ces gens se rient de vous. Allez sur le site de QS et rendez-vous compte combien ce parti vous méprise.
    Et puis quand allez-vous donner l’heure juste sur le projet d’indépendance?
    Tous nos chroniqueurs politiques, tous nos politticiens carriéristes de tous les partis ignorent ou feignent d’ignorer un aspect pourtant prévisible d’un oui pour l’indépendance: la grande incertitude de sa réalisation.
    Bien des indépendantistes, à tort, croient qu’un référendum gagnant nous mènera nécessairement à l’indépendance. De même, chez les fédéralistes, plusieurs croient qu’un référendum gagné par le Québec conduira ce dernier à l’indépendance. Ces personnes des deux camps sont dans l’erreur.
    Suite à un référendum gagnant, il y aura nécessairement des négociations entre le Canada et le Québec. C’est une étape exigée par les instances internationales.
    Le Canada est un état de droit qui occupe une place importante au sein des Nations Unies. Cet ordre mondial lui imposera la nécessité de négocier. Et la Cour suprême a statuté que le Canada aurait l’obligation de négocier. Si le Canada a l’obligation de négocier, le Québec a la même obligation.
    Donc négociations il y aura.
    Maintenant qui, des indépendantistes ou des fédéralistes, peut prédire ce qui ressortira de ces négociations ? Où se trouve l’oracle qui pourrait nous donner l’heure juste à ce sujet ?
    Qu’en ressortira-t-il ? Deux nouveaux pays : un Canada sans le Québec et un Québec totalement indépendant ? Un nouveau pays constitué de deux peuples : un anglophone et l’autre francophone ? Dix pays ?
    Il est pratiquement impossible de présumer du résultat de ces négociations. Chose certaine, les fédéralistes ne veulent pas que le Québec se dise « oui » car ils savent bien qu’ils auront l’obligation de négocier s’ils veulent continuer à avoir un état de droit.

    • M. Lisée,
      J’avais écrit ce commentaire avant la fin du congrès de QS.
      QS vous a servi un uppercut qui a dû vous sonner pas à peu près. J’ai du mal pour vous aujourd’hui.
      Puissiez-vous vous relever avec vigueur et force. Deux attaques de front: à bas le multiculturalisme et oui à une charte des valeurs.

    • De Québec, en tout respect M. Ricard, et bien on négociera ! Ce n’est pas la première fois que cela arrivera dans le monde. Merci.

    • De Québec, c’est bien court comme commentaire. S.V.P. voulez-vous mettre au moins votre prénom pour ne pas nous confondre, merci ! C’est court mais je le vois comme un encouragement envers M. Lisée. Est-ce bien cela ?

  3. De Québec, bonjour. En effet pourquoi le drapeau des patriotes est-il rejeté d’un revers de la main de notre Premier Ministre ? C’est lui qui accuse le Parti Québécois de se l’être approprié à des fins partisanes ! Franchement ! Cela aurait été un beau geste de le laisser flotter sur l’Assemblée Nationale une petite journée. Journée qui signifie beaucoup pour l’ensemble des québécois(es) pour qu’on se souvienne des sacrifices des patriotes, allant jusqu’à la mort, pour défendre nos droits et nos libertés de ces années là et pour l’avenir, notre  » aujourd’hui « , et notre futur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *