La Semaine du Député de Rosemont

Électeurs de Saint-Henri-Sainte-Anne, de Fabre, de Beauce-Sud et de René-Lévesque: dites non à l’austérité libérale en votant Parti Québécois.

Rassemblement pour Gabrielle Lemieux dans Saint-Henri-Saint-Anne

Ma semaine a débuté en allant prêter main forte à Jibril Akkaboune-LeFrançois, samedi dans Fabre, puis dimanche en participant au grand rassemblement pour la candidate du Parti québécois Gabrielle Lemieux, dans Saint-Henri-Ste-Anne.

Voici comment Gabrielle présente les enjeux de transport ferroviaire à Montréal:

Il nous la faut à l’Assemblée nationale !

Cocktail de financement annuel du PQ de Rosemont

Merci à tous les militants et sympathisants de Rosemont qui se sont déplacés, lundi soir, pour notre cocktail de financement annuel. C’est toujours un plaisir de vous voir et d’échanger avec vous. Merci également à ma collègue Diane Lamarre qui est venue nous parler de Santé pour cette occasion.

La campagne de financement 2015 se poursuit et a besoin de votre 100 $ ! Vous pouvez le verser au PQ Rosemont directement sur le site du DGE avec votre carte de crédit en main en cliquant ici.

Avec les membres de l'exécutif. Crédit : Facebook du Parti québécois de Rosemont

Avec les membres de l’exécutif. Crédit : Facebook du Parti québécois de Rosemont

«Je protège mon école publique» contre l’austérité libérale

Plusieurs de mes collègues députés du Parti Québécois ont pris part lundi matin aux chaînes humaines dans 260 écoles du Québec, pour dénoncer l’austérité libérale et donner une voix à nos élèves. J’étais un maillon de la chaîne humaine des parents de l’école Jeanne LeBer, en compagnie de Gabrielle Lemieux dans Saint-Henri-Sainte-Anne. La candidate libérale, malheureusement, brillait par son absence.

Crédit photo: Facebook de Gabrielle Lemieux
Crédit photo: Facebook de Gabrielle Lemieux

Le regroupement s’est ensuite déplacé vers le local de la candidate libérale Dominique Anglade, où nous ont rejoint des organismes communautaires, venus eux aussi lancer un message au gouvernement Couillard: Ensemble, protégeons nos écoles publiques, l’avenir de nos enfants et notre tissu social en envoyant une voix souverainiste et progressiste à l’Assemblée nationale le 9 novembre pour représenter les gens de Saint-Henri-Sainte-Anne.

Crédit photo: Facebook de Gabrielle Lemieux

Crédit photo: Facebook de Gabrielle Lemieux

Visite de Société Alzheimer de Montréal

Gabrielle et moi nous sommes ensuite aller visiter les locaux de la Société d’Alzheimer de Montréal  et avons pu nous entretenir avec sa coordonnatrice, Jessica Seidman.  Elle nous a parler de l’organisation, des services offerts, et nous expliquer qu’ils sont toujours à risque de se faire couper leurs subventions.

2015-11-02 société d'alzeimer avec gabrielle Lemieux

Crédit photo: Twitter de Gabrielle Lemieux

Association des Popotes Roulantes Montréal

Toujours accompagné de Gabrielle Lemieux, nous avons rendu visite à Association des popotes roulantes de Montréal métropolitain, située au cœur de la petite Bourgogne. Ils sont préoccupés par les coupures du gouvernement libéral, notamment pour les services de soins à domicile qui font l’objet d’un rationnement de plus en plus serré, au détriment des besoins des personnes aînées et en situation de handicap.

2015-11-02 popotte roulantes avec gabrielle lemieux

Crédit Photo: Véronique Bergeron

Commission populaire pour l’action communautaire autonome

La Commission populaire pour l’action communautaire autonome (ACA) et son OFF-Commission ont présenté des témoignages touchants d’organismes communautaires et des ateliers sur les enjeux actuels du mouvement. J’ai eu la chance d’y assister une partie de la journée.

2015-11-02 commission populaire

«On ferme! Le communautaire, dehors contre l’austérité»

Crédit: Twitter de Jean-François Lisée

Crédit: Twitter de Jean-François Lisée

Mardi, je représentais le Parti québécois à la manifestation du  milieu communautaire lors du mouvement «On ferme! Le communautaire, dehors contre l’austérité». Je m’étais joint, juste avant la marche, aux organismes de Rosemont qui se sont rencontrés à la CDC.

En donnant une maigre indexation de 0,9 % aux organismes communautaires en santé et services sociaux pour l’année en cours, le gouvernement oblige le milieu communautaire à couper dans son personnel et dans les services offerts. Ce sont les personnes les plus vulnérables qui, encore une fois, font les frais de l’austérité libérale. Mon collègue Dave Turcotte déposait au même moment à l’Assemblée nationale une motion demandant au gouvernement de rehausser le financement des organismes.

Nouvelle responsabilité parlementaire: vice-président à la Commission des finances publiques

J’ai également reçu une nouvelle responsabilité parlementaire cette semaine, suite à mon élection comme  vice-président de la Commission parlementaire sur les finances publiques. Je participerai donc, avec mes collègues  Nicolas Marceau, Gaétan Lelievre et Alain Therrien aux consultations particulières et auditions publiques sur les paradis fiscaux, les 17 et 18 novembre prochain. Un sujet qui me passionne.

PL 59: le projet de Loi doit être scindé

Les élus ont débattu d’une motion présentée par mon collègue Sylvain Gaudreault pour scinder en deux le projet de loi 59 sur les discours haineux et la protection des personnes. Le texte de la ministre Stéphanie Vallée pose problème puisqu’il pourrait être utilisé par des groupes religieux dénonçant le droit au blasphème par exemple. Scinder le projet de loi clarifierait le débat et faciliterait le travail des parlementaires.

Loi sur le tabac: l’étude détaillée commence

Jeudi s’est entamée l’étude détaillée, article par article, du projet de Loi 44, Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme. L’étude va bon train, mais le projet de loi doit être bonifié, notamment en imposant l’emballage neutre, une mesure qui, en Australie, a eu un impact mesurable sur la baisse du tabagisme, et en introduisant un moratoire sur tout nouveau produit du tabac.

Au non du Parti québécois, je dépose des amendements pour protéger les enfants dans les lieux de garderie contre la fumée secondaire, pour conduire nos universités à être des lieux sans fumée dans un délai raisonnable, mais aussi pour ne pas accabler les restaurateurs et les dépanneurs qui ont un rôle à jouer dans la lutte au tabagisme, mais sans leur imposer un fardeau trop lourd.

L’étude du projet se poursuit mardi et mercredi.

Une 4e journée citoyenne pour 2015 des plus remplies

Je suis toujours heureux de rencontrer les citoyens de Rosemont afin de discuter avec eux des sujets qui les préoccupent. Dans le cadre de ma 3e journée citoyenne sans rendez-vous de 2015, vous êtes plus de 30 à être venus me rencontrer. Nous avons discuté, entre autre, d’électrification des transports, de rente d’invalidité, du référendum de 95, de protection de la jeunesse. 2015-11-06 journée citoyenne

Le RACRPP reçoit la médaille de l’Assemblée nationale!

Avec l'équipe du Regroupement.

Avec l’équipe du Regroupement.

Dans Rosemont-La Petite-Patrie, le Regroupement Arts et Culture Rosemont- La Petite-Patrie (RACRPP) a réalisé depuis 2007 un tour de force: regrouper les artistes et décupler leur présence dans la vie de l’arrondissement.

J’ai été très heureux de leur remettre, avec ma collègue de Gouin Françoise David, une médaille de l’Assemblée nationale, vendredi soir, à la Maison de la culture de Rosemont-La Petite-Patrie.

Les réalisations du Regroupement sont impressionnantes et bénéficient autant aux artistes qu’’à l’ensemble des gens du quartier, petits et grands. Félicitations pour le travail de qualité que vous accomplissez depuis des années!

On peut devenir membre du regroupement en allant sur son site, ici.

Dans les coulisses du référendum de 1995

Par ailleurs, vous pouvez visionner (en cliquant sur l’image ci-dessous)  le reportage «Dans les coulisses du référendum de 1995», présenté sur Historia, et dans lequel il m’a fait plaisir de collaborer.

Crédit photo: site web d'Historia

Crédit photo: site web d’Historia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne semaine !



8 réflexions au sujet de « La Semaine du Député de Rosemont »

  1. je suis contente d’être capable de vous écrire pour vous remercier de votre belle carte de noël je vous retourne vos vœux ! je vous souhaite aussi beaucoup de santé ! et bien sur Félicitation moi et mon mari nous sommes toujours derrière vous bien a vous chamillard bien a vous

    chamillard simone ernest laurin 3500Beaubien est

  2. 2è tentative.

    Bonjour.
    «« Je participerai donc, avec mes collègues Nicolas Marceau, Gaétan Lelievre et Alain Therrien aux consultations particulières et auditions publiques sur les paradis fiscaux, les 17 et 18 novembre prochain. »»
    Bien. Vous êtes sérieux comme le PQ l’a été en annonçant des coupures……Eil la mémoire !
    Mais, sans l’audit citoyen sur la dette publique en parallèle, j’ai bien peur que ce ne soit encore qu’un coup d’épée dans l’eau.
    Il y a plusieurs initiatives à mettre en branle, dont une initiative sur les coopératives autogérées par les travailleurs-citoyens, pour les citoyens-travailleurs. Faire le tour de la question, le potentiel de changement du mode de travail, de l’embauche, du rapport au travail, etc….
    Sur le revenu de base-salariat inconditionnel. La France a une expertise pertinante et peut-être la réponse à l’économie (?).
    M. Bernard Friot a fait et explore encore la notion de salariat.
    Il ya de nombreux articles et vidéos pour nous aider à concevoir l’alternative économique-financière.
    Ce sont des questions à prendre au sérieux.
    Pour moi, ce sont les deux critères incontournables. Les vrais balises du changement. Ils me permettent de savoir à qui j’ai à faire.
    Le problème, pour ceux qui ont de la misèrs à ce faire une idée sur le pourquoi et le comment de l’état navrant du Monde, réside dans la question déterminante et vitale suivante:
    Quelle est la source des maux dont souffre l’Humanité ?
    Il n’y a qu’une réponse, sinon nous allons continuer d’errer et le niveau des conflits induits ne cessera de se répandre.
    Les actions adéquates ne peuvent provenir que du diagnostique juste.
    Mais, pour y arriver, il faut une vision d’ensemble historique accessible, maintenant pour tous.
    Vous citez un certain nombre de problèmes « récurrents » qui n’ont jamais été abordés globalement, mais toujours isolés du contexte économique-financier de l’idéologie néo-capitaliste sauvage (c’est son vrai nom), de son système financier et de son infrastructure (OMC et cie.)
    Les exations volontaires au Moyen-Orient ne sont pas une erreur de parcourt, et la question du complot, à ce stade-ci, se pose sérieusement.
    De même, les exactions contre la Grèce, ne sont pas une erreur de parcours (revoyez la déclaration de juncker), et la question du complot…., ou vue sous l’angle de plan d’affaire (?): l’austérité comme plan d’affaire.
    Même la PUB, donne des signes d’un mouvement de récupérations:
    Une firme de placement, PUB: «« nous ne réagissons pas, nous agissons »». La PUB, sa pratique, la récupération des idées, un ptit peu de maquillage pour se donner des aires créateurs.
    D’ailleurs, le mot création fait parti de ces mots qui sont continuellement abusés. Pensons au libéralisme, ou au FN qui a récupéré le titre symbole de la libération; le front national de la libération, et ce cher sarkosis qui a récupéré le symbole républicain.
    Les mots sont des symboles qui ont des « effets collatéraux » sur les consciences, quand on n’est pas mis au parfum du tandem manipulation-conditionnement.
    Une question essentiel: quel est le rôle du gouvernement ?
    Cette question semble vaste, mais une réponse simple en détermine le rôle.
    Pour arriver à certaines réponses, il faut chercher à voir globalement.
    Et c’est la qualité de l’information, et non la quantité devenue toxique, qui importe.
    Une information dans laquelle réside un principe.
    Quand on parle d’une tête bien faite, on parle du questionnement, de développer la vision d’ensemble, de prendre conscience de la notion de principe. La créativité, c’est comme la vérité, elles sont fugaces et insaisissables comme le moment vécu au moment même. N’en serait-il pas de même pour la spiritualité ?
    La lettre seule tue, seul l’esprit vivifie. Quelque part dans la bible.
    Mais quand l’esprit est érigé en système, ou instrumentalisé, le conformisme règne et c’est la fin du qestionnement NON OUI
    Il y a des questions importantes que nous devons nous poser.
    Le rôle du gouvernement.
    Les solutions qui règlent les problèmes.
    La nature humaine, on nous dit qu’elle est inchangeable. Les tentatives historiques nous en démontre la vérité, et plus encore en ce début de siècle.
    Mais comme dit Einstein: un problème sans solution est un problème mal posé.
    Il dit aussi, espérer des changements en reproduisant les mêmes recettes…..
    Je rajoute, que n’ayant pas appris des leçons du passé, nous nous dirigeons vers la stupidité.
    Des exemples récents: Le tandem thatcher-reagan inaugurant la dérèglementation. Il faut voir le documentaire: « Les Enfants de la Surconsommation ».
    Les imbéciles qui ont ouvert la boîte de pandor: Moyen-Orient.
    Ne pas éveiller les esprits sur les conséquences de l’Évolution Naturelle. La vue d’ensemble qu’elle nous livre, mais l’esprit obtu demeure.
    Par contre le réductivisme et l’instrumentation se vendent bien.
    NON OUI.
    Il y a quelques articles à lire.
    Mais encore là, faut-il avoir des cellules grises en mode exploration, questionnement, la vision d’ensemble n’est pas un département, l’esprit ne peut  » fonctionner  » qu’en un tout unifié et sain (le discernement).
    Ce que nous divisons, et ici les scientifiques se gourrent en divisant le monde des émotions sentiments et le monde de la pensée rationnelle.
    Penser à ceci, diviser, c’est instrumentalisé.
    Tout un monde de conclusion nous enferme, le subjectivisme, l’objectivisme sont aussi des divisions et des conclusions.
    Attention, ces catégories sont nécessaires , mais ne pas en être dupe. De même, des promesses électorales et de « qui » fait les promesses « empruntées ».
    Un des rôles du gouvernement est de mettre en place les balises essentielles pour que le peuple s’épanouisse, le Peuple, l’essemble des gens, des personnes, pas une clique.
    Par les temps qui courrent, la CAQ se redéfinie encore. Dans un sens, elle fait mieux que le PQ embourbé dans ses démons, tout comme la gauche en france. Il y a quelque chose que vous ne saisissez pas.
    En ce moment, il semble poindre un regain pour la méditation, objet de consommation, normal, nous les occidentaux sommes formatés à la consommation. La méditation, qu’ est-ce que c’est ?
    Il ya tellement de recettes, n’est-ce pas.
    C’est comme la politique des ajustments économiques.
    On ajuste, on ajuste et on ne règle rien.
    C’est comme les gens d’affaire, y travaillent fort, y créent de l’emploi et de la richesse, beaucoup de déplacements, de réunions, etc….
    De même les politiciens, y travaillent fort, y créent un environnement propice aux affaires, beaucoup de déplacements, de réunions, etc…
    Et bien sûr, pour cela, il faut faire des équilibres budgétaires en tenant compte des déficites, et quelle trouvaille que d’aller vers l’austérité, mais à pas feutré, le langage employé: rigueur, de la rigueur…. il faut sortir de sa zone de confort, ce confort qui empêche la productivité, la compétitivité, le rendement, le profit si nécessaire à la réussite des créateurs (….), en faire plus avec moins….La guerre c’est la Paix.
    Nous entrons dans le monde de la stupidité, pas parce que nous sommes stupides, mais parce que nous sommes emportés par les idées revachées à longueur de temps, les promesses politiciennes improvisées, l’ emprise des croyances, la méprise sur le sens de l’idéologie qui n’est qu’un outil de « navigation » et non une fin en soi, d’identité.
    Et ne vous trompez pas sur le néo-libéralisme, qui est l’idéologie la plus achevé de toutes, à part ce vieux routier,
    la religion, mais comment et pourquoi ?
    La réponse, quand vous l’aurez trouvée, si vous êtes alerte d’esprit et que vous ayez l’esprit d’exploration, vous serez  » étonner « .
    Le psychologique, tout comme le politique et l’économique sont omniprésents.

    Bien, si nous nous tournions sur les deux fondamentaux dont toutes les réalisations humaines dépendent: la guerre et la paix en dépendent aussi.
    C’est quoi l’élément de base qui fait que la fanatisme se déploie autant.
    Un des problèmes devenu vital, c’est l’absence du partage .
    Mais partage de quoi ?

  3. Cessons d’être des colonisés! Livre de J. Maurice Arbour…Tout frais sorti des presses! Tous les indépendantistes devraient en faire la promotion à tous les autres…Soit la majorité fédéraliste! Voilà une thèse très bien documentée! À lire absolument !

  4. Vos éclaircissements sur le discours haineux tout comme ceux concernant la démocratie M. Lisée,
    interpellent la réflexion.C’est quoi la démocratie finalement ? Tellement complexe cette pédagogie de la parole appliquée Elle mène à réfléchir à l’impact d’une de os paroles sur l’autre. Exemple : je crois cela parce que cela a du sens pour moi ( spiritualité ) alors je fais ( religion). Mais Le sens que je donne à cette croyance en démocratie me laisser croire que j’ai droit de dire ou faire en son nom Mais l’autre… ? …est libre de croire et faire à son tour , selon sa propre expérience de vie. Dépendant de la connaissance de sa propre histoire, ou de celle qu’il en a. Heureusement que la connaissance nous grandit parce qu’elle ne nous libère pas toujours pour autant. Parfois je sais, mais je n’ai pas toujours le pouvoir qui vient avec elle. En tout cas, heureusement, celle que vous nous transmettez nous donne le sentiment de grandir avec elle. Merci de continuer. Je souhaite soutenir St-Henri et Fabre dans leur engagement à lutter contre l’autérité méprisante de Couillard envers la population québécoise. De plus en plus, la part intelligible de cette cause nous questionne et nous interpelle.
    Alors en pensées comme en gestes, je suis avec vous
    Bernadette Martin

  5. C’est à regret et sans enthousiasme que je constate la morosité qui semble s’être installée dans mon entourage à la suite de l’élection de PKP. Comme les attentes étaient élevées, la déception est grande. En outre la Presse de samedi nous apprenait que cette morosité a gagné les membres du caucus dont la solidarité avec le chef semble être vacillante.

    Assisterons-nous à une hémorragie de départ pour des raisons familiales mais qui dissimule les nombreux irritants découlant des actions unilatérales du chef. Dans le contexte, quelles pensées habitent Alexandre Cloutier, Véronique Hivon et JF Lisée ?

    Ajoutons qu’en remplaçant de façon cavalière le leader parlementaire, ce qui a conduit à sa démission, le chef du PQ a fait une grosse bêtise.

  6. M. Lisée,
    Merci de votre formidable engagement ! Et merci aussi de nous tenir si bien informés. Bon succès aux candidat-e-s du Parti Québécois !

  7. Bravo, une autre responsabilité comme vice-président à la Commission parlementaire sur les finances publiques… Tellement Important votre présence aux consultations sur les paradis fiscaux, après vous avoir suivi avec les représentants des compagnies de tabac ! Les libéraux ne souhaitaient probablement pas votre collaboration à ce poste..

    • Bonjour.
      Je vous suis Nicole J.
      «« Tellement Important votre présence aux consultations sur les paradis fiscaux »»

      J’espère que vous aurez, M.Lisée, un solide dossier.

      Inspirez-vous de: Attac. et de ACDTM
      http://cadtm.org/Le-mecanisme-du-systeme-dette-en

      La dette publique est intimement lié aux paradis fiscaux.

      Malheureusement le PQ fait comme le PLQ.

      L’exemple le plus triste est celui des coupures dans les organismes qui protègent les plus faibles.
      Soyez honnête, les exemples ne manquent pas.
      Bien sûr, il y a eu des tentatives, comme l’augmentation des impôts pour les plus riches, la fameuse rétroaction que les PLQ-CAQ ont crié comme un « lèse majesté », et vous avez du reculer.

      Mais, c’est drôle, le PLC de Trudeau a décidé d’augmenter légèrement, juste assez pour ne pas faire de vague e plaire à l’ensemble des canadiens, l’impôt des plus riches.
      Comme je le dis, le PLC travaille le fond et le PLC travaille la forme. HA! l’image , l’image.
      Le narcicisme a encore un bel avenir, jusqu’à la prochaine crise !
      Mais cette crise peu être l’origine du renversement du mécanisme d’appropriation tant prisée par le néo-libéralisme, mais cessons les jeux de cache cache des mots: son vrai nom, le néo-capitalisme sauvage.
      Ses bourreaux, apparurent dans les années 80 avec le nouveau managéria, assez radicale merci pour l’époque. Mais, a connu une mutation lors de la crise financière de 2008, et c’est converti en véritable plan d’affaire, le PLAN, l’austérité, vous connaissez l’histoire du petit chaperon rouge ? Hansen et Gretel ?
      Et bien, celle de la Grèce, en a les éléments des deux contes. JPMorgan…..

      Maintenant, comment expliquer la crise du terrorisme au Moyen-Orient.
      Et bien liser ceci:
      Crime contre l’Humanité, l’ultime retour des barbares.

      C’est seulement quand nous avons la vision d’ensemble, que nous avons accès aux tenants et aboutissants, aux causes et acteurs responsables, et le questionnement nous donne accès aux solutions.
      Il faut faire le bon diagnostique.
      Albert Einstein:
      Un problème sans solution est un problème mal posé.
      Il a dit aussi:
      La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.

      Qui a ouvert la boîte de pandore au Moyen-orient ?
      Non seulement, faut-il la refermer, mais l’Occident a une dette face à ces Peuples. Qui paiera pour la reconstruction ?

      Grèce : les Banksters ont gagné par Cpt Anderson(son site)
      lundi 13 juillet 2015
      Le bal des vampires peut continuer : Bruxelles a sauvé momentanément tous les spéculateurs de la ploutocratie mondiale.

      Les confessions de l’ex-assassin financier, John Perkins se retrouvent dans la mise à sac de la Grèce :

      «« Pour l’essentiel, mon boulot consistait à identifier les pays détenant des ressources qui intéressent nos multinationales, et qui pouvaient être des choses comme du pétrole, ou des marchés prometteurs, des systèmes de transport. Il y a tant de choses différentes. Une fois que nous avions identifié ces pays, nous organisions des prêts énormes pour eux, mais l’argent n’arriverait jamais réellement à ces pays ; »»

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/grece-les-banksters-ont-gagne-169710

      Non seulement, il faut-refermer la boîte de pandore, mais éviter d’en ouvrire d’autres.
      La Terre, nous avons déjà dépasser ses capacités de se mettre à jour, comme l’indique le bilan écologique et des ressources.

      Les pays d’Amérique Latine ont décidé de repousser le phénomène de l’exploitation de l’homme par l’homme.

      Et les FEMMES DE LA BRUKMAN en sont le symbole.

      Même, la gauche ne l’a pas saisi.

      Alors soyez bien  » grounder  » M. Lisée, et bonne chance pour les consultations sur les paradis fiscaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *