La Semaine du Député de Rosemont- Les entrepreneurs de l’Est de Montréal honorés

Construisons positivement le Québec!

Êtes-vous tannés des scandales libéraux? De la justice qui bat de l’aile? De nos hôpitaux et nos écoles qui ne reçoivent pas le financement adéquat? Vous pouvez faire partie de la solution! Il est temps de nous redonner un élan. On a hâte de construire positivement le Québec: https://cartedemembre.pq.org/.

Les libéraux brisent le consensus au sujet des paradis fiscaux

Les placements de la Caisse de dépôt et placement du Québec dans les paradis fiscaux ont presque doublé depuis 2013 sous le nez du gouvernement libéral. C’est 26,5G$ du bas de laine des Québécois qui se retrouvent dans des «nations à fiscalité molle». Et le ministre des Finances, Carlos J. Leitão, affirme être à l’aise avec cette pratique. C’est inacceptable! La Caisse de dépôt doit montrer l’exemple.

Alors que le député libéral Raymond Bernier dit clairement que la CDPQ doit se retirer des paradis fiscaux, le ministre des Finances a affirmé qu’il ne demanderait pas à la CDPQ d’y retirer ses investissements. Au Parti Québécois, nous demandons clairement à la Caisse de dépôt qu’elle désinvestisse graduellement des paradis fiscaux.

 

La loi 101 au cégep 

Les jeunes, tout comme le caucus du Parti Québécois, veulent une défense positive et une promotion active du français. C’est ce que nous proposons de faire par des mesures vigoureuses et structurantes sur plusieurs fronts. Nous avons une détermination renforcée d’étendre la loi 101 et de la rendre obligatoire aux moyennes entreprises ainsi qu’aux entreprises sous juridiction fédérale, et de tourner le dos au bilinguisme institutionnel. Il faut également assurer la réussite de chaque immigrant, notamment en atteignant l’objectif de francisation 100 %.

Réforme de la santé de Gaétan Barrette: l’échec du ministre se confirme

En moyenne, les patients attendent 15,6 heures à l’urgence et beaucoup d’entre eux quittent l’urgence sans avoir consulté un médecin.

Les supercliniques annoncées par le gouvernement ne sont qu’une opération de changement de nom. Et les libéraux renient leur engagement selon lequel celles-ci doivent être ouvertes 84 heures par semaine, 7 jours sur 7.

École les Ursulines de Québec
ursulineAccompagné d’Agnès Maltais, députée de Taschereau, nous avons visité l’école des Ursulines de Québec en plein cœur du Vieux-Québec. Nous avons été très impressionné de voir le plus vieil escalier en bois d’Amérique du Nord. Merci à tous pour votre chaleureux accueil!

 

 

Cocktail « Du fond du cœur »

coquetelToujours en compagnie de ma collègue Agnès Maltais, j’ai assisté à une soirée pour l’Association pour l’intégration sociale. J’ai été porte-parole en matière de services sociaux et, à ce titre, j’ai vu passer des dizaines, sinon des centaines de statistiques. Les enfants vivant avec une déficience intellectuelle nous apportent énormément et nous apprennent beaucoup sur nous‑mêmes. L’intégration et le soutien aux personnes vulnérables sont au cœur de la mission de l’État.

Je tiens à saluer le travail essentiel de l’Association pour l’intégration sociale de la région de Québec qui, depuis 56 ans, fait en sorte que des personnes ayant une déficience intellectuelle puissent trouver leur place. Et que les familles de ces personnes puissent recevoir soutien, aide professionnelle, répit, réconfort.

 

Voter bleu, c’est voter vert!

La lutte aux changements climatiques sera payante pour les Québécois le jour où le gouvernement présentera une véritable stratégie de réductions des GES, qui procurent un gain économique, social et environnemental.

Nous tendons la main au gouvernement. Nos solutions, ce gouvernement peut les mettre en œuvre dès demain, s’il en a la volonté. J’en ai présenté 3 lors de l’étude des crédits budgétaires du Ministère du Développement durable, mais de celles-ci découlent plusieurs autres.

 

Conseil de la transformation alimentaire

transfo alimentaireJ’ai également participé, avec plusieurs de mes collègues, à une soirée du Conseil de la transformation alimentaire qui représente ses membres dans le but que ces derniers atteignent leur plein potentiel et afin d’assurer la pérennité de l’industrie alimentaire au Québec.

Il y avait de beaux produits québécois partout!

L’UMQ

18318772_10158578640280623_1358280759_oLes Assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), c’est toujours un moment fort de l’année politique! J’y étais avec mon collègue Martin Ouellet, responsable de l’opposition officielle en matière d’affaires municipales. Je me suis adressé aux mairesse et maires présents afin de parler du PL122, d’économie régionale et d’entrepreneuriat. Une autonomie locale et une démocratie municipale qui renforce la gouvernance de proximité sont essentielles.

 

Gala des prix ESTim: Félicitations à toute la communauté d’affaires de l’est de Montréal

18339076_10158578634840623_1821153345_oL’Est de Montréal réuni pour célébrer ensemble la créativité et le talent des gens d’affaires au Galat ESTim de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal!

Mes félicitations à Martine Thomas et Michel Lemay du Groupe PART, entreprise d’insertion de Rosemont, gagnant du Prix Coup de coeur des Gouverneurs.

Bravo à Charles-Mathieu Brunelle, directeur général de l’Espace pour la vie, récipiendaire du Prix Orchidée!

Solidarité avec les sinistrés

sinistrésSamedi, je me suis rendu sur le terrain pour supporter les bénévoles et sinistrés des inondations à Bécancour. Nous étions à Nicolet avec la mairesse, madame Geneviève Dubois, pour constater les dommages et offrir notre aide. J’appelle tous les Québécoises et les Québécois à apporter leur aide.

Et quatre congrès régionaux en fin de semaine!

18424655_10158586668315623_775671804_nJe poursuis ma tournée des congrès régionaux. Très heureux de retrouver les militants de la Montérégie, de la Mauricie, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches en fin de semaine. C’est toujours un plaisir de vous rencontrer sur le terrain et de répondre à vos questions! Le niveau de motivation est impressionnant…sur le chemin des victoires!

Bonne semaine! 



10 réflexions au sujet de « La Semaine du Député de Rosemont- Les entrepreneurs de l’Est de Montréal honorés »

  1. La Loi 101 aux cégeps
    « La langue n’est pas qu’un instrument de communication : c’est une culture, un univers mental, une littérature… » Mathieu Bock-Côté, blogue : 3 mars 2017.

    M. Lisée, vous dites que vos propositions concernant le français sont audacieuses, structurantes et vont plus loin que celles des autres partis politiques, PLQ et CAQ, mais elles ne suffisent pas. Pourquoi ? Parce qu’elles ne concernent dans une large mesure que la capacité de communication en français. Vous n’êtes pas sans savoir qu’on peut parler et même réussir un test de français, sans qu’il y ait identification à notre société. Les exemples pleuvent.

    Vous êtes invité à relire les recherches poussées de l’ex-député Pierre Curzi, responsable du dossier linguistique entre 2009 et 2011. Il y soulignait notamment que lorsqu’un jeune quitte le secondaire français pour le collégial anglais, il ne revient jamais à l’université de langue française. Trois allophones sur quatre ayant fait leurs études postsecondaires en anglais travailleront en anglais le reste de leur vie. C’est exactement le contraire qui se produit chez ceux qui font le choix des études postsecondaires en français. 

    Le renforcement du français au Québec passe par l’application de la Loi 101 aux cégeps.

  2. Lors d’une conférence de presse, Me Athanasios Hadjis, vice-président du Congrès hellénique, Me Tony Maglaviti du Congrès national italo-canadien et Me Reisa Teitelbaum du Congrès juif canadien ont vanté le fait que leurs communautés réunissaient quelques 400 000 personnes, soit 6% de la population québécoise, et que celles-ci ont voté à 90% pour le NON.
    Christo Sirros, ancien député et ministre libéral, a déclaré sur les ondes de CFMB, un poste privé desservant les communautés ethniques de Montréal, que si le OUI n’avait pas passé cette fois-ci, il ne passera jamais à cause de l’immigration et du vieillissement de la population.
    Ce ne sont pas les communautés culturelles, d’ailleurs concentrées dans la grande région de Montréal, qui permettront au PQ d’être élu. Ce sont les Québécois de la région de Québec et du reste de la province qu’il faut convaincre.

  3. Comme Camille Laurin, il faut oser poser des gestes qui comptent. La loi 101 doit s,appliquer au CEGEP.
    En 2015, 1 950 allophones sont passés du secondaire francophone au cégep anglophone et 2 250 francophones ont fait le même choix. C’est l’équivalent du recrutement annuel d’un très gros cégep.les répercussions de ce « libre-choix » en faveur du cégep anglais sont connues : une plus grande fréquentation des universités anglaises, davantage d’anglais au travail, des comportements anglicisés en matière de langue utilisée dans les commerces, la consommation de créations culturelles anglophones avec les amis et à la maison.

  4. La justice est sous le contrôle totral du premier ministre.
    Pourquoi le PQ ne propose-t-il pas que le chef de l’UPÄC, que le chef de la SQ et que le direcetur du DPCP soient nommés par l’Assemblée nationale?En un scrutin secret.
    Ainsi aucune des personnes en poste ne pourrait savoir à qui elle est redevable.

  5. Monsieur Lisée,
    Oui au renforcement de la loi 101, mais pour moi le premier geste est d’obliger TOUTES les instances du gouvernement du Québec EXIGE le français au minimum lorsque ces instances sont des acquéreurs de biens ou services.
    Savez-vous que HQ accepte des plans, devis et manuels d’Instruction seulement en anglais, que le MTQ a signé un contrat pour la A30 en anglais (PPP) et que l’entreprise adjudicatrice n’a signé des sous-contrats qu’en anglais…
    Pourtant, sous la gouverne de René Lévesque le gouvernement a crée la Société Québécois d’Assainissement des Eaux (SQAE) qui a contracté des milliards ($) de contrat au cours des années 1980-90 et que cette société a exigé et obtenu que TOUS les fournisseurs et entrepreneurs produisent des plans, dessins et manuels d’entretien en français.
    Pourquoi ce relâchement ? Donc d’obliger les petites entreprises, les CÉGEP et autres à appliquer la loi 101, oui, mais pas avant que le gouvernement ne montre l’exemple.

  6. Les inondations majeures et les glissements de terrains ont démontré tous les risques que l’on ferait courir au Québec, si on devait accepter sur notre Territoire, qu’un oléoduc de 1,1 mètre de diamètre traverse plus de 860 cours d’eau.

    • Surtout en posant des gestes….
      La loi 101 pour les CEGEP serait un véritable geste de souveraineté.
      Un pays se construit petit à petit. mais il faut agir.

    • De Québec, en tout respect Mme Courville, la souveraineté comme vous dites c’est plutôt l’indépendance qui est la priorité numéro du Parti Québécois. C’est l’objectif numéro 1 du P.Q. . On en parlera , mais avant, il faut que le P.Q. prenne le pouvoir et être majoritaire en octobre 2018. Là on en parlera plus vous verrez ! Rien n’empêche personne d’en parler partout entre amis ou en famille et comme membre, j’en parle, car vous avez raison, il faut en parler et convaincre le plus de gens possible.

  7. Bonjour de Québec M. Lisée. Sans les centaines de milliers de bénévoles à travers tout le Québec, quel que soit le domaine, notre société aurait de la misère à fonctionner. Félicitations à toutes et tous pour votre implication. Maintenant, le Gouvernement Libéral. Oui on est fatigué de leurs magouilles, de leurs lois qui n’ont pas vraiment de bon sens, de leurs mensonges répétés mainte et mainte fois. C’est certain qu’il faut les déloger du pouvoir en octobre 2018. Il faut dire que le Premier Ministre et ses Ministres nous aident un peu; Ils se calent tous les jours avec leur nonchalance à régler les problèmes, ça s’appelle gouverner au lieu de nous niaiser ! Le Gouvernement Libéral a pris du temps pour demander au fédéral l’aide de l’armée pour les inondations ! À la longue , on va les avoir à l’usure, même si à chaque période de questions et réponses orales, ils ne répondent pas vraiment à la question demandée et certains Ministres et surtout M. Couillard se permettent même de faire la leçon aux oppositions en leur proposant d’autres questions à laquelle ils préféreraient répondre. Ce gouvernement n’est pas à l’écoute de personnes. Vous , vous l’êtes comme vous nous l’avez si bien dit ce matin, dimanche ! Continuez et continuons à dénoncer ce minable gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *