La Semaine du Député de Rosemont

Le consensus est général, ce fut toute une semaine pour le député de Rosemont. Mais au delà de ce que vous avez vu dans les journaux, il y a eu aussi ceci:

Échanges stimulants à Athabaska

Dimanche dernier, j’étais l’orateur invité de l’Assemblée générale du PQ d’Athabaska. J’ai parlé de souveraineté, de social démocratie et de l’avenir du PQ. Les échanges furent stimulants. L’assemblée est l’une des 125 qui se dérouleront au Québec ces prochaines semaines pour discuter des grands enjeux de l’avenir du Parti. (C’est donc un très bon moment pour acheter sa carte de membre du PQ et participer.)
2014-10-04 arthabaskaUn doctorat honorifique pour Jacques Parizeau!

Je me suis par la suite dirigé vers Montréal, afin d’assister à la cérémonie inaugurale des vingt-septièmes Entretiens Jacques Cartier , qui se tiennent du 2 au 10 octobre 2014 à Montréal. À cette occasion, l’Université de Montréal a décerné un doctorat honoris causa à mon ancien patron, M. Jacques Parizeau.

Permettez-moi de citer quelques extraits de l’excellent hommage rendu à M. Parizeau par le recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton:

Votre vie, M. Parizeau, est d’une admirable cohérence. Votre vie est une ligne droite, droite comme une flèche. Vous avez tout fait, et presque l’impossible, pour munir le Québec des instruments économiques et financiers dont il avait besoin pour que les Québécois puissent accomplir leur destinée.

Il est extraordinaire de voir à quel point votre vie est tressée dans celle du Québec. Vos partisans, nombreux, vous voient comme un des fondateurs du Québec moderne. Vos adversaires, qui sont bien quelques-uns eux aussi, vous voient également comme un des fondateurs du Québec moderne. Cela révèle votre carrure.

Monsieur Parizeau, votre contribution au Québec est inestimable. Par votre engagement universitaire, politique, patriotique, vous avez été dans le poste de pilotage du Québec pendant plus de 60 ans. Vous avez guidé le Québec depuis la Grande noirceur jusqu’à la mondialisation.

Le Québec n’est pas le pays dont vous rêvez encore, mais les Québécois savent qu’ils pourraient le faire ce pays. Vous avez amené les Québécois à l’indépendance… d’esprit.


Suicide: Le gouvernement doit agir en prévention

2014-10-09 AQPSMardi, ma collègue Diane Lamarre et moi avons rencontré conjointement Jérôme Gaudreault, Directeur général, André Houle, président et Catherine Rioux, coordonnatrice aux communications de  l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS),  qui a pour mission de sensibilisation, mobiliser, soutenir à la communauté quant à la prévention du suicide au Québec. L’AQPS est derrière l’organisation de la Semaine de la prévention du suicide, ainsi que de la Journée mondiale de prévention du suicide,  dont la 12e édition a eu lieu le 10 septembre dernier. Dans notre communiqué de presse nous rappelons au gouvernement Couillard qu’il doit intensifier les efforts en prévention du suicide. Nous avons discuté de leur problématique de financement, notamment pour les formations.

Je salue les efforts déployés au quotidien par l’équipe de l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS): leur travail essentiel contribue réellement à améliorer la vie des personnes vulnérables et de leurs proches.

Un coup de main à Alexandre Bégin

Mardi soir, je suis allé donné un coup de main au candidat péquiste dans Lévis Alexandre Bégin. J’ai fait du pointage avec les bénévoles et en compagnie de Léo-Bureau Bouin: La réponse était bonne ! Toute la semaine, des collègues du caucus se sont relayés à ses côtés. Tous les militants de la grande région sont invités à donner un coup de main. Aidez à nous envoyer Alexandre à l’Assemblée nationale !
2014-10-08 alexandre bégin

Avec des militants de la région de Québec

Mercerdi soir, je rencontrais une trentaine de militants de la région de Québec pour parler de la conjoncture politique, de ma candidature potentielle, de l’avenir du PQ et de l’indépendance.

Autour d’une bière et d’une cuisse de poulet, en présence de plusieurs membres d’exécutifs et de représentants jeunes, et de militants ou citoyens s’étant inscrits à avec@jflisee.org, on a pu aller au fond des choses avec un bon mélange de lucidité, de franchise, de réalisme et de volontarisme.

J’ai fait le point sur l’état de mon organisation de pré-campagne avec Benoît Dutrizac jeudi. On peut écouter la conversation ici. J’en ai aussi parlé dans ma lettre à Louise Beaudoin – Changer le Parti québécois de l’intérieur.

Les souverainistes de Terrebonne en pleine forme

2014-10-09 terrebonneDans le cadre de la série «Projections d’indépendance, rencontres politiques et discussions autour de l’avenir du Québec», organisée par le Parti québécois de Terrebonne, j’ai eu le plaisir d’être le premier conférencier invité. Belle initiative de mon collègue de Terrebonne Mathieu Traversy et de ses militants.

Ils étaient plus de 125 jeudi soir à répondre à l’invitation. Beaucoup d’ambiance, beaucoup d’énergie, beaucoup de volonté de renouveler le parti et de retrouver le chemin de l’électorat.

Inquiétudes pour la protection de la jeunesse

Vendredi je rencontrais Line Beaulieu, présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN, pour discuter des coupes budgétaires qui mettent en péril la qualité des interventions de la Direction de la protection de la jeunesse au Québec.

J’ai interpellé le gouvernement Couillard à ce sujet la semaine dernière (voir ici) et je compte revenir à la charge car aucune réponse adéquate n’a encore été apportée aux inquiétudes réelles exprimées par les directeurs régionaux de la protection de la jeunesse.

Le cumul des restrictions budgétaires dans les garderies, à l’école primaire, dans les organisations communautaires et à la protection de la jeunesse font craindre le pire.

Jeudi, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a émis un avis au gouvernement, l’avisant que les coupures pourraient conduire à un non-respect des droits de la jeunesse. Le président de la commission, Jacques Frémont, a indiqué:

« La Commission n’a absolument pas à s’ingérer dans les décisions qui seront prises par le gouvernement dans le cadre de la révision permanente des programmes. Par contre, la question du respect des droits et libertés des personnes qui pourraient être affectées par ces décisions, notamment les personnes les plus vulnérables de notre société qui risquent d’être les premières touchées, doit interpeller la Commission de révision permanente des programmes et le gouvernement. (…)

Ignorer la dimension des droits de la personne risquerait d’entraîner à terme des litiges
importants et sans doute coûteux. Les tribunaux ont eu l’occasion de rappeler que si on ne doit pas être insensible à la situation financière de l’État dans l’interprétation des droits et libertés de la personne, il reste que ceux-ci ne peuvent être écartés ou sacrifiés à l’autel de l’efficience économique. »

L’avertissement ne saurait être plus clair.

Pour la semaine qui s’ouvre, je passerai quelques jours avec ma petite famille. J’alimenterai le blogue avec le rappel de billets portant sur un thème important: le pétrole canadien et son impact sur l’économie québécoise.

Je serai de retour au travail le mercredi 22.

Bonne semaine…



Une réflexion au sujet de « La Semaine du Député de Rosemont »

  1. Arthabaska.
    Le vrai nom de Victoriaville (reine Victoria) c’est Arthabaska! Un beau nom amérindien, semble-t-il. Pas loin de Thetford Mines…
    Parce que le lac Athabasca, c’est dans l’autre pays: Saskatchewan/Alberta… Doit pas y avoir d’assemblée du PQ là-bas. M’enfin, dans les circonstances, le gambling, ça peut faire oublier un « r ». Arthabaska, fief de Sir Wilfrid Laurier, un politicien hésitant entre les bleus et les rouges…

Les commentaires sont fermés.