La campagne Lisée atteint les 2 000 signatures !

Nous sommes heureux de pouvoir annoncer officiellement que, depuis plusieurs jours, plus de 2 000 membres du Parti québécois ont signé le bulletin de candidature de Jean-François et plus de 10 000 dollars ont été amassés, ce qui répond aux conditions de candidature fixées par le parti.

Ces conditions sont donc réunies bien avant la date butoir du 31 janvier.

Ces résultats sont le fruit du travail d’une vaste équipe de campagne, notamment formée des près de 900 personnes de toutes les régions qui ont offert plus d’une heure de leur temps à la campagne. Les signatures ont été réunies lors d’événements organisés par le parti, mais aussi lors de plusieurs blitz de porte-à-porte dans des circonscriptions ciblées.

Quant à l’appel lancé par Jean-François pour réunir 1000 bénévoles offrant chacun au moins une heure de leur temps, il a rejoint près de 90% de son objectif en deux mois, alors que le délai fixé est de trois mois.

Aucun autre candidat ne s’est astreint à une tâche aussi importante et aussi engageante auprès des citoyens et des militants.

Ces excellents résultats, que nous comptions publiciser cette semaine, ont été communiqués hier, en réponse aux questions du quotidien La Presse. Le quotidien détenait donc une information exclusive mais, malheureusement, a choisi de ne pas en faire état et de présenter des informations erronées.

Ainsi, contrairement à ce que prétend ce matin le quotidien, la majorité des candidats n’ont pas déposé formellement au PQ la liste des signatures. Seuls M Péladeau, le 1er décembre et non 1er novembre tel qu’indiqué, et M Cloutier, quelques jours plus tard tard, l’ont fait. Jean-François, comme ses collègues Martine Ouellet, Bernard Drainville et Pierre Céré, ont jusqu’au 31 janvier pour le faire.

Notons que même les candidats qui affirment avoir obtenu 2000 signatures continuent à en récolter, comme c’est notre cas, pour assurer une marge de sécurité dans le cas où certaines signatures seraient considérées comme invalides lors des vérifications d’usage.

Nous sommes donc très satisfaits du déroulement de la campagne.

Comme chacun sait, Jean-François se consacre depuis début décembre à son nouveau bébé, Emma, et sera de retour lors du caucus du PQ du 21 janvier.

D’ici là il interviendra notamment sur son blogue et il est en contact quotidien avec son équipe de campagne.

On peut encore ajouter son nom aux 2 000 signatures en cliquant ici et ici pour faire partie des 1 000 Québécois-es qui offrent une heure à Jean-François.

Geneviève Marsan
Directrice de campagne



10 réflexions au sujet de « La campagne Lisée atteint les 2 000 signatures ! »

  1. Vous avez déjà signaler Mme Marsan, avec justesse et justice à Mme Sioui, les ajustements qui s’imposaient à son article. De mon côté, je me suis contenté de lui adresser un courriel pour lui faire savoir que les sondages qu’elles mentionnent ont une valeur prédictive proche de nulle.

    À mon sens, le nombre d’abonnés à son Twitter, le nombre d’aveux d’affection pour son Facebook et surtout l’achalandage à son blogue indiquent mieux la préséance prochaine de Jean-François Lisée parmi les aspirants à la course à la chefferie du PQ.

    Voici une copie du courriel :

    Je vous suis reconnaissant pour avoir travaillé à un rééquilibrage de la couverture des médias en cette avant-course à la chefferie du PQ. Votre collègue Gilbert Lavoie du Soleil écrivait de cet dimension de l’avant-course le 11 décembre dernier dans Le Droit. Par déformation professionnelle peut-être, PKP parle de course à la direction du PQ plutôt que de chefferie.

    Je vous suis reconnaissant écris-je pour votre article sur la candidature à la direction du PQ, Lisée peine à récolter ses signatures, paru dans Le Soleil du 5  janvier en page 4, sous la chute Montmorency. Ma coprop accro au Soleil, qui est aussi la mamie de nos petits-enfants, m’a découpé. Il s’y trouve des choses corrigibles mais là n’est pas le sujet de ce courriel.

    Mon propos touche votre avant-dernier paragraphe : «à ce jour, les sondages laissent croire que Pierre Karl Péladeau gagnerait aisément la course. Derrière lui, les candidats Lisée, Ouellet et Cloutier récolteraient entre 2 et 7 % des voix». Je savais. Les sondages ont oublié Bernard Drainville et Pierre Céré.

    J’exagère à peine en disant que ces sondages n’ont aucune valeur prédictive. je n’ai rien contre le divertissement. « Laisse croire », c’est juste dans le sens de justesse et c’est injuste dans le sens de justice diraient deux philosophes dont j’ai oublié les noms mais si vous insistez ….

    Je file, note, la demande à lire au blogue de Jean-François Lisée depuis la nuit des blogues; j’exagère à peine. Avant sa carrière politique, ce journaliste devenu directeur d’un centre de recherche universitaire sur la joie de vivre de l’homme en dernière analyse, aimé et être aimé, ce qui n’exclut pas la femme mais l’inclut ce me semble, faisait le bonheur de l’Actualité.

    Le blogue qu’il s’est donné aux lendemains du 4 septembre 2012 est devenu le 17 décembre suivant selon un service de métriques et d’analytiques du web, Alexa, plus demandé avec son rang mondial #822,284 que ceux de son parti #942,011; plus demandé de loin que celui du PLQ, #1,731,759; de la CAQ, #2,159,851; de QS #1,198,320; d’ON 5,845,788; de Joanne Marcotte 1,753,891. Bravo Joanne, je vous ai lu !

    Lors de la dernière campagne électorale nationale, le 7 avril dernier, le classement avait changé: JFL #614,xxx; PQ #371,xxx; PLQ #582,xxx; CAQ #595,xxx; QS #571,xxx; ON #1,197,xxx. Les xxx sont pour ma non-notation des milliers ce mois là. Joanne Marcotte, je ne sais pas. Le 25 mai, le classement devenait JFL 321, PQ 325, PLQ 358, CAQ 538, QS 524, ON 1,116.

    Avez-vous foi en Internet ? En décembre 2014 où en sont les volontaires à concourir à la direction du PQ à cet égard ? Voyez-vous-même si le coeur ou la raison vous en dit :

    http://laqueste.wordpress.com/2014/12/22/progression-des-aspirants-avant-course-a-la-chefferie-du-pq/

    Profitez-en pour apprendre ce qui en est du nombre des abonnés au Twitter de ces volontaires d’un OUI à 60 % au moment opportun (je n’ai pas trouvé de contraire à fatidique) et à l’affection que les internautes portent au Facebook de ces nouveaux patriotes peace and love que je reconnais et salue.

    Pour plus de justice, une cause chère à PKP : «Notre peuple est capable de grandes choses. Il est capable de se donner un pays français, prospère, juste et qui donnera sa chance à chacun.» Ça n’exclue pas par ordre alphabétique, Céré, Cloutier, Drainville, Lisée ou Ouellet. 

    Cordialement,

    Robert Lachance

  2. Felicitation ,c est un nouveau commencement dans la realisation politique. Avoir de l ambition qui s appuie sur une vision claire peut servir d atouts pour aller a la conquete du pouvoir pour servir le peuple et rien que le peuple. L equipe de campagne de Jean Francois Lisee doit mettre en place Quebec -Diaspora pour faire impliquer les quebecois qui vivent ailleurs dans le monde.

  3. Ce sera un enrichissement pour cette course à la chefferie que d’avoir un débatteur de la trempe de M. Lisée appuyé par une solide expérience politique. Il faut voir au-delà des perceptions ou de l’image pour voir les qualités réelles d’un chef politique.
    Bonne continuité dans cette course

  4. Bravo! « De la belle ouvrage » comme disait ma grand-mère… Maintenant la vraie bagarre peut commencer. gpd

  5. Bravo M. Lisée !
    L’atteinte de cet objectif est très signifiant. Ces convaincus qui ont adhéré l’ont été et le sont se basant sur votre clarté dans la transmission de vos informations, le traitement et l’analyse de cette information et ce que vous en faite, la clairvoyance qui soutend vos décisions. La lanterne est tenue allumée au bout du chemin et éclaire haut et fort notre conscience des choses, notre accompagnement et les actions avisées à poser dans le milieu.
    Pas facile pour ceux qui ne pensent en ce moment qu’à faire manger leur famille, ayant perdu leur emploi avant les fêtes, ou s’en cherchent un depuis longtemps , de prendre le temps de lire ces infos. Un piège qui n’échappe pas aux détracteurs.
    Merci d’utiliser les tribunes offertes à la télé et à la radio. Parce que les détracteurs ne s’en privent pas !
    La lecture du  » Journal de Lisée » aide beaucoup à comprendre le travail amorcé et celui qui reste . en devenir. Merci de toute cette énergie mise à notre service pour nous aider à suivre notre pays le Québec
    Bravo à votre équipe et à leur travail d’accompagnement
    Bonne continuité en 2015
    Bernadette Martin

  6. L’art de la nuance en politique manque bien souvent ces années-ci. Il me semble que bien gouverner, c’est agir en tenant compte de diverses réalités: il faut constater que M. Lisée fait les efforts nécessaires pour tenir en compte nos rêves, nos motivations mais aussi les réalités qui nous environnent. Je lui souhaite donc pour l’année qui vient qu’on lui reconnaisse cela. Nous avons bien besoin de tous ces indépendantistes prêts à l’action et en mesure de rejoindre, à leur façon, toute la diversité des citoyens qui font le Québec.

  7. Alors pourquoi ne pas publier un démenti formel dans les médias autres que le blogue de Jean-François afin de contrer ce détestable Lisée-bashing?

    • Parfait. Je viens de voir au Téléjournal du midi que RC a apporté le correctif nécessaire. Bien sûr La Presse ne va pas se rétracter.

  8. Félicitation à vous M. Lisée et à tous ceux et celles qui ont participé à cette campagne! Un gros merci pour votre foi en l’avenir; on a de quoi être fier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *