L’énergie de Pauline

Il faut que vous le sachiez: elle est increvable !

Sachez que la Première ministre est arrivée à Kinshasa à 22 h jeudi soir, après 12 heures de vol, et a entrepris sa journée, le lendemain à 7:00, sans le moindre délai pour amortir le décalage horaire. (En fait, un peu plus tôt, car il y a chaque matin l’exercice à faire sur le tapis roulant, et le coiffeur.)

Après trois jours de rencontres à marche forcée, elle a quitté le Congo à 10 h dimanche soir et, après une nuit dans l’avion, via Bruxelles, puis une heure à l’hôtel pour une douche et un changement vestimentaire (comme un bolide qui s’arrête au puits), et hop: une rencontre cruciale à l’Élysée, puis à l’Assemblée nationale, une réception à la Délégation générale, un souper, tout cela entrecoupé de breffages stratégiques et techniques et d’entrevues médias.

Après une autre traversée de l’Atlantique, elle préside le Conseil des ministres ce jeudi matin à Québec !

J’en ai avisé le personnel de la délégation, avant son départ mercredi soir: Pauline Marois n’est pas seulement la première femme première ministre du Québec. C’est aussi la plus jeune, si on compte les années en énergie-vapeur !

Évidemment, ses collaborateurs et ministres doivent suivre le rythme. Et j’ai de mauvaises nouvelles pour eux: Pauline avait un léger problème de sommeil, ces derniers temps, auquel elle vient de remédier. Résultat: elle aura encore plus d’énergie au réveil.

Élites françaises, anglos et catalans

Quelques notes impressionnistes:

Lors de son discours à l’Institut français des relations internationales, Mme Marois avait inséré un passage sur l’usage et la défense du français dans le monde, pour lequel, « les élites françaises doivent donner l’exemple ». Applaudissements de la salle.

En réponse à une question sur la poussée indépendantiste catalane, elle déclare que « le Québec compte accompagner les Catalans dans leurs choix ».

Dans son discours sur le français à la table des chefs d’État et de gouvernement de la Francophonie, elle a parlé du nécessaire redressement de la situation à Montréal, ajoutant que l’objectif du Québec était aussi d’assurer « la sécurité linguistique de notre minorité anglophone et des Premières nations autochtones ». Une précision inédite dans cette enceinte.



16 réflexions au sujet de « L’énergie de Pauline »

  1. Je suis très fière de l’équipe du PQ qui nous représente. Je ressents de la sincérité, de l’ouverture et un vouloir pour le bien du Québec.
    Monsieur Lisée, continuez à nous informer car c’est la seule façon pour nous de participer dans la mesure de notre possible comme peuple.

  2. Si vous saviez comme on est bien sans Jean Charest…

    Avec tout ce qui sort présentement à la Commission Charbonneau les libéraux ne sont pas prêts à se relever de ci-tôt.

    Continuez votre bon travail. Premier mission accomplie avec brillo à l’étranger. Notre moral ne s’en porte que mieux

  3. Je vais en rajouter une couche, je suis extrêmement fière d’avoir enfin un gouvernement qui nous ressemble et je vous encourage vivement à tenir votre gouvernail dans la bonne direction; les autres partis même s’ils jappent fort ne peuvent pas vraiment mordre.Alors gardez le cap. Et même vos valses hésitations me disent simplement que vous êtes humains et que vous pouvez vous trompez, cela vous rend encore plus sympatiques. Bravo!

  4. C’est curieux, lorsque j’ai entendu à Midi-info que madame Marois convoquait son Conseil des ministres à Québec, je me suis justement passé cette remarque qu’on se devait d’avoir une bonne santé pour être politicien. Et voilà que je trouve des confirmations ici. Heureusement, vous et elle, semblez portés par des moteurs fonctionnant au rouage de l’enthousiasme et une manière saine de vivre le plus franchement possible. Continuez, je vous en prie, continuez tous les deux (et tous les autres !) à faire attention à vous.

  5. Merci pour ces informations privilégier via votre blogue. Et surtout, pour le courage de nous faire confiance en partageant ces informations. J’ai bien conscience que vous serez toujours positif pour vous et votre patronne, madame Marois. Mais il est très intéressant de connaitre une certaine réalité du travail des politiciens et des membres du conseil des ministres. Je suis heureux des valeurs que madame Marois et votre gouvernement expriment à l’étranger. Il est agréable de savoir que nos élues expriment nos valeurs dans les réunions diplomatiques importantes. Maintenant, les nouvelles sont plus agréables et porteuses d’espoir pour nous et nos enfants. Continuer votre journal, il est précieux. Je me sens participer aux décisions de mon pays, car je me permettrai de vous informer si une décision s’éloigne du besoin du peuple québécois.

  6. C’est ça les gens de cœur! C’est la passion et les vraies valeurs qui vous animent et pour lesquelles nous avons voté!! Bravo et merci!!! Je suis très fière d’être avec le PQ. Nous avons sorti Charest et le tout doit mieux aller, sauf que nous avons un nouveau parti d’opposition « Les Médias » incroyable!! Mais, vous n’êtes pas seul, ensemble, démontrons que le QC a aussi de bonnes personnes comme vous et Mme Marois et nos chers ministres!!

  7. Je me réjouis à n’en plus finir de vous savoir ministre, monsieur Lisée, que votre mandat dure deux mois ou des ans. Je suis comblée.
    Bonenfant, aficionado

  8. Mme Marois a certes de l’énergie comme PM. Il ne faut pas oublier qu’elle a mis au monde quatre enfants aussi, ce qui n’est pas rien, tout en faisant carrière: ça en prend de l’énergie, ça! Donc, elle est allée à bonne école!

  9. Première mission à l’étranger accomplie! Fièrement ! Bravo à toute votre équipe! Pauline Marois et Jean- François Lisée en particulier . Dignes réprésentants du Québec
    Jocelyne Gadbois

  10. Et pendant ce temps… QS est en Écosse… Cet article illustre très bien la position électoraliste de QS et ils s’en vont l’exprimer en Écosse !
    “Notre espoir c’est que de ce cahot, notre vision de la place du Québec dans le monde comme un pays indépendant, montrra qu’une société plus juste et vert dans le cœur de l’Amérique du Nord est possible, deviendra de plus en plus pertinant et éventuellement raliera le support de la majorité. »
    The Left and the fight for Independence: the case of Québec
    Published October 8, 2012
    http://radicalindependence.org/index.php/the-left-and-the-fight-for-independence-the-case-of-quebec/
    by Benoit Renaud, member of Québec solidaire’s co-ordinating committee. Benoit will be speaking at the Radical Independence Conference on 24 November.

  11. Félicitation pour l’excellente prestation auprès de nos amis français, Mme Marois et vous, cher Jean-François faites honneur au peuple québécois.

  12. Et l’on continue le travail. On dirait que vos détracteurs
    commencent à comprendre. Ils ,elle se font silencieux(es).
    Et surtout restez près du peuple.

  13. J’ai toujours déploré le laisser-aller de la France qui n’impose pas assez sa langue dans les forums internationaux mais je déplore aussi qu’on soit toujours obligé d’affirmer comme vous le faites que d’inposer sa langue ne veut pas pas dire qu’on n’a pas un énorme respect pour la culture anglophone. Comme si quelque chose de culpabilisant subsistait dans notre inconscient.

    Sur un tout autre sujet: Les États-Unis , un pays de trois cent seize millions d’habitants et pourtant il n’y a qu’un bipartisme: républicain ou démocrate! Et ils se prétendent comme un modèle de démocratie dans le monde!! Cherchez l’erreur? Au Québec, un peuple d’à peine 8 millions d’habitants, et nous sommes à quatre ou cinq partis politiques cherchez’l’erreur! Nous sommes beaucoup plus européens qu’ont le croit et c’est tant mieux!! La soi-disant démocratie américaine n’est pas très loin de certaines dictatures.Car pour eux, c’est l’argent qui fait foi de tout! Beaucoup de matières à réflexions, non?

  14. Après seulement un mois et demi, notre Première Ministre était prête à représenter nos réels intérêts à l’international. Kinshasa était un premier défi et notre Première ministre a su poser de nouvelles pierres de la diplomatie Québécoise. Je me suis senti, avec vous M. Lisée et Mme Marois, bien représenté dans mes valeurs. Merci! Vous faites du très bon travail et j’espère que vous pourrez nous représenter dans les instances internationales pour plusieurs années! Merci!

  15. Nous sommes tous si fiers de vous deux, merci de si bien nous représenter….M. René Lévesque doit etre tres fier de vous ! Attention a vous Mme. Marois……la politique épuise, prenez bien soin de vous Grande Dame du Québec, on a besoin de vous pour un bon moment car VOUS devez nous donner NOTRE PAYS !!!!! MERCI a Vous.

Les commentaires sont fermés.