14 réflexions au sujet de « L’indépendance: la clé de notre avenir linguistique »

  1. Le Roc n’est pas ami des Francos. Alors pourquoi forcer le mariage ?

  2. Un sinistre individu, qui n’a pas la décence de s’exprimer dans la langue officielle du Québec, prétend que tout le monde sait que le français n’a pas besoin d’être protégé. Ce qu’il devrait savoir c’est que le français est menacé depuis les tout débuts du Canada.
    La proclamation royale, délivrée le 7 octobre 1763 par le roi d’Angleterre George III, avait pour but, entre autres choses, d’assimiler les « Canadiens », comme on dénommait à l’époque la population française. Son but premier était de faire du Canada, une vraie colonie britannique.
    En vrai colonisateur, ce sinistre individu nous suggère de faire plus d’enfants pour protéger notre langue. C’est la technique qu’utilisent les Hassidim pour se répandre. Beau programme

  3. Le français, langue officielle du Québec.

    Suite au dépôt du rapport de la Commission d’enquête sur la situation de la langue française et des droits linguistiques au Québec, le gouvernement libéral de Robert Bourassa, adopte la loi 22 qui fait du français la seule langue officielle au Québec.

    La loi fit du français la langue officielle dans un certain nombre de secteurs :
    -langue de la législation et de la justice (la priorité est accordée aux textes français en cas d’ambiguïté)
    -langue de l’administration publique (les documents officiels doivent être rédigés dans la langue officielle)
    -langue des entreprises d’utilitité publique et des professions (doivent offrir leurs services dans la langue officielle)
    -langue des affaires (l’utilisation de la langue officielle est exigée dans l’affichage commercial)
    -langue du travail (les entreprises voulant traiter avec l’État doivent appliquer les programmes de francisation)
    -langue de l’enseignement (l’école publique anglaise n’est accessible qu’aux enfants qui ont une connaissance « suffisante » de cette langue)

    Ce n’est pas un mythe

  4. Une question comme ça. Quel serait l’impact que pourrait espérer avoir un commentateur s’exprimant en français dans un blogue de langue anglaise?

  5. Durant le printemps érable, avec la prise de position tranché et les mesures prise contre le mouvement de contestation étudiante du gouvernement Libéral de Jean Charest, beaucoup plaignaient que ce gouvernement n’était plus assez rassembleur pour diriger le Québec. Le Parti Québécois le premier.

    Cela étant dit. Le PQ, dans sa campagne pour promouvoir la souveraineté/indépendance du Québec, se doit de lancer un message rassembleur s’adressant à tous les québécois, peu importe la langue la plus courante qu’ils parlent. Cela même si ce ne serait que symbolique du côté de la clientèle anglophone, celle-ci étant très peu réceptive au projet que le Québec devienne un pays… surtout à cause ce projet leur a toujours été mal vendu! Le PQ n’a jamais voulu se donner trop la peine de bien le promouvoir auprès d’eux. Il faut que ça change. Il faut qu’une attention plus importante soit portée à la perception que les anglophones se font de ce mouvement. Et la première chose à faire serait d’enfin arrêter de faire passer au malaxeur la question de la protection linguistique avec celle du projet de l’indépendance du Québec! C’est un cocktail indigeste pour les anglos… et même aussi pour un bon nombre de franco-québécois (comme moi).

    Si on veut remporter le prochain référendum qu’il y aura un jour, commençons par arrêter de commettre tout le temps les mêmes erreurs du passé. S’il vous plait, faites la promotion de soit un ou soit l’autre mais pas les deux en même temps! Est-ce si impossible à faire alors qu’il y a tellement d’autres arguments à faire valoir?

    Vous pouvez cependant être sans pitié, autant de fois que vous le voulez, contre tous ceux qui pensent que le Québec en tant que pays serait plus isolé et marginalisé vis-à-vis le reste du monde. Il n’y a pas de perception plus fausse!!!

    Monsieur Lisée, si vous lissez ce message, j’espère que vous y serez réceptif.

  6. Looks like the man responsible for relations with the English has come out of the closet.

    I could tell him that his selected statistics are inappropriate and that the real reason why French is slowly falling behind in Canada as a whole is that the French population no longer marries or has enough children.

  7. Even as English is again under attack at the National Assembly during the hearings on Bill 14, it is perhaps true that most Quebecers have been misled into believing that English is not also an official language of Quebec. But that’s entirely unfounded in fact or in law. English has been an official language of Quebec ever since 1763. Every law passed since then has been passed in English. Every law to be passed by the current Parti Québécois government will be passed in English as well as French, and the English text will be official, just as will be the French.

    English is part of Quebec’s very identity. That part is largely what makes the difference between Quebec and other former colonies of France, such as Guadeloupe, Martinique, Louisiana, Haiti, Vietnam or Algeria.

    So how has the myth been propagated that French is the “sole official language?” It began with the trickery of Robert Bourassa’s Bill 22 of 1974, the so-called “Official Language Act, which proclaimed – in English as well as French: “French is the official language of the province of Québec.”

  8. 50% et 1?. . . Le Parti Québécois ne permettrait pas à un changement de la constitution de la partie à moins 2/3 des membres ont voté pour le changement, et encore moins de la moitié de ceux qui se trouvaient à se manifester le jour du scrutin.

  9. Hmm – Croyez-vous vraiment que 50% +1 va «faire» il? Oubliez-vous que le PQ bourré les urnes et les bulletins nuls dans des endroits Chomedey et d’autres? Pensez-vous vraiment que par la coupe Québec (ou de la partie qui serait permis de faire sécession) du reste du monde, car il ne serait pas en mesure de communiquer avec elle va conduire à une vie meilleure?

    Si la réponse est «oui», alors vous auriez dû être annulée comme étant un être humain non viable.

    Savez-vous pourquoi le nombre de Français est en baisse au Canada? (Ce n’est pas comme un nombre absolu, soit dit en passant, mais il ya une croissance dans le secteur non français) parce que vous les gens ne se marient plus et avoir assez d’enfants!!

  10. If you need a referendum to form a country so you can protect a language, that you and I know does not need protection ( just teach it properly to ALL CITIZENS of Quebec) and the so called problem your government created for political reasons would go away.There is a bigger problem the P/Q does not know how to govern a province, how in the world do you expect to govern a country? Especially when P A R T I T I O N takes place and the land Quebec came into confederation it will go out with. The province of West Quebec will be formed , the north will go back to the aboriginals ,and Canada will not allow the country to be split. And you Mr.J.F Lisee are a grave disappointment. You are the minister in charge of the English &Montreal and you have done nothing but talk lies .We are all Canadians like it or not so get with the real program and teach French to the English & Ethnics SO WE CAN BUILD A BETTER QUEBEC FOR ALL OF US WHO CHOOSE TO LIVE HERE . We have something here the rest of Canada does not a bilingual province that fits in the global world of today not the world of the past..

  11. A t-on déjà entendu un premier ministre du Québec vendre l’idée de l’indépendance comme la première ministre le fait à l’heure actuelle? Les pisse-vinaigre pourront toujours dire qu’ils ne se reconnaissent plus dans le PQ. Moi je crois que Pauline Marois est en train de nous amener là où il faut. Encore faut-il être positifs malgré la conjoncture économique. Je souhaite seulement que Pauline Marois relaxe un peu avec le dogme du déficit zéro.

  12. la commission Charbonneau couvre de 1996 a 201?
    on pourrais pas changer 1996 pour 1995 pour inclure le referendum?
    ça couterais pas beaucoup plus cher
    c’est pour la recherche de la vérité,comme ils disent
    pour pas qu’ils recommencent,si jamais un jour il y a un autre
    on c’est fait voler celui de 1995 par combien et comment?
    pas pour rien que les libéraux ont choisi 1995
    la commission serait une belle occasion,mais faudrait faire vite
    si on prouve qu’on c’est fais voler un pays par de l’argent sale
    ça offusque 100% de 49.5% de la population et peut-être un peu plus

  13. la commission charbonneau nous a révélé un peut comment il y avait de l’argent illégale dans le camp du non en 1995 a coup de cent mille ,budget 1 et 2,
    la première fois qu »on l’entends sous serment ,par gilles cloutier, au début de son témoignage ou il presente son c.v.
    c’était crève-coeur ,c’est historique
    il y en avait au moins 10 a 12 comme lui qu’il dit

Les commentaires sont fermés.