L’indépendance : Pour un pays riche, développé et égalitaire

Cette semaine marque le retour de la campagne #PaysQc et nous abordons la thématique de la richesse.

Fort d’un indice de développement humain des plus élevé au monde et d’un indice de Gini qui témoigne d’un faible taux d’inégalité, nous constatons que le Québec se compare sans difficulté avec les pays les mieux développés et les plus égalitaires au monde comme la Finlande, la Suède et le Danemark.

Je vous rappelle que cette campagne vise à faire la promotion de la souveraineté en illustrant et en comparant les forces du Québec et qu’une discussion se poursuit sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #PaysQc.



18 réflexions au sujet de « L’indépendance : Pour un pays riche, développé et égalitaire »

  1. Bonjour et Bravo Mr. Excellence Jean- François Lisée. Notre temps est venue de dire non à la constitution canadienne, ce qui nous empêche d’adopter des lois conformes à ce que nous sommes et à ce que nous voulons, il faut que sa changer pour la liberté et d’independance du Québec. L’UNION FAIT LA FORCE

  2. Bonjour M. Lisée,

    Merci pour votre travail immense ! Oui j’ai hâte d’avoir mon pays et j’espère le voir avant de mourir !
    Pour ce qui est de la charte, je vous trouve (le PQ) d’un grand courage et je suis très fière de vous ! Merci de vous tenir debout !
    Je suis prête à voter pour que le PQ devienne majoritaire, c’est sûr, cependant, ce qui s’en vient au niveau énergie me fait très peur ! Je parle bien sûr du pipeline des sables bitumineux , des forages sur l’île d’Anticosti (2 chasseurs , 3 chevreuils !!???!!! c’est assez naïf et méprisant comme déclaration !), le pétrole à Gaspé, les gaz de schiste et tout ce qui risque de saccager notre bel environnement déjà très hypothéqué(dont Old Harry). Ce que ça va coûter cher et très cher à tous les niveaux si on va de l’avant ! Et si Pauline, que j’admire, s’enligne dans ce sens-là , je n’y adhèrerai pas !
    Bravo pour Gentilly, l’électrification, etc ! Enfin ! Mais à mon avis il faut faire un très grand virage et ça presse. Cela nous rendra indépendant et autonome !
    Sur ce , merci encore mille fois. Je sens que le vent tourne …
    PS. Écoutez les éditoriaux de Micheline Lanctôt, Boukhar Diouf et Camil Bouchard à l’émission de Bazzo.TV. Il y a de quoi s’inspirer pour des projets de société !
    Merci, Lise Balcer

  3. Comme il y a quelques mois je vais faire l’avocat du diable. Pour quelle raison faire l’indépendance? Parce que nous sommes déjà riches, égalitaires, développés, au sein du Canada… Absurde, n’est-ce pas de changer une combinaison qui paraît gagnante. Une nation ne recherche t’elle pas son indépendance en général parce que cela va mal, que la situation est inacceptable et qu’elle n’a pas espoir de s’en sortir autrement.
    Donc en attendant que notre situation au Canada devienne catastrophique, je continuerai tout de même de vouloir la souveraineté du Québec pour des raisons d’autonomie et de sauvegarde de notre culture.

  4. Lise Payette, au début des années 80, avait fait le même constat en comparant les systêmes éducationnels et économiques.
    Le seul hic ici, c’est qu’une grande partie de la richesse est entre les mains de la finance anglophone; et la pauvreté, chez les immigrants reçus (en plus d’être une immigration de remplacement).
    Nous avons une scission linguistique; ce que les pays scandinaves n’ont pas.
    Nous avons de sérieux problèmes de gestion de l’immigration depuis l’instauration du multiculturalisme comme religion d’état fédéré. Et maintenant devons faire face à certaines idéologies politico-religieuses insidieuses, réfractaires au changement, sexiste, homophobe et qui prône l’instauration d’une dictature cultuelle; ce que les pays scandinaves découvrent aussi…
    Il faut dépasser la vision économique comparative pour voir le portrait global réel et ses conséquences à venir.

  5. PAS DES PUBS….. des cours. Depuis très longtemps j’espère que q.qun décidera de donner à la télé un cours sur le développement et l’histoire du Québec. Je suis en train de lire JACQUES LACOURCIERE Histoire du Québec (facile à lire) Il ressort clairement que ce peuple fondateur franco-canadien porte en lui une détermination de survie et d’indépendance inimaginable…….Depuis la conquête, les Britaniques se sont acharnés à trouver des stratégies d’assimilations et de soumissions sans succès. Une lutte perpétuelle d’autodétermination depuis la conquête. Il faut comprendre cela.
    J’espère que LACOURCIERE sera un auteur obligatoire à lire au CEGEP. Et de plus à la TV pourquoi ne pas trouver des bailleurs de fonds pour une émission-cours sur notre cheminement historique et politique. Une information juste et en profondeur, accessible à tous, à la TV serait certainement une base de compréhension de notre histoire. L’école ne nous a jamais parlé d’autre chose que des petits sauvages et des missionnaires, un très grand rattrapage à faire pour tous. À suivre.

  6. Pouvez-vous indiquer les niveaux de scolarité et de corruption dans ces pays? De plus, un aperçu sur les dépenses en santé, en éducation , en infrastructures permettrait de brosser un tableau plus large.

    Merci.

  7. Enfin ! Une campagne pour démontrer la possibilité de l’indépendance du Québec est bien préférable à des élections !

  8. Bonjour . Mais commencez donc par convaincre les vieux qu’ils ne perdront pas leurs pension . C’est la première pensée qu’ils ont pour justifier leur peur de la souveraineté . Et je n’entend jamais parler de solution à ce sujet .

  9. L’inconnu sera toujours une dimension importante dans la réflexion de chacun. On peut bien décider de ce que l’on veut faire, mais on ne peut pas décider de ce que feront les autres. Adversaires ou ennemis…

  10. Riche ou pauvre, le Québec, on trouvera toujours les arguments appropriés pour promouvoir l’indépendance. 1- Le Québec s’appauvrit dans le système fédéral. il faut en sortir. 2-Le Québec s’enrichit dans le système fédéral, il est maintenant capable d’en sortir.

    La question honnête à poser serait de se demander si les vraies problèmes ont été examinées. L’indépendance dans quelles conditions ? Quelle monnaie utilisera-t-on? Quelle seront les conditions requises pour l’obtention de la nationalité québécoise? La nationalité canadienne sera-t-elle retenue pour les Québécois et pour combien de temps?
    Que fera-t-on si Ottawa ne veut pas négocier? Que fera-t-on si un pays comme la Chine s’oppose à ce que l’indépendance du Québec soit reconnue par l’ONU?

    En somme, les Québécois ne s’engageront certainement pas à l’aveuglette dans une aventure aussi importante.

  11. Monjour monsieur Lisée

    Ce qui manque dans tout ça, c’est un projet de société compagnon à la souveraineté. Nous avons ici des richesses inestimables et savont mal les exploiter.

    Quand je vais dans un cinéma et que je m’offre une bouteille d’eau, c’est de l’ÉVIAN qu’on m’offre; véritable gifle ou constat navrant quand on sait que nous avons de l’eau d’esker d’une grande qualité ou des eaux minérales du bassin de Chambly. Autre exemple, les villes riveraines du St-Laurent puisent leur eau dans le fleuve et doivent la purifier à grands frais. Pendant ce temps, des rivières apporte une eau relativement propre à très propre dans ce fleuve qui transporte dans de substances toxiques des grands lacs jusqu’au Québec. Suggestion de projet porteur pour l’avenir : on prélève 5% de cette bonne eau pour les amener dans les villes sans changer l’équilibre des bassins versants. Voilà un projet de société. Et j’en aurais tant d’autres.

    Vous voyez monsieur Lisée, il devrait y avoir de la substance autour de ce projet de souveraineté; une idéalogie qui ralierait beaucoup de québécois.

    Bonne chance à vous et à nous!

  12. Se séparer à l,amiable, c’est possible et souhaitable pour toutes les ,parties en cause.
    La Suède et la Norvège l’ont fait.
    La République tchèque et la Slovaquie l’ont fait.
    L’Ukraine, après plus de mille années, l’ont fait.
    Les Canadiens et les Québécois seraient-ils moins intelligents que tous ces gens?

  13. C’est très évident qu’un Québec pays serait rentable, beaucoup d’études dans le passé en ont fait l’éloge. Cependant, les Libéraux et fédéraux vont sortir les fantômes et leurs corbeaux et nos Québécois vont aller se cacher de peur.
    Sommes nous nées pour un petit pain ???

  14. La richesse? Mon Dieu la richesse c’est mauvais QS va vous accuser d’extrême droite néolibérale. Manon Massé l’a dit QS veut permettre à chacun de vivre dans la pauvreté. Allez voir sur Youtube si vous ne ne croyez pas.

    Parlant de richesse, c’est quand qu’on commence à pomper le pétrole à Anticosti? Il n’y a que 2-3 chasseurs et 2-3 chevreuils qu’on peut relocaliser.

  15. Mais mes montagnes Rocheuses elles? Pourquoi veut-on m’enlever mes montagnes Rocheuses?! Sérieusement où sont les brandisseurs d’épouventails nous assurant que nous somme la prochaine Grèce quand on présente des statistiques de sources fiables ?… Crickets… Crickets…

  16. Et si l’indépendance du Québec commençait par une entente négociée d’autonomie du Québec avec une clause de bon voisinage de 15 ans mettons.

    Mieux vaut un tu l’as que deux tu l’auras.

    En supposant qu’une motion unanime du Parlement propose cette option et que les sondages (au Québec et dans le reste du Canada) sont en faveur de l’option, le fédéral n’aurait pas le choix de négocier. Advenant une entente, ce ne serait pas 2 milliards qu’on pourrait injecter dans l’économie mais beaucoup plus à cause des dédoublements et économies que l’on ferait.

  17. Bonjour , à quand les pubs télé pour la souveraineté? J’ai fait un don pou cela. Merci:-)

Les commentaires sont fermés.