Indépendance : Le Québec mieux préparé que jamais

La campagne de promotion de l’indépendance #PaysQc se poursuit, cette fois sur le thème de la prospérité d’un Québec souverain.

Je faisais état dans un billet précédent du document complet présenté par Marcel Leblanc, ancien sous-ministre adjoint des Finances, lors du dernier conseil national du Parti québécois, démontrant les progrès significatifs accomplis par le Québec sur les plans financier et économique depuis 1995.

Le PQ a réuni en quelques diapos l’essentiel des conclusions de l’étude. Les voici, pour consommation et diffusion:

Je vous rappelle que cette campagne vise à faire la promotion de la souveraineté en illustrant et en comparant les forces du Québec et qu’une discussion se poursuit sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #PaysQc.



9 réflexions au sujet de « Indépendance : Le Québec mieux préparé que jamais »

  1. Ce sont des chiffres marketing. Beau travail !

    L’essentiel n’est pas là en matière de préparation à l’indépendance. Montrez-moi des chiffres contribution démographique. L’indépendance ne se fera pas sans une concertation intergénérationnelle improbable.

    Les X et Y ne font pas le poids politique face à la génération lyrique et ascendants et ce sont les X et Y qui subiront les décisions des élus à l’Assemblée nationale, majoritairement aînés. L’avenir du Québec devrait appartenir aux X et Y, .

    Pour cela, quoi de mieux que l’exercice du droit de vote dès la naissance ? Exercé par les parents le temps qui faut, il va sans dire. Et par les deux parents en ces temps égalitaires et autrement religieux. En clair, autant de bulletins de vote que d’enfants aux parents de jeunes enfants multiplierait le poids électoral individuel des 25-45.

    L’alternative serait de retirer l’exercice du droit de vote aux plus de 65 ans, question d’espérance de vie et d’économie. C’est un pensez-y même pas.

    En situation moins dramatique mais aussi catastrophique qu’un syphon, faut ce qu’il faut.

    Il faut rendre à la démographie ce qui appartient à la démographie et à la laïcité plus égalité ce qui appartient à la laïcité plus égalité.

    Dans son La souveraineté du Québec, Jacques Parizeau a passé vite sur l’aspect démographique de la préparation à l’indépendance. Pas vous dans Sortie de secours. Je vous en remercie.
    ———

    Pendant que vous êtes là, las, las ?

    Si comme moi, vous vous faites un hymne national du plus beau voyage de Claude Gauthier, je vous lie à écouter, interprétée par une star académicienne 2003, Marie-Élaine Thibert; modifier nécessairement mais minimalement par Claude pour l’occasion mais à peu de chose près, il faut faire avec l’interprète, la politique et le temps.

    http://www.youtube.com/watch?v=v4ieVc4dGyY

    De mémoire,

    31 ans plutôt que 33;

    je suis des premières nations plutôt que des grandes moissons;

    je suis prévu vers l’an 2000 plutôt que pour l’an 2000.

    Nous sommes irrémédiablement une race en péril. C’est pas Jacques Henripin qui va dire le contraire.

  2. Ceux qui voient ces publicités sont déjà convaincus !! Il faudrait qu’elles soient diffusées sur tous les médias….

  3. Au Québec même quand ça va bien, il en reste toujours plusieurs pour nous rappeler que ça pourrait aller mal, que si on montre que ça va bien c’est parce qu’on oublie de parler de tout ce qui ne va pas (à Montréal par exemple)… difficile de parler d’indépendance parce que ça pourrait aller mal… et j’ai écrit indépendance et non souveraineté parce j’ai souvenir encore du beau risque de Lévesque et de ceux qui ont suivi, presque gêné et s’excusant de vouloir un pays même quand économiquement le pays est possible.

  4. Cher Monsieur Lisée,

    Je note l’intensification de vos efforts de promotion de la souveraineté du Québec mais puis-je vous rappeler que pour l’instant, vous êtes le ministre responsable de la métropole du Québec, une métropole mise à mal par des décennies d’indifférence de la part de gouvernements provinciaux plus intéressés par leurs thèses constitutionnelles et leurs victoires électorales que par la santé de leur cœur économique et culturel? Pourrions-nous vous lire plus souvent sur des sujets touchant l’avenir de Montréal et sur vos projets pour remettre notre ville sur pied?

  5. Sauf que le passé n’est jamais garant du futur et comme j’ai demandé à M. Leblanc au Conseil National, comment ses chiffes tiennent-ils compte de l’avenir de l’économie de la planète dont nous serons quand même tributaire. Il ne faut jamais se croire invincible !

  6. Même question : à quand ces tableaux sous forme de belles pubs à la télé ?

  7. C’est très bien fait votre promotion!!! Bravo!!! J’aime beaucoup ces présentations simple squi montrent que le Québec peut être un pays. J’attendais ce genre d’exemple depuis longtemps!!!Ne lâchez pas, on vous soutient!!! Une immigrante souverainiste!! J’ai eu la citoyenneté canadienne en 95 lors du référendum dans lequel j’ai voté oui!!! Je n’ai pas de passeport canadien, j attends que le Québec devienne un pays pour faire la demande d’un passeport!!!

  8. c’est très interessante, ce blog!
    et j’aime le Canada français, l’ancienne Belle Province !

Les commentaires sont fermés.