«M. Lisée a éveillé ma curiosité avec son franc-parler et sa proposition de prendre son temps pour le référendum.» – Yvan Bernier

Gaspé, le 28 juillet 2016 – Après seize ans de silence politique, Yvan Bernier, député de la première heure du Bloc Québécois (Bonaventure — Gaspé — Îles-de-la-Madeleine — Pabok, 1993-2000) sort de son mutisme pour appuyer la candidature de Jean-François Lisée à la direction du Parti Québécois.

« Quand j’ai compris que les Québécoises et les Québécois étaient passés à autre chose, j’ai pris ma retraite politique. J’étais tiède à l’actuelle course à la chefferie, tout comme à la situation politique au Québec. Peut-être que je ressemble à beaucoup de Québécois, j’ai fait « pause ». Jean-François Lisée a éveillé ma curiosité avec son franc-parler, sa proposition de prendre son temps pour le référendum afin de permettre notamment d’actualiser le projet de société.

Les jeunes qui voteront en 2018 ne connaissent pas le contexte de 1976, le référendum de 1980 et 1995, ils n’étaient pas nés.  C’est pour et avec eux que nous devons envisager notre avenir. Jean-François Lisée, journaliste, écrivain, conseiller politique, est un témoin de l’histoire. Il est la personne capable de nous aider à faire le pont des générations.

À lire et écouter M. Lisée, sa rigueur intellectuelle m’a frappé. Il est fouilleux, minutieux, curieux ! J’aime sa méthode de travail et sa structure de décision.

Il est dur de choisir parmi les membres d’une famille. Il faut être capable de justifier son choix. Pour moi, Jean-François Lisée répond à ma condition première, et permettez-moi le jeu de mots,  celle d’actua – Liséenotre projet de société.

J’invite tous les militants souverainistes de mon ancien grand comté fédéral, de reprendre du service, de se poser la question, de passer à l’action et d’actualiser leur position avec Jean-François. » – Yvan Bernier



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *