Ma soirée avec Rachid, Gabriel et les FEMEN

J’ai passé un fort bon moment avec les invités de TLMEP, parlant de Charte, de crucifix, d’André Boisclair et buvant du bon vin.

Voici l’entrevue:

Vos commentaires ?



22 réflexions au sujet de « Ma soirée avec Rachid, Gabriel et les FEMEN »

  1. Ce n’est pas un commentaire mais une recommandation. Lire le numéro 1199 du 24 au 30 octobre 2013 du Courrier International pages 40 et suivantes. Très instructives pour notre future charte des valeurs…ou de la laïcité
    Micheline Larivée

  2. Je ne suis jamais déçue, lors de vos apparitions télévisuelles. C’est bon de vous entendre prendre notre part avec autant d’aisance et d’assurance.
    Je me permet d’insister sur l’importance que les femmes qui prennent soin de nos enfants en garderie ne portent pas le voile.
    De grâce ne reculez pas, Les québécois sont prêt pour ça.
    Malgré le cafouillage du début de mandat, ce gouvernement à maintenant tout mon respect et je voterais encore pour vous demain matin.

  3. Je suis assez d’accord avec le commentaire de Gabriel Nadeau-Dubois que c’est pas en enlevant le voile qu’on réglera les problèmes d’égalité hommes-femmes. Mais c’est certainement pas en le laissant non plus!

    Je suis entièrement d’accord avec la charte de la laïcité étant moi-même fonctionnaire de l’État. Et je suis très contente d’apprendre que le crucifix sera retiré de l’Assemblée Nationale.

  4. J’avais fermé mon téléviseur après que notre animateur anti charte eut posé des questions à l’évidence orientée à trois quatre invités. Je l’ai fermé juste après la remarque de notre étudiant en philosophie qui voit que l’intégration des immigrants doit procéder d’un grand projet social et que lui était pour les signes religieux. Ouch!
    Très heureux de votre intervention que je viens de voir mais c’est quand même une sur trois ou quatre dans cette émission.. Mais quel belle rationalité! Votre exemple de carré rouge défendu aux employés de l’état en a « bouché » plus d’un!
    Mais pas Rachid….
    Laurent bourdon

  5. @Marie C. sur la France et la laïcité. Christian Rioux y a parfaitement répond dans LE DEVOIR:
    « Les détracteurs de la laïcité française devront expliquer comment une loi en vigueur depuis plus d’un siècle, fruit d’une histoire qui soude aujourd’hui toutes les familles politiques, pourrait être à l’origine des problèmes des banlieues ou de cohabitation avec les Roms. Les aléas de l’intégration en France ont des causes autrement plus complexes liées à la nature de cette immigration. Contrairement au Canada, la France n’accueille pas que des immigrants riches, jeunes et instruits ! Ces causes sont aussi liées au chômage, au passé colonial et à la politique de logement. Malgré un régime de laïcité radicalement différent, la Grande-Bretagne a connu les mêmes ghettos et les mêmes émeutes ».

    D’autre part, les problèmes d’intégration des musulmans se posent, à peu près partout, en Europe occidentale.

    http://books.openedition.org/editionscnrs/2879
    « L’islam carcéral sera, dès les premières décennies du xxie siècle, un problème important dans les sociétés d’Europe occidentale. Déjà, on sait que, dans de nombreux pays européens, l’islam est la deuxième religion carcérale. En Grande-Bretagne, les statistiques disponibles montrent qu’il en est ainsi. Dans d’autres États, le même constat s’impose : au Danemark, dans de nombreuses prisons de grandes villes en Allemagne, progressivement en Italie et aux Pays-Bas, pour ne citer que les cas où l’on connaît des recherches en cours à ce sujet, il existe des indices significatifs dénotant la présence élevée de musulmans en prison. Il est fort probable que l’islam soit devenu (ou en passe de devenir) la deuxième religion dans de nombreux pays européens. En France, il serait toutefois la première religion en milieu carcéral. ».

  6. Dieu ( scusez ) que j’ai apprécié la qualité, la justesse de vos propos et la rapidité de vos réparties toujours respectueuses et souvent teintées d’humour.

  7. Éblouissante entrevue!
    Mais il faudrait y ajouter un détail pédagogique ,si je puis me permettre.
    En ce qui concerne le port du voile islamique et tout autre signe religieux;il faudrait peut-être bien expliquer aux gens qui dérapent en public quand ils aperçoivent une femme portant le voile islamique ,qu’ils font une grave erreur :le port de signes religieux est tout à fait normal dans la rue,et bien insister………que c’est seulement pendant les heures de travail qu’il faut le retirer.
    Merci pour votre contribution dans l’acceptabilité de cette CHARTE!

  8. Rachid m’a bien déçu! Quelle différence d’approche avec celle de Boucar Diouf lors de l’émission Brazo.tv présenté la semaine dernière.
    Je vous félicite pour votre discours rassembleur qui ne pourra malheureusement pas rallier les libéraux et les caquistes!
    Qui est électoraliste?

  9. L’article paru dans Le Devoir du 8 octobre et écrit par M. André Sirois, vice-président du Barreau des organisations gouvernementales internationales, devrait convaincre tous les québécois que le projet de charte présenté par le Parti québécois est un incontournable….

  10. Mon cher Jean_François,

    J’ai bien aimé que vous nous fassiez comprendre que la laïcité, ou la laîcisation du Québec, c’est un peu comme une négociation chez un marchand de tapis. On en enlève aux uns tout d’abord, on les ménage un peu ensuite pendant qu’on en enlève à l’autre, et que l’on se promène ainsi plus ou moins à vue de nez ou de sondage. C’est très édifiant.

    Mais ce que j’ai moins aimé, c’est votre allusion aux Länder allemands, où, selon vos sources, un débat aurait eu lieu il y a cent ans sur les kippas, qui seraient enlevés maintenant sans problème. Vos sources ont raison, il n’y a plus de problèmes là-bas avec ces kippas, on a trouvé une solution définitive, une solution finale à ce problème, on a coupé toutes les têtes sous les kippas. Attention à vos sources et à vos exemples s’il vous plaît, vous n’aidez pas au débat actuel en les utilisant comme vous le faites.

  11. La limpidité de vos propos et le calme bienveillant dont vous savez faire preuve en les énoncant me rappel un grand personnage de notre histoire récente. M. Camille Laurin quand il expliquait la nécessité de la charte de la langue française aux Anglophones, aux nouveaux arrivants, aux libéraux les plus fédérastes …

  12. Très bon, vous êtes très habile. Pour ce qui est du crucifix, ça branle un peu dans le manche, mais bon, plutôt que de ne rien avoir, je crois que l’on peut s’offrir la résolution de cette incohérence plus tard. Merci!

  13. Jusqu’ici, M. Lisée, j’étais fermement en désaccord avec cette Charte. Car j’y voyais un moyen de retirer les symboles musulmans de la vue d’un électorat catholique non-pratiquant. Aujourd’hui, j’entends que vous comptez retirer cette croix de l’assemblée. Si c’est bien le cas : bravo ! Enfin, un peu de cohérence ! Vous faites la preuve que ce n’est pas si facile que ça que d’enlever des symboles religieux auxquels on tient. Mais si le gouvernement a le courage de le faire, il est maintenant en droit de demander à sa population de suivre. De grâce, donnez à ces minorités le temps de s’adapter à ces changements : le temps que vous vous êtes donné à vous pour les faire.

  14. Concernant les problèmes de la France concernant les minorités. Il est donc très important que les objets religieux indiscrets ne soient pas présents dans la fonction surtout dans les CPE.

  15. Bravo pour le débat!
    Cependant, j’aimerais qu’on évite de citer la France comme exemple, car honnêtement les conséquences de leurs politiques d’intégration sont catastrophiques. J’ai vécu là-bas pendant 10 ans, et croyez-moi c’est la pression permanente entre les communautés (même 2eme et 3eme génération).
    Ce que je reproche au projet de la charte, c’est l’absence d’étude d’impact.. Pensez-y, un instant seulement, les familles qui sont touché par ce projet de loi, parlent de ça tous les jours à la maison, entourées bien entendu de leur enfants (ados ou pré-ados). Qu’est-ce qu’on attend de cette nouvelle génération, s’ils voient que leurs parents sont « rejetés », …
    C’est exactement, ce qui s’est passé en France ….

  16. M. Lisée, ci-joint un texte. J’espère que vous pourrez prendre le temps de le lire.
    Et si le gouvernement choisit de retirer le crucifix de l’Assemblée nationale, j’espère qu’il ne le fera pas en cachette, honteusement, comme M. Jacques Parizeau semble le suggérer, mais qu’il montrera qu’il assume ses choix et surtout, surtout, notre héritage. On doit au moins cela à nos ancêtres.

    http://sansvoile.org/category/reflexions/

  17. Bravo M. Lisée! Pas évident j’imagine de faire face à tous ses questionnements et de devoir expliquer de long et en large. J’admire votre droiture, votre confiance et le talent de communication dont vous avez, soit inné, soit acquis avec le temps! Surtout, continuez votre excellent travail et de vous dévouez comme vous le faites ainsi que Mme Marois et tous les députés. Vous avez mon soutien pour la charte à 100%. Continuez!!!

  18. M Lisée, il faudrait bien que votre gouvernement laisse tomber ce crucifix à l’AN. Je crois en la laïcité de l’état, il fat donc être cohérent. Je trouve que vêtre gouvernement fait un bon travail, j’espère que les québécois vont le reconnaître malgré les désinformation de certains médias. D’ailleurs, je ne suis de moins tolérant envers les politiciens qui se servent de la charte pour gagner des électeurs chez les communautés culturels. Un gouvernement qui se tient pour nos valeurs au mépris de la langue de bois et des idées toutes faites issus du fameux multiculturalisme canadien. La laïcité est une valeur porteuse pour bâtir un Québec moderne. Vive le Pays!

  19. Très bonne attitude M.Lisée!
    Je vous ai trouvé très patient!!
    Bravo 😉

  20. Du tact au tac au tac j’ai bien aimé votre réplique à GND – allusion aux railleries de Charest qui envoyait les Carrés Rouge dans le Nord. Pour le crucifix, je crois que vous avez tort. La majorité s’en fout (même les évêques..). Quant a ce sympathique Rachid, il comprendra peut-être la situation du Qc un jour 🙂

  21. Vous êtes bien bon! Pourtant Rachid Badouri ne croit pas à la science et le discours politique des Femen approche du degré zéro.

Les commentaires sont fermés.