Noël, l’enfant en nous et celui qui a besoin de nous

À l’heure où nous terminons les préparatifs de Noël, à l’heure où nous retrouvons l’enfant en nous et où nous concentrons nos attentions sur nos enfants, il faut savoir aussi faire un geste pour les enfants qui n’ont pas la chance de vivre Noël dans l’abondance, ici et ailleurs.

Chez nous, cette lettre d’une mère pauvre de Rosemont illustre crument la réalité de la pauvreté ordinaire que nous côtoyons quotidiennement sans la voir. Ailleurs, l’extrême pauvreté frappe toujours des millions d’enfants.

C’est en pensant à tout cela que je vous présente mes voeux de Noël:



7 réflexions au sujet de « Noël, l’enfant en nous et celui qui a besoin de nous »

  1. Bienvenue à la nouvelle petite et joyeuses fêtes à toute votre famille.

  2. Le cadeau de l’authenticité et de la transparence dans les débats, loin de la guerre des égos, je vous sais capable de nous l’offrir. Mon plus grand souhait est que ça devienne inspirant jusqu’à contagieux.

    Je vous vois veillant sur vos cinq enfants, et votre petite dernière le cadeau de Noël, Emma, c’est le bon temps d’en profiter, une naissance c’est une seule fois dans une vie !

  3. Merci de l’info et félicitations au couple pour ce nouveau Québécois.
    Il faut beaucoup d’équilibre pour se perpétuer en ces temps de guerre.

  4. Merci pour vos bons voeux M. Lisée,
    Mes souhaits vont vers vous et votre famille, enrichie de ce nouvel enfant venu, et bienvenu. Sérénité, santé et bonheur à chaque instant des festivités de la saison.
    Et dans une perspective que l’on souhaite rapprochée, une souveraineté à déballer comme un cadeau longuement attendu par chacun d’entre nous, ou presque …
    Joyeuses réjouissances pour la saison des fêtes 2014-2015 à toute l’équipe
    Bernadette Martin

Les commentaires sont fermés.