Pour un handicapé, l’austérité est un handicap de plus !

Nous avons assisté à des témoignages déchirants dans le hall de l’Assemblée nationale, ce jeudi. Carole Cartier et René Ménard, de l’organisation Ex Aequo, ont raconté comment les compressions du PLQ rendent leur vie quotidienne de plus en plus difficile. Écoutez-les.

Ce n’est pas le premier appel lancé par l’organisation. Elle rappelle dans un communiqué:

« Constatant l’absurdité des coupes dans les services de préparation au repas, Ex aequo a lancé en mars dernier l’Opération : Les casseroles surchauffent.

Durant l’opération, les membres d’Ex aequo ont fait parvenir à M. Couillard des casseroles en signe de leur colère à l’égard des mesures d’austérités qui portent atteinte à leur dignité et menace leur inclusion sociale. Il s’agissait de la 1re vague d’actions visant à faire reculer le gouvernement car ces mesures entrainent un retour de 30 ans en arrière pour ces citoyens.

L’austérité sélective des médecins qui gouvernent le Québec

La journée d’hier fut très instructive. Pour tous les Québécois qui sont victimes de l’austérité libérale, notamment dans le système de santé.

Nous avons appris qu’alors que le gouvernement propose d’abolir les primes des infirmières et de soutirer 90 000 $ des poches de chaque pharmacien du Québec, il n’a rien demandé — mais alors, absolument rien — aux médecins en échange de la levée des sanctions prévues dans le projet de loi 20.

J’ai voulu m’en assurer dans mon échange avec le président de la Fédération des médecins omnipraticiens, le Dr Louis Godin, hier:

Comprenons-nous bien: ma collègue Diane Lamarre et moi serions ravis d’avoir au Québec les médecins les mieux payés au monde ! Mais puisque le gouvernement Couillard fait les poches des autres artisans de la santé, on s’étonne qu’il soit aussi gentil avec les médecins.

C’était l’objet de notre point de presse:

« Monsieur » voyait les Québécois tels qu’il voulait qu’ils deviennent.

Voici le texte de mon hommage à Jacques Parizeau, à l’Assemblée nationale aujourd’hui:

De René Lévesque, Camille Laurin écrivait ceci :

 «Il me paraît comprendre et ressentir dans ses chairs ces contradictions de l’homme québécois qui, tout à la fois, lui imposent de se libérer et l’empêchent d’y parvenir. C’est pourquoi Lévesque oscille lui-même entre la nuit et la lumière. Il est pour chacun un signe de contradiction.»

Le bon Dr Laurin aurait dû tirer un diagnostic complètement opposé de l’autre incarnation du mouvement indépendantiste. Jacques Parizeau ne reflétait pas, comme Lévesque, les Québécois tels qu’ils étaient; il les représentait tel qu’il voulait qu’ils deviennent : désinhibés, décomplexés, déjà indépendants dans leur tête et dans le monde.

La Semaine du Député de Rosemont

Bon 25e anniversaire à Logis Rose-Virginie!

Il m’a fait plaisir de souligner, à l’Assemblée nationale, le 25 anniversaire de Logis Rose-Virginie, une ressource phare venant en aide aux femmes démunies, situé à Rosemont. Cet organisme contribue à briser le cercle vicieux de l’itinérance, en offrant aux femmes en difficulté un hébergement supervisé et un soutien professionnel leur assurant une réinsertion sociale durable et réussie. Bravo pour vos 25 ans de solidarité!


Élections partielles du 8 juin: le Parti québécois à d’excellents candidats

Mercredi soir, je suis allé, accompagné de mon collègue Sylvain Rochon, aider notre candidat Clément Laberge et son équipe dans la circonscription de Jean-Talon. Bravo pour votre travail de terrain! J’ai la certitude que Messieurs Clément Laberge et Sébastien Couture (dans Chauveau), candidats du PQ pour les partielles du huit juin, seront d’excellents députés.

2015-05-27  dans Jean Talon

La Semaine du Député de Rosemont

Je crois avoir mérité mon salaire de député cette semaine. Voyez pourquoi:

La saga du choc tarifaire aux aînés: Barrette annule la hausse de tarif 

Après avoir haussé de 87% le prix des repas servis aux aînés qui fréquentent les centres de jour, voilà que le transport pour s’y rendre subit une hausse allant jusqu’à 650%. C’est inacceptable! Interrogé sur cette aberration, le ministre a affirmé qu’il s’agissait de décisions des administrateurs.

Le lendemain, j’ai porté à l’attention du ministre la circulaire, en vigueur depuis 4 mois, que son Ministère a envoyée aux établissements leur demandant de hausser les frais. Il a affirmé que la circulaire avait été envoyée à son insu !

Finalement le ministre a annulé la hausse. Il faudra être vigilant pour la suite. Plus de détails dans le communiqué de presse émis à ce sujet.

Le gouvernement libéral refuse de faire de la lutte contre le tabagisme sa priorité

La Semaine du Député de Rosemont

L’événement majeur de la semaine fut évidemment l’élection du nouveau chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, vendredi soir. J’étais présent pour le féliciter et entendre son discours rassembleur. Bravo aussi à Alexandre Cloutier et à Martine Ouellet pour leurs excellentes campagnes.

Aux journalistes, j’ai indiqué que « Lorsqu’on est en campagne au leadership, on peut insister sur les divergences, c’est normal. Mais maintenant que c’est fait et que l’élection a eu lieu, on travaille sur les convergences. On est plusieurs au sein du PQ, on est des fortes têtes. Mais on sait que quand le débat est terminé, on se rallie, on travaille ensemble. »

Suspension de 6 professeurs au Collège Rosemont

Lundi, suite à la suspension de 6 professeurs du Collège Rosemont, je me suis entretenu avec Émilie Bélanger, présidente de l’Association étudiante du Collège de Rosemont. Elle m’a expliqué les préoccupations des étudiants. J’ai pu en discuter avec le directeur du Collège. La direction prendra sa décision sous peu. Je reste à l’affût des développements dans ce dossier.

La Semaine du Député de Rosemont

Lutte contre le tabagisme: le PQ présente ses amendements

La ministre a enfin déposé sa réforme de la Loi sur le tabac cette semaine. Mes collègues du Parti québécois et moi souhaitons que le projet de loi 44 sur le tabac puisse cheminer rapidement vers l’adoption finale, mais craignons de trop longues consultations en commission parlementaire. Ce projet de loi doit être priorisé afin de pouvoir s’appliquer dès cet été!

Bien que le projet de loi fasse consensus, deux oublis majeurs s’imposent:  l’obligation de l’emballage neutre pour les produits dub tabac et l’imposition d’un moratoire sur les nouveaux produits du tabac afin de freiner la très grande créativité de l’industrie, qui tente d’attirer les jeunes. J’élabore davantage sur la questions dans le billet l’«Industrie du tabac: le géant brun toujours d’attaque».

Dévoilement du Buste de Camille Laurin à Québec