Pipeline: Infoman et Sol Zanetti parodient Rick Mercer

Cela s’appelle un Rant. Un monologue polémique sur une question d’actualité. Disons, un Cri. L’homoriste Rick Mercer, l’Infoman du ROC, s’en est fait une spécialité. Il marche dans une ruelle, interpelle la caméra, gesticule abondamment.

Cette semaine, il a fait la leçon aux Québécois, qui ne veulent pas laisser passer dans leur cour un gros tuyau avec du pétrole qui réchauffe la planète. Il a eu deux réponses, celle de Sol Zanette et celle d’Infoman. Les voici:

Pour voir infoman, il faut aller sur leur page en cliquant sur l’image:

infomanMercer



9 réflexions au sujet de « Pipeline: Infoman et Sol Zanetti parodient Rick Mercer »

  1. Tant que les Québécois refuseront de faire du Québec un pays indépendant, ils n’auront pas un mot à dire sur tous les produits, dangereux ou non, qui traversent leur territoire et ils n’en retireront aucun avantage financier sous forme de redevances. Quand on choisit de faire la carpette plutôt que de se tenir debout, faut pas s’étonner de se faire passer sur le corps par tout un chacun!

  2. Pas question de cet oléoduc….et je félicite les élus municipaux qui se sont tenus debout….comme ancien maire, ça me réjouit de leur sens des responsabilités…Quant à Mercer, qu’il aille se faire foutre.

  3. J’avais écouté Rick Mercer. J’étais habitué à son spectacle. Beaucoup de journalistes, à défaut d’avoir assez de talent pour devenir artistes, ont choisi ce genre d’activité qui demande peu d’efforts. Je me l’explique par ma théorie du chien qui jappe.
    Je suppose que Sol Zanetti et Infoman n’ont pas compris qu’ils devaient se cacher sous le lit comme la plupart des Québécois aiment faire.

  4. Je me prépare à envoyer à tous les députés provinciaux et fédéraux la vraie notion de la PÉRÉQUATION; ce serait écrit en français et en anglais pour satisfaire tout le monde et surtout pour être compris.
    J’en ai assez de l’incompétence des fédéralistes et même des séparatistes qui n’ont jamais réalisés la situation exacte des retours d’impôts que le Canada envoie aux provinces et à l’État du Québec, souverain depuis 1982.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *