Pourquoi je suis revenu enthousiaste de ma visite botanico-olympique

C’est bien d’être ministre. On nous raconte des choses, nous vante des projets, nous fait visiter des lieux. C’est ce qui s’est passé lundi. J’ai pu discuter avec Charle-Mathieu Brunelle, de ce qu’on appelle maintenant « L’espace pour la vie », soit le complexe Jardin-Botanique/Biodome/Planétarium. (Je ne le savais pas: ils ont plus de visiteurs en un an que le Centre Bell !)

Après avoir parlé plan d’expansion, budgets, calendriers, ils m’ont montré ce vidéo qui décrit bien leur vision d’avenir. Il n’était pas en ligne, ils l’ont mis à ma demande pour que je le partage avec vous:

La prochaine étape: Le Planétarium, qui ouvrira ses portes en avril, puis les Mosaïcultures, à l’été. D’autres étapes seront franchies à temps pour Montréal 2017.

J’ai résumé la visite avec Philippe Beauchemin, du Journal de Rosemont. Extraits:

Avant d’être ministre, M. Lisée était déjà un utilisateur des activités offertes dans ce secteur. « J’y vais régulièrement avec les enfants. Papillons en liberté, le Jardin de Chine, les lanternes, les citrouilles au Jardin botanique, des ballades en vélo dans le parc, le spectacle de Mark Antony au stade l’automne dernier… Je connais les lieux, mais je n’avais pas encore eu la chance d’aller au-delà de ce que le public peut voir et de parler avec les dirigeants. Maintenant, je saisis mieux le potentiel de l’endroit… On m’avait dit qu’il y avait là des équipes dynamiques, et c’est bien vrai. »

En plus de visiter les installations, les rencontres avec les dirigeants des deux principaux pôles d’activités, soit Charles-Mathieu Brunelle (directeur de l’Espace pour la vie) et David Heurtel (président – directeur général du Parc olympique) ont permis au ministre de parler des priorités et orientations qu’ils veulent donner au secteur. [...]

Un nouveau toit

La question de la toiture du Stade olympique a évidemment été au cœur des discussions entre le responsable de Parc olympique et le ministre de la Métropole, tout comme les conclusions du rapport Bissonnette sur l’avenir de l’endroit, rendu public en décembre dernier.

Avec David Heurtel, lundi

Avec David Heurtel, lundi

 

Dans le rapport, le comité favorisant l’installation d’un toit rétractable. Le ministre ne veut pas s’avancer sur la question, pour le moment, mais laisse savoir que « M. Heurtel m’a donné son point de vue » sur la question et qu’il a bien pris note des conclusions du rapport Bissonnette. « Maintenant, nous devrons, le conseil des ministres, prendre incessamment une décision à savoir si l’on ouvrira l’appel d’offres aux propositions de toiture rétractable ou non. Je sais que de nombreux partenaires attendent notre signal et que cela déterminera bon nombre d’activités qui se tiendront au stade. On va se décider rapidement, sachant que l’importante année 2017 est tout proche », laisse-t-il entendre.

Le Parc Olympique a son propre vidéo, ici:

 

 

9 réflexions au sujet de « Pourquoi je suis revenu enthousiaste de ma visite botanico-olympique »

  1. M. Le Ministre,

    Vous aviez pris bien du retard sur le Parc Olympique! Depuis que Mme Bissonnette a pris en main de retourner l’endroit à la population, on sait qu’il existe un projet très rationnel de toit pour le Stade: « Pourvu que vous ne perdiez pas votre temps en appel d’offres pour le toit, ou du moins que vous précisiez ses caractéristiques: « rigide, rétractable, léger pour la structure, rapide à ouvrir, chauffant pour l’accumulation de neige, espace de rangement dans les combles et… pas cher! » Il n’y a qu’a formuler ainsi les caractéristiques désirées.

    Par ailleurs, Mme Maude Payette, il faut bien se rendre à l’évidence « canadienne »: M. Harper a fermé la Biosphère pour en faire « une station météo » ?? (espionnage canadian en face de Montréal?) Il ferme tout centre de recherche sur l’environnement. Et il se fait élire encore! Même par les Québécois! Ceux-là qui font de l’oeil aux Anglos par des chansons bilingues!… Et qui s’amusent avec la comptabilité « créative » sur leurs revenus, erreur de débutant!

  2. Bravo et merci pour cette information.
    Espérons pour Montréal et le Québec que cette fois-ci, la relance du Parc olympique sera la bonne!

  3. Je suis pour l’environnement et pour l’éducation du public, mais sacrifier la meilleure piste de compétition cycliste au monde a été, selon moi, une grosse erreur … « Biodôme, » peut-être sans mot « dôme » aurait pu être installée ailleurs…

  4. Ce pas mal les projets mais, il faudra présenter des alternatives de projection, d’utilisation des technologies diverses (voir équipements et matériaux), l’impact sur l’environemment, les coûts de chaque phase et de chaque étape et les calendriers des réalisations. L’agence d’exécution devra comporter des ingénieurs chevronnés qui puisent travailler a coté des ingénieurs surveillants et, savoir faire place à la fiscalisation du projet (la participation de la société civile est bien souhaitable pour empêcher les conflits d’intérêt).
    Si le tout est prévu, et le tout est bien encadré, vous pouvez lancer le concours, si non, je vous suggère de demander l’appui du PNUD pour internationaliser la réalisation du projet et faire avec eux une fenêtre d’exposition et de vente du projet a niveau international (pour le tout ou/et ses composantes). Travaillons pour l’avenir du Québec dans le scénario international.
    Salutations, Carlos Mario

  5. Vers 1998, la membrane du toit choisit etait bonne, toutefois faute de budget, on aurait opter pour une version plus mince que celle recommandee.

    J’adore aller faire du ski au parc Maisonneuve et marcher au jardin. Ca serait bien de pouvoir compter sur une solution permanente toutefois, on doit s’assurer avant que les dalles ne tombent pas, la station d’observation est tres belle mais ca manque d’ambiance.

  6. Le Stade Olympique est une merveille architecturale. Mais saurez vous éviter qu’il ne devienne votre waterloo politique avant l’heure ? Plusieurs y auront laissé leur réputation en tentant d’y résoudre la quadrature du cercle…
    Et ne comptez pas sur moi pour que je me remette à fumer !
    J’avais assisté au spectacle historique des Stones vers les années 85. On y entendait tant de réverbération que le souvenir que j’en conserve, c’est un son de conserve, précisément.
    Je vous souhaite une réflexion féconde, Monsieur le Ministre.

  7. Bravo ! Enfin cet environnement de l’est de la ville et du secteur du Stade olympique bénéficie d’une vision et d’un développement à la hauteur de son potentiel. Je ne voudrais pas qu’on oublie cependant la Biosphère, ce chef-d’oeuvre architectural (Buckminster Fuller était un visionnaire et un écologiste extraordinaire) et objet patrimonial témoin du développement social et environnemental de Montréal, qui a accueilli le musée de l’eau et le musée de l’environemment avec marais filtrant et tout et tout… Le pôle envrionnemental qui y a été développé se déplace maintenant vers l’est et lui enlève sa pertinence. Pourtant son emplacement sur l’île Notre-Dame possède une symbolique forte et permet d’investir cet important secteur de Montréal en plein milieu du fleuve qui joint la ville à la nature. La discussion entourant le déplacement de la sculpture de Calder me fait pressentir un désistement encore plus grand des îles Notre-Dame et Ste-Hélène. Je souhaite donc qu’on accorde autant de soin à la Biosphère et à son secteur environnant que l’effort qu’on déploie pour créer l’espace pour la vie dans le quartier Hochelage-Maisonneuve. Bonne continuité ;)

  8. Oui il faut faire revivre ce magnifique site…..Ne rien faire constitue une presque lâcheté pour la postérité.

    Cela presse….

  9. Enfin ! Vous etes venu au Parc Olympique !
    S’il y a un endroit pour rejoindre la jeunesse et les inviter à participer c’est bien là! Trop longtemps ce lieu magnifique fut au coeur d’un débat financier, hors ce temps est révolu et c’est à vous, monsieur le ministre de faire en sorte que le projet se concrétise ( un toit rétractable) pour ramener la population sur un site autrement plus vaste que celui de Place des Festivals Je vais au Parc depuis l’an dernier ou j’ai assisté au concert magnifique de l’Orchestre Symphonique de Montréal avec monsieur Nagano « Il y avait là une foule silencieuse, respectueuse et joyeuse de franchir cet espace qui r.sonnait enfin !. Malgré le peu de moyens des équipes qui y travaillent, cet hiver ils en ont fait un lieu vivant des rires des enfants et adultes qui glissent ou patinent….c’est déjà ca. !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>