La trousse montréalaise #QC2014


Chers électeurs montréalais, vous trouverez ci-dessous le bilan, la plateforme, la liste des candidats et le formulaire pour vous impliquer dans la campagne #QC2014 à Montréal. Appropriez-vous ce contenu et surtout, partagez-le avec le mot-clic #QC2014!

RÉUSSIR MONTRÉAL, RÉUSSIR À MONTRÉAL : LE FILM

Voici l’équipe Montréal, l’une des plus fortes jamais présentées sur l’île. Composée de 28 candidats venant de divers horizons, elle est représentative de la réalité montréalaise et de sa diversité. Nous sommes déterminés à Réussir Montréal, Réussir à Montréal!

LE BILAN : 

La métropole se porte mieux. Beaucoup mieux que l’état dans lequel nous l’avons trouvée lors de notre élection, il y a 18 mois, en septembre 2012. À l’époque, les maires étaient obligés de signer des contrats avec des compagnies louches — notre gouvernement a voté la loi 1 et a donné à Montréal tous les outils dont elle avait besoin pour se sortir du pétrin. Réforme du financement des partis politiques municipaux, nouvelle loi pour que des maires accusés de fraude puissent être démis de leur fonction, feu vert à l’UPAC pour suivre toutes les pistes. Lire la suite ->

LA PLATEFORME 

Plateforme 2014-2018 Réussir Montréal, Réussir à MontréalDepuis son élection, notre gouvernement a fait beaucoup pour sortir la métropole de la morosité causée par les problèmes d’intégrité, les enjeux de gouvernance et les retards et surcoûts des grands travaux. Le symbole de notre action est peut-être la renaissance de l’îlot Voyageur : un projet scandaleusement laissé à l’abandon par l’ancien gouvernement, que nous avons relancé et bonifié pour qu’il profite aux travailleurs, aux étudiants et à tous les Montréalais. Lire la suite ->

 

 LES CANDIDATS

Consulter la liste sur le site du parti.


IMPLIQUEZ-VOUS, DEVENEZ BÉNÉVOLE
!



6 réflexions au sujet de « La trousse montréalaise #QC2014 »

  1. J’hésite à m’impliquer. Dans Marquette ça ne changera rien, mais bon.

    Il y a des choses annoncées qui me dérangent. On parle de mieux circuler à Montréal. Votre collègue des transports va prolonger la 19, ce qui occasionnera des bouchons sur l’île. Ça, c’est prioritaire. Par contre, pour la ligne bleue, rien de concret. Ce qui est annoncé, des appels d’offre pour d’autres études. Mettons que je ne suis pas impressionné.

    Mieux vivre à Montréal. Vous avez retiré le droit aux arrondissements de bloquer les projets du MTQ, même si ça démolit la qualité de vie des citoyens concernés. Oui, il y a eu retour à ce droit, sauf pour le plus gros projet (Turcot). On dirait un gros m** pour les habitants du sud-ouest. Une gifle, une insulte.

    Mieux habiter : un des modes traditionnels d’accès à la propriété sur l’île fut le -plex, avec le propriétaire habitant. Formule intéressante pour les familles-propriétaires habitants les loyers du bas et souvent avec les grands-parents en haut. C’était une bonne façon de favoriser la mixité sociale et l’inter-générationnel. Mais avec plus de droits et de protection pour les locataires, risquer ses économies et sa maison dans un immeuble locatif deviendra moins tentant. Faut aussi penser aux propriétaires, qui ne veulent plus investir.

    Je ne peux pas voter pour QS, encore moins pour les libéraux. Probablement que par dépit je vais PQ. Pas pour les PQ, mais bien contre le QS et contre le PLQ. J’aimerais donc que Montréal soit une priorité et non pas juste un slogan.

  2. Système de santé: exaspérée que tout le monde braillent sur le médecin de famille.
    La santé et la médecine va bien, c’est l’administration du système qui fait défaut. Je viens d’être opérée et dès que l’on entre dans une spécialité on est bien traité, encadrés, suivis; excellent. Plusieurs personnes de mon entourage dans différentes disciplines ont la même expérience. Le médecin de famille,? utile quand on a des enfants,oui, pour ma part, je trouve qu’après avoir examiné les signes extérieurs de santé, il réfère et c’est là que le temps est long. J’en conclus que c’est une gestion administrative point. Faudrait faire la différence. SUGGESTION en conclusion pour Mme Marois et les stratèges de confier ce ministère à Monsieur PKP. un gestionnaire qui va au but quand il a évalué une situation. Un médecin ministre de la santé c’est le mettre en situation d’être confrontés aux collègues à qui il ne veut pas TROP DÉPLAIRE. Départageons les dossiers. Il y a trop longtemps que l’on croit que cela prend un médecin à la santé. A MON AVIS C’EST mal ciblé le problème. De nouvelles visions, de nouvelles solutions sur une problématique qui date. WOW!

  3. Faudrait juste reconnaître, et surtout nommer, qu’il y a des femmes dans la troupe, et qu’elles peuvent faire la différence!

  4. Je suis dans la circonscription de Notre-Dame-de-Grâce et je n’ai pas de candidat péquiste à date. Y en aura-t-il un ou une? Je vous remercie

    P.S.: Je comprends que je suis dans un château fort libéral 🙁

Les commentaires sont fermés.