Qui a tué Placide Couillard ?

Avouez que c’est bizarre. On le connaissait, Philippe Couillard. On disait même : « le bon docteur Couillard ».

Quand il était ministre de la Santé, il était toujours calme. N’élevait jamais la voix. Zen. Tout allait toujours bien. Il était l’incarnation de la mesure et de la sérénité.

Devenu chef du PLQ, il a promis de rester lui-même et de changer le ton du discours politique. Finies les exagérations de l’ère Charest?

Mais Placide Couillard est mort. Vous avez entendu celui qui l’a remplacé? Il utilise des mots que jamais le bon Dr Couillard n’aurait proférés.

Il « déteste » du « fond de ses tripes » le gouvernement du PQ. Il réprouve ses politiques « toxiques » et craint que le PQ ne mène le Québec « dans les ténèbres ».

Comment expliquer ce changement de personnalité? Est-ce Rambo qui a pris le contrôle du cerveau de feu Placide Couillard?

Quel malappris peut lui avoir dit que les Québécois aiment ce genre de language, qui nous renvoie plutôt aux imprécations des néo-conservateurs américains contre les présidents démocrates!

Naguère, le bon docteur parlait avec des phrases construites, du vocabulaire, des intonations de quelqu’un qui sait s’exprimer. C’est fini. Dorénavant, Rambo-Couillard parle avec des mots qui cognent, pour faire populo.

Voyez cet extrait de sa conférence de presse de lancement de campagne :

Ça va faire le fiasco économique, ça va faire cacher la vérité, prendre la fuite pour ne pas rendre de comptes.[…] ça suffit, on est tannés.

C’est le nouveau ton : « les vraies affaires », « ça va faire », « on est tannés ».

La chose est claire. Quelqu’un a convaincu le vrai Philippe Couillard de se faire une transplantation de personnalité. Quelqu’un a dit au vrai Couillard que le vrai Couillard ne ferait pas l’affaire. Qu’il ne convaincrait personne!

Quelqu’un l’a persuadé de devenir quelqu’un d’autre. Pas un bon docteur. Un bagarreur. Quelqu’un qui, comme il l’a dit cette semaine, n’a pas peur « d’aller dans les coins » pour prendre la rondelle.

C’est risqué. Je ne crois pas que les Québécois, et en particulier les indécis, veulent entendre le chef du PLQ dire qu’il déteste ses adversaires. Encore moins une femme, Pauline Marois, qui a su gagner le cœur et la confiance des Québécois en restant toujours digne et mesurée.

Mais une chose est claire. En devenant quelqu’un d’autre, Philippe Couillard nous envoit un message limpide : même le chef du PLQ ne croit pas aux chances du vrai Philippe Couillard. Même lui ne croit pas en lui.

Alors pourquoi le ferait-on, nous?



61 réflexions au sujet de « Qui a tué Placide Couillard ? »

  1. Les vrais affaires: Pour répondre a ceux qui voient la péréquation comme une offrande aux Québécois, ouvrez-vous les yeux. Le fédéral nous subventionne, parce que nous achetons de l’Ontario beaucoup, beaucoup plus que eux achète du Québec, exemple : auto changer a 4 ans en moyenne très très payant pour eux, regarder maintenant sur tout ce que vous achetez a l’épicerie, regarder d’ou viennent ces marchandises 90 % Ontario, même pour les médicaments, même pour l’outillage de Canadien Tire. Nous sommes les plus gros clients de l’Ontario. Bientôt, nous deviendront un des plus gros clients de l’Alberta avec le pétrole. Croyez-vous vraiment que le ROC veulent la séparation du Québec ??? En tant que client, nous avons un pouvoir de négociation incroyable avec Ottawa, si les gens du Québec se tiennent debout devant cette péréquation qui est en réalité une subvention pour tenir l’économie de l’Ontario. Avez-vous déjà imaginer l’économie de l’Ontario si ont décidait d’acheter nos autos ailleurs ?????

  2. Bonjour M. Lisée,

    Je suis enchantée de lire votre analyse psychologique du profil de M. Couillard-Rambo, elle m’éclaire et me confirme le pourquoi de ma répugnance lorsque je l’ai entendu parler de façon si hostile à l’égard du P.Q. et de Mme Marois.

    Je vous lis toujours avec plaisir. Merci beaucoup de vos courriels.

  3. A 18:37 précisément, Radio-Canada annonce que la candidature de Pierre-Karl Péladeau est controversée.
    Voilà, c’est fait !

  4. Bonjour,

    Je ne trouve pas cette analyse particulièrement constructive. Je comprends le message et la raison de ce dernier mais j’aurais préféré un ton plus sobre. Enfin, j’imagine que vous devez satisfaire le lectorat… Et puis vous n’avez pas été bien bien méchant…

    Mais je suis fatigué des ‘phrases’ d’un côté comme de l’autre. Des slogans et titres accrocheurs. J’élirais bien un bon technocrate tiens.

    Quelqu’un qui fait bien son travail et qui ne tient pas autant à l’obtenir…

    Mais il faut convaincre la population et la population n’a guère le temps ou l’envie de s’instruire par elle même… Je suis du lot. Je n’ai pas le temps et je ne comprends pas bien tous les enjeux…

    Alors je vous écoute, vous et vos pairs. Espérant découvrir quelque chose, trouver une voix qui me sortira de ma propre torpeur et du cynisme qui me gagne. Mais je suis souvent déçu. Rassurez-vous, moins par vous que par les autres.

    La formation de M. Couillard me semble présenter des candidatures très opportunistes, presque burlesques. Je ne sens pas de cohésion ou de force vive mais une mouvance qui navigue difficilement, chargées des impératifs de son histoire et de sa base électorale à laquelle il ne faut pas déplaire.

    Je n’arrive pas à bien comprendre M. Legault. J’ai l’impression d’entendre le discours de Lucien Bouchard appliqué avec force dans un univers où la réalité importe peu.

    J’ai encore le coeur à votre formation politique. Peut-être de par son histoire et du rapport quelle possède avec la mienne. De ce qui s’est passé en 1976 et les années suivantes. Et puis je n’ai pas le goût des autres…

    Mais j’ai aussi l’impression que votre parti s’est embourgeoisé. Il ne m’interpelle plus comme avant. Je faisais parti d’un mouvement, il me semble maintenant que je ne suis qu’une tranche dans un sondage.

    J’habite Verdun, je me renseigne comme je peux. J’écoute parfois les commissions parlementaires. Je vais d’ailleurs m’ennuyer de H. François de Vautrin pour ses remarques et son air un peu abasourdi, comme s’il sortait d’un souper un peu trop arrosé… Je n’ai pas voté pour lui aux dernières élections mais maintenant je l’aurais peut-être fait. Parce que je trouve dommage qu’on écarte quelqu’un parce qu’il a eu un excès de candeur….

    Anyway, je ne vois pas pourquoi je vous raconte tout cela. Peut-être simplement pour vous dire qu’il y a certains d’entre-nous qui attendent la voix qu’ils pourront suivre. Quelque chose qui fera que nous pourrons faire partie de ce qui va se passer durant les prochaines années. Dans le fond, le choix d’un gouvernement n’est pas uniquement le choix de légistateurs mais aussi de leaders. De gens qui auront la fibre nécessaire pour mettre des structures en place auxquelle nous pourrons adhérer et participer. Favoriser le sens de la communauté et remplir l’espace laissé vide par la perte des églises et de la religions.

    Nous pouvons tous être mis à contribution.

    Désolé pour ce roman.

    Et bonne continuation.

    McLeod

    • Très bon commentaire M. Tremblay. Juste une remarque.
      Vous écrivez « Mais j’ai aussi l’impression que votre parti s’est embourgeoisé. Il ne m’interpelle plus comme avant. Je faisais parti d’un mouvement, il me semble maintenant que je ne suis qu’une tranche dans un sondage. »
      C’est un peu vrai mais, triste ou pas, c’est du  » real politic »
      Il ne faut jamais perdre de vue ses idéaux mais, si on veut avoir une chance de les réaliser, il faut tenir compte de la réalité.
      Sinon, on ira de « défaite en défaite jusqu’à la victoire finale »
      On aura moralement raison mais le PLQ sera au pouvoir!
      C’est ce que les « idiots utiles » de QS s’entêtent à ne pas comprendre.

  5. flip flop couillard n’a rien d’un bon chef,il a plutot l’air d’un gars qui connait pas bien sa job comme bcp de ses collegues au parti libéral,ses discours sont vides de contenu et reviennent tjrs sur l’économie comme si il y avait rien d’autres dans la vie que l’économie,sur la charte sa position est nulle et il reprend les vieilles propositions plates de son prédecesseur charest,les libéraux s’imaginent tout le temps que le parti québecois a des agendas réferendaires cachés et méprisent les souverrainistes depuis tjrs car ils sont en amour avec le canada et quand ils étaient au pouvoir,ils ne faisaient absolument rien pour faire avancer nos intéret ds la fédération canadienne en plus de nous avoir endetté comme jamais ds notre histoire,juste l’exemple des 40milliards a la caisse de dépot,quand on voit un gars comme lui qui a été chum avec le gros porter ou qui a été travailler pour le prince saoudien et qui c’est pas rendu compte des problemes d’identité de la femme ds ce pays la on voit a quel point il est aveugle et que ds le fond il est la juste parce que ya pas le gout d’etre docteur,il a plutot le gout d’etre un fédéraliste de la pire espece,qui marche aux menaces et aux insultes pas fort sérieux,madame marois va lui donner une lecon qu’il va se souvenir longtemps le 7avril

  6. C’est la panique à Radio-Canada

    Après avoir écouté le panel de journalistes (Hébert, Auger, Castonguay) Aux coulisses du pouvoir ce matin, quelle hypocrisie de leur part de s’inquiéter de la proximité de Pierre- Karl Péladeau de l’empire Quebecor sur l’information alors qu’ils ont fermés les yeux pour ne pas dire participer eux-mêmes durant toutes ces années au contrôle de l’empire de Power Corporation sur Gesca La Presse et de Radio-Canada.

  7. L’Arabie Saoudite (maudite) l’a changé en un destructeur des droits des femmes. Il essaie de se racheter en demandant au privé d’embaucher plus de femmes. Mais moi, mon idée est faite sur lui, je suis une femme qui a peur de perdre ses droits sachant que le Canada est passé de la 14e à la 21e position en terme d’égalité femmes-hommes. Avec M. Couillard a la tête du Québec nous ferait encore dégringoler de plusieurs rangs. De toute façon, le PLQ n’aura jamais MON VOTE.

  8. M.Lisée,je vous avais honni de mes favoris après votre molesse du dossier de la langue.Mais avec « Qui a tué Placide Couillard » vous remontez dans mon estime. Le lendemain de l’attaque Couillard ,je suggérais à P. Marois de répondre du tac au tac à ce faible personnage dans un de mes tweets.Je lui disais de REFUSER le débat télédiffusé pour protester contre l’obstruction parlementaire de l’opposition dans la discussion des projets qui ralliaient une majorité de Québécois.En acceptant de débattre vous allez donner la chance à cette toxique opposition de répéter ad nauséam leurs sornettes déjà maintes fois entendues: » elle a un référendum caché etc…C’est le temps de faire vibrer la fibre nationaliste du peuple québécois.Rapportez vous à Bélanger-Campeau .L’ avenir du PQ et des forces indépendantistes dépendent de cette élection.À la limite si vous ne pouvez pas refuser ce débat par protocole ,inspirez vous de Harper qui lui s’en fout .Ça va être une mascarade ce débat s’il a lieu. Par contre soyez aussi galant que vous l’avez fait en ne présentant pas de candidat péquiste dans Outremont,invitez votre frère indépendantiste ,l’O.N. à participer à ce débat en vous entendant avec ce parti auquel on ne reconnait aucune existence et qui ne diffère qu’avec vous que par les statégies référendaires.Si les autres ne veulent pas accepter ce parti ,vous pourriez en faire une condition de participation de votre part.Vous feriez un grand bien à la démocratie québécoise. Même la Boussole à Radio-Canada l’on inclus dans leur questionnaire très bien fait et qui pourrait servir de base pour ajouter de la démocratie avec l’aide de la technique informatique.Ce serait mille fois mieux que se fier aux sondages et beaucoup plus économique de se servir de cet outil démocratique à la portée des individus.

  9. Voilà les propos d’un ultra fédéraliste possiblement en déroute.

    J’ai déjà lu que ce n’était pas l’homme de Desmarais mais celui des Anglais.

  10. Ma petite opinion sur votre question :
    « Quel malappris peut lui avoir dit que les Québécois aiment ce genre de language, qui nous renvoie plutôt aux imprécations des néo-conservateurs américains contre les présidents démocrates! »

    1- les membres de l’organisation du PLQ le trouve trop mou et vire capot, ils se disent : « 4 ans avec le PQ, c’est moins pire que 8 avec Couillard »

    2- ceux qui au Québec, habitués à la politique Noir/Blanc radicale à l’américaine peuvent apprécier. Peut-être?

    Heureusement, pour notre presque-démocratie, ces derniers sont encore en minorités.

    Malheureusement, pour nous, certains journaux aussi bien franco qu’anglo se plaisent à laisser leurs journalistes et chroniqueurs exacerber cette antinomie sans limite dans le but bien futile de gagner quelques lecteurs, pensant ainsi avoir à concurrencer les « médias sociaux » en présentant ce même discours populiste.

    Naturellement, présenter un discours plus centrer sur les faits et la réflexion non-partisane permettrait d’avoir un environnement social plus sain, mais dans actuel des choses, c’est un beau rêve.

  11. Voilà les propos d’un ultra fédéraliste possiblement en déroute.

    J’ai déjà lu que ce n’était pas l’homme de Desmarais mais celui des Anglais.

  12. Couillard reprend la bonne vieille méthode libérale : faire peur et mépriser tous ceux et celles qui ne pensent pas comme eux.

    Le pire c’est que ça fonctionne avec une partie de la population qui ne comprend pas les rouages de la manipulation.

    Merci M. Lisée de dénoncer ce manque de civisme et de logique de Couillard. Je ne l’appelle pas monsieur car il n’a aucun mérite pour devenir premier ministre mais plutôt de s’appeler premier sinistre qui divise pour mieux régner (forme de dictature populaire déguisée).

  13. Cafouillage ou désinformation à Radio-Canada.

    Marois courtise les députés de Québec solidaire
    http://ici.radio-canada.ca/sujet/elections-quebec-2014/2014/03/08/005-parti-quebecois-quebec-solidaire-souverainte.shtml

    En gros titre, puis presque introuvable sur le site de Radio-Canada, j’ai signalé à deux reprises que ce titre était trompeur car Madame Marois a bien dit qu’elle s’adressait aux électeurs souverainistes des deux comtés de Québec solidaire.

    • Je n’ai plus confiance en Radio-Canada. Aujourd’hui, même leurs cameramen gardaient le focus sur Mme Marois et n’allaient pas chercher les vedettes que cette dernière nommait. Je comprends qu’elle ne veuille pas répondre à leurs questions piégés, farcies de sous-entendus. L’animateur Simon Durivage est le pire. Vous le regarderez aux Ex., lundi. Les journalistes devraient rester neutres. Ce qu’ils ne font pas. Je crois qu’il n’y a que Sébastien Bovet sur qui l’on peut encore se fier.

  14. Il faut rappeller que M »Coulliard a lacher son poste de ministre de la sante pour passer au privé.Il revient Aujourdhui comme chef du parti libéral,pour qu’elle raison?privatisé la santé?Il n’est plus spécialiste,mais politicien ,Representant
    les puissant groupes médicaux et pharmaceutiques..

  15. Mais où est passé le bon journaliste Lisée. Il a perdu toute son objectivité depuis qu’il s’est lancé en politique. La loi de Newton s’applique même en politique Monsieur Lisée… il est préférable de cracher par terrer

  16. Alors, si je vous comprends bien M. Lisée, un politicien devrais en tout temps être honnête, clair et transparent. Mais alors, ou sont vos commentaires sur le départ de Mme. Christine Frechette, votre chef de cabinet adjointe qui a démissionné car elle ne pouvait défendre votre charte de la laïcité? Ou sont vos explications sur la perte de 26,000 emplois au Québec en février?

    Tres sélectifs, vos observations en début de campagne, non?

  17. Lorsque Philippe se déguise en Rambo . cela le met pas a l’abri des excès de language et des bourdes …. Mais ceux qui sont responsables de ce changements sont ses conseillés immédiats qui veulent faire plaisir aux militants ….. Philippe tiendra-t-il le coup durant toute la campagne ? Attendons pour voir …..

  18. Cet homme me fait peur. Je n’aime pas cette forme d’autorité. Fais ce que je te dis sinon. Nous pouvons constater le résultat avec le traitement qu’il a fait avec Madame Fatima Houda-Pépin, avec Monsieur Gautrin. Et voici qu’il déteste le gouvernement du Parti Québécois et sûrement tous ceux et celles qui l’ont mis au pouvoir. Il s’entoure d’hommes parce que c’est eux qui nous mettront au pas pour lui les femmes il faut qu’elles soient voilées. Voter pour Monsieur Couillard veut dire disparaitre, se taire, travailler, travailler, travailler. À chaque fois que le parti libéral est au pouvoir il nous laisse comme héritage un cratère de déficit et pourtant le thème c’est toujours le même l’économie, l’économie, l’économie. De plus, quand il parle d’agenda caché, il devrait nous dire son intention de signer la constitution sans la permission des citoyens. Le PQ lui consulte par référendum, il n’a jamais joué dans le dos des gens.

  19. Merci, M.Lisée vu que j’écris beaucoup de commentaires sur les manchettes de R.C., vos écrits m’apportent beaucoup d’eau au moulin.
    On est loin du bon docteur Marion dans Séraphiné
    Que voulez-vous , on est rendu à l’ère du docteur Rambo.

  20. Ce discours parle de lui…Un Médecin spécialiste qui utilise un tel langage incluant un message haineux envers la majorité des Québécois en boni, est tout-à-fait inqualifiable! Quel manque de respect primaire! Et quel manque d’éducation! Le pseudonyme de « Rambo Couillard  » lui sied parfaitement! Avec un aspirant tel que Rambo à la tête du Québec, on nivelle vraiment vers le bas!
    Madame Marois garde en tout temps son aisance en public et sa dignité! Bravo Madame, vous nous faites honneur en tout point!

  21. Moi je trouve passionnant le discours de l’équipe de Mme Marois et plutôt ennuyant le discours de M Couillard qui est toujours tanné car cela m’ennuie à mourir.

  22. « Ça va faire .. prendre la fuite pour ne pas rendre de comptes.[…] »

    Disait celui qui a démissionné en milieu de mandat pour aller poursuivre ses affaires avec Arthur Porter. Ça s’invente pas !

  23. M. Lisée, vous décrivez bien cet ex-bon docteur! Je suis aussi contente de voir que je ne suis pas la seule à être éberluée des ces propos. Je me suis dit qu’il avait l’air d’un chien enragé!

  24. Et je pense que le PQ pourrait jouer un très vilain tour et à Couillard et à Barrette en n’ayant pas de candidat dans LaPinière pour aider Mme Houda-Pepin.

  25. Merci, monsieur Lisée. Cette observation raffinée est bien plaisante à lire même si l’auto-dépersonnalisation dont on est témoin est désolante pour l’esprit démocratique, un grand pas en arrière de la souhaitée évolution du ton et du fond de la réalité politique.
    Mais, le supposé « bon » Docteur Couillard a-t-il même déjà existé?
    Les « docteurs » en médecine se gargarisent souvent entre eux de ce titre qui leur est réservé, en exclusivité, et le trio Barrette-Bolduc-Couillard ne s’en est par privé cette semaine. Ils tiennent au titre de « docteur » avec jalousie probablement pour se nourrir de prestige, de pouvoir social et de ce qui va avec,… mais dans son cas pour cacher quoi?
    Dans son cas, pour cacher son manque de jugement, pas maintenant mais depuis qu’il a pris une place visible dans la société.
    En parfaite santé, cet élu a démissionné de son poste de ministre et de député en plein milieu de son mandat, avec des explications ambiguës, se foutant de ses électeurs et de ce que coûte une élection partielle ( sans compter sa prime de départ). Il a fait cela en ayant pris soin d’obtenir pendant l’exercice de ses fonctions, contre toute éthique de base (à laquelle un professionnel qui a eu la chance de s’instruire comme lui est supposé adhérer), une poste prestigieux dans une pharmaceutique.
    Puis il s’est lié à un ratoureux « docteur » qui a spolié les contribuables de plusieurs millions de $ avant de s’enfuir à l’étranger. S’il s’est éloigné de lui parce qu’il a perçu des traits sociopathiques chez ce « faux docteur », il n’a rien fait à ce que je sache pour le dénoncer et en protéger l’État et ses concitoyens.
    Et là encore, maintenant, comme un caméléon, il prend la couleur de ce qui existe de plus démagogique chez les libéraux, mentalité hargneuse et avilissante qu’on espérait disparaître avec leur ancien chef déchu et son remplaçant Fournier.
    C’est bien triste à voir mais hélas! cela est parfaitement cohérent avec le manque de jugement du DOCTEUR Couillard.
    Enfin, sa cohérence, sa prétention et son manque de jugement le font se présenter dans un comté qui a horreur des libéraux, mon comté d’origine.
    Je suis incapable de détester comme lui des adversaires qui veulent servir et je lui souhaite néanmoins bonne chance, le moins de désillusions possibles, mais je crois que son manque de jugement va le faire gaffer encore quelques fois pendant ce mois de campagne, par cohérence, quand ils devra improviser sur une situation non prévue, comme ce fut le cas pour le port de signes religieux extrêmement ostentatoires.
    Si ce nouveau Couillard devait néanmoins faire des gains, avec sa hargne jusque là cachée et sa désormais populiste personnalité sortie d’une boite à surprise, restreint par son entourage à un discours contrôlé, il serait à craindre par la suite avec en main les pleins pouvoirs, …en toute cohérence.
    Si je me réjouis qu’il abandonne même de façon opportuniste le titre de « Docteur », je crains par ailleurs qu’il ne puisse comprendre et rendre compte avec acuité de la réelle et véritable intelligence des gens du peuple.
    Si le « bon  » docteur Couillard a déjà existé, c’était probablement en tant que « bon » prétentieux.

  26. Rambo en plein ça! c’est ce que je me suis dis en entendant ce niveau de langage et d’attitude. Voilà , ses conseillers lui ont dit, fais un peu ton Rambo , le peuple l’a aimé à la commission. Non mais , ils nous prennent vraiment pour des cons, et les médias qui en rajoutent! 3 jours et je suis déjà tannée, alors je zappe dès que j,en vois un et j’utilise le piton ^muet^ sur tous ces bons journalistes , chroniqueurs et éditorialites qui utilisent les élections pour faire enfler leur égo. Je vous admire des savoir hurler avecles loups, intelligemment bien sur.

  27. Excellente analyse !
    Moi, je trouve M Couillard tellement condescendant avec ses deputees. Il donne la main @ ses Hommes, mais fait la bise @ ces dames, pourtant membres de sa propre equipe de deputes. Adieu traitement equitable et professionnalisme 🙁

  28. Ce discours de Philippe Couillard est une pièce d’anthologie, non pas par son contenu brillant, mais par la rupture qu’il marque avec tout le débat constitutionnel des 50 dernières années. Toutes les revendications des gouvernements précédents auprès du pouvoir fédéral sont détestables, selon lui.. Imaginez jusqu’à quel point les journaux anglophones viennent de trouver en lui un fier collaborateur. Pas surprenant qu’il signerait la constitution de 1982.

  29. Il s’agit de M Phlip-Phlop Couillard …

    Y a-t-il une loi interdisant les discours haineux?

  30. Si le PLQ est vraiment le chevalier de l’économie comme il le prétend, comment se fait-il que la dette du Québec se soit accrue de 40!milliards de dollars pendant son dernier mandat? Ils vont nous dire que les infrastructures sont à comptabiliser dans l’actif du Québec. Pourtant quelques années après leur construction ces infrastructures (routes surtout) exigent des frais d’entretien qui reviennent au budget des opérations. Courte vue…

  31. Philippe Couillard reprend point par point le programme de Jean Charest; a qui avons-nous affaire, M. Couillard ou M. Charest qui le télécommande? Nul doute tout au moins qu’on cherche à lui accoler la pseudo combativité de son maître à penser, M Charest, de triste mémoire.

  32. J’ai .crit un commentaire pour Le Soleil qui ressemble beaucoup au vôtre.

    Je ne reconnais pas non plus le bon Dr Couillard.

  33. Vous n’aimez pas ce petit côté néhandertalien primaire?
    Pourtant ça doit émoustiller ses troupes. Ils étaient d’ailleurs tous admirativo-hilares derrière lui au point de presse.
    Un peu comme derrière Tony Tomassi à une autre époque!
    Ne manquait que les ballons à faire tourner sur leurs nez.
    Par ailleurs, je note que, en ce qui concerne les  » trios santé » :
    -Le PLQ aligne 3 « Dr », incluant un lobbyiste qui protège ses intérêts et ceux de ses membres ;
    -Le PQ aligne 1 « Dr », 1 infirmière, 1 pharmacien; les 2 derniers venant des ordres professionnels, qui ont pour mission de protéger le public!
    Ça signifie quelque chose? Doit-on en déduire une vision différente du bien public?

  34. Placide ? C’est bien pour décrire l’ancien. Mais « Fétide » ou « Putride » serait bien pour décrire l’actuel ou le prochain.

  35. LLa hargne de Philippe Couillard envers le Parti Québécois m’a impressionnée tellement , que je n’y croyais pas…? Il me semblait correspondre au style libéral et je dois dire qu’après 9 ans au pouvoir, je n’en veux tout simplement pas …! Bonne journée !

  36. C’est M. Hyde sous les traits du Dr Jekill ! Philippe Couillard se dévoile sous son vrai jour. Philippe Couillard a un profond mépris pour les Québécois. Son mépris transpire sous chaque pore de sa peau.

    Et le pire dans tout ça, il y a encore des francos qui vont voter pour lui.

  37. Vous avez raison le chef du PLQ parle avec les mots des autres et peut-être C.St-Pierre car c’est a peu près le même language. Je vote PQ depuis toujours dans mon conté Laviollette et mon cœur est avec vous tous.

  38. S’il déteste ce parti il déteste une grosse partie de la population québécoise,ceux qui comme moi sont péquistes,ceux qu’il veut vouloir diriger.Je ne veux pas être dirigé par quelqu’un qui me déteste..Épeurant.J’aime les gens authentiques..comme je le voyais avant.A-t-il attrapé la condescendance de M.Charest?

  39. A maintes occasions, Philippe Couillard a déclaré dans ses points de presse que son ambition était de s’occuper du présent et de l’avenir. Pauline Marois aurait avantage à rappeler aux électeurs que le passé du parti libéral ainsi que celui le sien est loin d’être irréprochable en espérant qu’elle ne va le laisser s’en tirer aussi facilement. Quand aux insultes, M.Couillard se fait l’apôtre des radio poubelles, il est en manque d’argumentation, sans doute.

  40. Bravo M. Lisée pour ce texte…
    D’accord avec Mme Rodier au sujet de plusieurs chroniqueurs qui ont vanté l’effet surprise de M. Couillard qui convaincra ainsi ses militants par ce changement de personnalité… Que Mme Marois demeure elle-même, c’est ce qui compte ! Bonne campagne !

  41. Ce Couillard est un malappris et insolant. Je déteste ce genre de personnage.
    C’est le même genre que Fournier.
    Que le vrai Couillard se lève….

  42. il faudrait être plus présent par plus de conférences de presse non seulement de Mme Marois aussi de ses ministres.
    Le ton de Couillard nous sert laissons-le braire

  43. il faudrait préciser que la hausse est minime et nos taux sont moindre de moitié qu’ailleurs
    Comparaison des prix de l’électricité dans les grandes villes nord-américaines
    Tarifs en vigueur le 1er avril 2013
    Montréal 4.88$
    Toronto 10.89$
    Calgary 14.04$
    Boston 11.60$
    New York 12.41$
    Edmonton 17.16$
    St.John TN 8.94$
    Donc les taux sont au moins en moyenne la moitié au Québec

  44. « Quand ton candidat vedette est Gaétan Barette, ça confirme que le PLQ est aux soins palliatifs. »
    – Vincent Gratton, Comédien

  45. Il a probablement adopté ce ton pour convaincre ses troupes qui devaient être déprimées en début de campagne électorale. C’est vraiment une transformation profonde chez-lui, je l’ai toujours apprécié comme ministre de la Santé mais comme chef de parti, je crois qu’il n’a pas les qualités nécessaires. Philippe Couillard devrait se rappeler que ce qui rend possible la démocratie est le fait qu’il y a plusieurs partis politiques, en conséquence, les adversaires devraient se respecter quelque soit le parti politique auquel on fait partie. Ma députée-ministre Agnès Maltais lui a fait une belle réplique hier, je crois que M. Couillard doit redevenir celui que l’on connait!

  46. Toujours se méfier des « eaux dormantes » Monsieur Lisée. Les propos de Philipppe Couillard me donnent froid dans le dos!

  47. Deux possibilités: Monsieur Couillard voudrait nous couillonner et se couillonner lui-même, qu’il n’agirait pas autrement! À moins, bien-sûr qu’il ne s’agisse que de couardise ou plus précisément de Couillardise, …du genre calmer sa peur en tentant de faire peur au monde!

  48. Je me demandais si j’étais la seule avec cette impression pendant son point de presse. Pathétique.

  49. Et il n’y a pas juste le ton de ce bon monsieur Couillard qui est devenu populiste, son message est le même qu’il y a quarante ans à l’époque des cent mille emplois. Prend-il la population du Québec pour des enfants à qui l’on répète les mêmes promesses alors que le contexte a changé radicalement et que les enfants sont devenus grands?

  50. Curieusement, à chaque fois que les libéraux sont dans l’opposition, le Québec est une terre en perdition, mal gérée et dont la population n’a pas la maturité pour parler des vrais affaires. Quelles affaires ? Celles que l’on découvre à la Commission Charbonneau, ou dans les médias ?
    Monsieur Couillard, le Québec commence à en avoir assez de se faire dire que sans les libéraux au pouvoir, le Québec est incapable de s’administrer proprement et prospérer.
    Monsieur Couillard, celui qui a donné aux Québécois Hydro-Québec et que nous lui avons dit merci, c’est René Lévesque qui a été chassé du PLQ parce qu’il n’acceptait pas les enveloppes, les organisateurs l’ont évacué.
    C’est pourtant avec la nationalisation des compagnies d’électricité que de jeunes ingénieurs francophones ont réussi une première mondiale, transporter de l’énergie avec des lignes de transport à 735 kV. Churchill Falls n’aurait jamais vu le jour, sans cette avancée technologique. Les Québécois en on marre de se faire dire qu’ils ne peuvent réussir sans les libéraux au pouvoir.

  51. Quand j’ai entendu le Dr Couillard dire qu’il détestait ce parti, j’ai pensé à la déclaration de Romney pendant la campagne électorale américaine concernant les 47% de la population américaine qu’il ne considérait pas. Je ne comprends pas l’analyse plus que favorable de certains journalistes qui associent ces propos haineux à un ton combatif.

  52. Quelle bonne analyse vous faites du Philippe Couillard NOUVEAU. On n’y croit PAS. Comme le Beaujolais NOUVEAU, il ne tient pas la route. Il ressemble à un mauvais comédien qui a toujours joué des rôles de looser à qui on a demandé de se transformer en monsieur FTQ Construction. Il ne cassera rien avec ça!

  53. J’aimerais vous avoir comme candidat dans mon comté à cause de vos évidentes qualités de leader et de vulgarisateur. Mais voila, vous ne pouvez être partout. La vraie démocratie veut que nous déterminions , dans chaque comté, qui parmi les candidatures proposées pourra le mieux faire synthèse de actifs comme des problèmes de notre comté pour nous représenter à Québec.
    Le reste n’est que placottages interminables.
    Ce n’est pas ce que j’attend de vous.

  54. Vous avez bien raison. Depuis que j’ai lu hier sur la première page du journal Le Devoir que les  » hostilités » étaient ouvertes, je suis pessimiste quant à l’état actuel de la nation…

Les commentaires sont fermés.