14 réflexions au sujet de « Riche semaine pour les caricaturistes »

  1. Bonjour Monsieur le Ministre,

    Je ne donne pas mon soutien à la vague de critiques très poussées et nettement exagérées, soulevées par les médias concernant votre rémunération. Je suis d’avis que les sommes que vous avez eues (ainsi que celles à venir) de l’Université de Montréal pour votre travail au centre que vous avez dirigé ne sont pas des affaires des autres et que vous méritez chaque dollar de cette source de revenu, point. Même chose pour toutes les sommes de votre pension versée par l’Université de Montréal. Je penserais voir l’Inquisition voulant arracher la peau d’un honnête homme, je suis contre la jalousie qui est apparue et je suis contre le traitement que vous ont réservé les médias. Il y a eu de toute évidence une grande disproportion dans l’intensité des critiques soulevées et les sommes que les médias vous ont reproché de recevoir ! Je conclus qu’il y a eu du salissage alors que le tout est conforme. Je vous envoie mon support et mes meilleures pensées à la suite de cet incident médiatique nettement exagéré et injuste dans le fond.

    JD

  2. Vous trouvez pas que les médias mordent un peu fort? Je sais qu’ils étaient pas tendre avec le gouvernement Charest non plus mais il me semble que c’en est ridicule… On dirait qu’eux non plus ont pas compris que c’était un gouvernement minoritaire.

    Bon courage pour la suite!

  3. Ça semble difficile à comprendre pour certains, mais on peut travailler dans une université sans être professeur…

  4. Vaut mieux en rire mais, je me pose cette question que j’ai publiée sur les réseaux sociaux cette semaine, : Je serais curieux de savoir combien Jacques Duchesneau de la CAQ et Robert Poéti du PLQ reçoivent en pension d’ex policiers ?, à par leur salaire, bien-sûr.

  5. Cher Jean-François,

    Dans cette saga de ton salaire reporté par l’U de M, un seul regret: celui de te voir rendre les armes aux Sépulcres blanchis et aux Pharisiens hypocrites. Je t’ai vu à l’oeuvre au Cérium et dans combien d’autres organisations, actif, allumé, d’une dévotion extrême envers la connaissance et l’ouverture au monde, toujours volontaire, disponible, inspirant. Tu avais mérité ce salaire, il t’appartenait de travail et de droit. Et de légitimité aussi. Ta reddition est, comme on devait s’y attendre, interprétée comme l’aveu d’une faute par des adversaires de mauvaise foi ou des chroniqueurs en mal de fausse pureté. Ceci dit, n’y vois pas un reproche, mais seulement un regret et une nécessité de te manifester mon appui.

  6. Que voilà donc une belle illustration de ce que l’on appelle  »avoir le sens de l’humour ». C’est vrai que les caricatures sont bien bonnes. Et si les journalistes fielleux chercheux de bébittes se prenaient moins au sérieux, la démocratie s’en porterait sûrement mieux. Et puis comme vous, mieux vaut en rire, sinon la campagne de dénigrement est à pleurer.

  7. Et après les promesses de Chapleau à Bazzo aussi bien se faire une couenne.

    • Je n’ai pas raté ça !

      Les humoristes qui gagne leur pain et beurre dans des médias de masse, je n’ai rien contre ça, même dans les dominants, mais « qu’osse ça donne ! »

      – Ça fidèlise le lectorat plus qu’éveille le peuple à son destin. Faut pas être naïf, c’est réactionnaire le plus souvent, pas visionnaire, plutôt « télévisionable », mais imaginez ce que votre talent vous permet. Un auteur.

      – Vous marquez un point. Son lecteur.

      Chapleau a été clair. C’est un artiste qui exploite avec talent, génie ?, sur le tard et avec des moyens énormes le droit d’expression. .

      C’est l’égal et alter égoïste !

  8. Ils sont tout de même gentils avec vous les caricaturistes …
    J’aime beaucoup celle de RB qui vous balance Le Naufrageur/Tricheur. Ça c’est moins gentils, mais c’est peut-être de bonne guerre.

    • Je veux dire à Annie que Bourassa a triché. Pas Lisée.

      Les deux situations ne se comparent pas.

      De plus, les pelquistes, Charest en tête, sont passés maîtres dans l’art de camoufler des rentrées d’argent.

  9. Si vous êtes capable d’en rire, c’est déjà un pas de conscientisation.

  10. En bien ou en mal l’important c’est que l’on parle de vous. La caricature est une autre forme de média qui atteint une partie non négligeable de personnes et les sensibilise à vos opinions et vos prises de position. Et admettez que c’est tout de même flatteur. Non?

Les commentaires sont fermés.