Le rapport Bouchard-Taylor ne passerait pas le test de Gérard Bouchard


Avis: ceci est le texte de ma balado de la semaine. Vous pouvez l’écouter ici ou le télécharger et l’écouter plus tard !

Télécharger

Pour vous abonner, c’est ici.


Gérard Bouchard était à son meilleur, mercredi, à la commission parlementaire sur la laïcité. Il a fait sa présentation sans notes, avec précision et humour.

Puis il a établi le test auquel le projet de loi échoue. Celui du « motif supérieur ».

Il est normal de restreindre un droit s’il y a un motif supérieur, explique-t-il. Il donne l’exemple des sikhs qui, travaillant au Port de Montréal, sont obligés d’enlever leur turban pour mettre le casque de (motif supérieur) sécurité. Ou de la loi 101 qui interdit à la majorité des parents d’envoyer leurs enfants à l’école anglaise. Le motif supérieur est l’avenir du français au Québec.