Laïcité: au nom de qui Valérie Plante parle-t-elle ?

Sur la laïcité, Valérie Plante et Denis Coderre sont sur la même longueur d’onde. Mais qu’en pensent vraiment leurs électeurs ?

La mairesse de Montréal a pesé de tout son poids, hier, contre le projet de loi sur la laïcité déposé par le gouvernement québécois. L’opposition officielle à l’hôtel de ville réclame que Montréal soit exempté de son application, rien de moins !

Disons d’abord que les opinions de ces élus sont légitimes et qu’ils pourront l’exprimer dans la consultation qui précédera l’adoption de la loi par l’Assemblée nationale. Mme Plante s’insère parfaitement dans les traces de son prédécesseur Denis Coderre qui s’opposait, en principe, à ce genre de mesures mais qui avait poussé le bouchon un peu plus loin en laissant entendre qu’il n’appliquerait pas ses dispositions dans sa ville. J’étais à l’époque ministre responsable de la Métropole et je l’avais semoncé à ce sujet (Il avait même récidivé lors de la loi libérale sur l’interdiction du voile intégral, beaucoup plus timide – voir plus bas).

Paniers de Noël, manif et dossiers de porte-parole -La Semaine du Député de Rosemont

La semaine a été consacrée à des rencontres sur des dossiers de services sociaux et à saluer beaucoup d’organismes et de citoyens qui se préparent pour Noël.

Marché de Noël de l’École Sans-Frontières
2015-12-12 école sans frontieres

J’étais heureux de prendre part au marché de Noël de l’école Sans-Frontières de Rosemont qui a eu lieu pour la première fois, dans le nouveau gymnase.  

Les parents, élèves et bénévoles étaient de la partie!

Bravo à tous pour l’organisation.

Le SLAB fête Noël!

2015-12-12 fête noel du SLABLe Service des Loisirs Angus-Bourbonnière (SLAB) a tenu sa magnifique fête de Noël!Jeux gonflables, maquillages, animations, lutins de Noël et le Père Noël étaient au rendez-vous.

Bravo aux employés du SLAB ainsi qu’à tous les bénévoles pour ce bel évènement.

Rencontre avec Moelle épinière et motricité Québec

Avec le PQ: Un bond qualitatif pour les familles à Montréal

Pour la première fois, la question de la rétention des familles à Montréal est devenu une priorité d’un gouvernement du Québec.

Nous avons réuni un large groupe d’experts qui a produit l’automne dernier un rapport unanimement applaudi sur la question. Nous nous sommes engagés à livrer la marchandise. Nous l’avons fait ce dimanche en présentant six mesures nouvelles pour changer significativement la donne et rendre Montréal beaucoup plus attractive.

Mes collègues candidates Nicole Léger (Pointe-aux-Trembles), Carole Poirier (Hochelaga-Maisonneuve) et Véronique Fournier (Saint-Henri—Sainte-Anne) m’accompagnaient pour l’occasion.

Nous estimons que retenir les familles sur l’île de Montréal — ou leur proportion est moindre que dans le reste du Québec — permet de contribuer à l’essor humain, culturel, économique et linguistique de la métropole. Nous savons aussi que la moitié des familles qui décident de quitter l’île pour la banlieue auraient préféré rester à Montréal.

Permalien de l'image intégrée

Avec Carole Poirier, Nicole Léger et Véronique Fournier