Lire: L’enfance brisée et comment la réparer

J’ai choisi il y a deux ans d’être porte-parole de l’opposition pour, entre autres, la Protection de la jeunesse. Une réalité — les fugueuses, les enfants placés — qui m’était étrangère. Voici deux livres qui aident mon apprentissage.

L’enfance meurtrie, et comment y survivre

gagnéDifficile de lire À quoi ça sert de grandir ? d’un seul tenant. La charge émotive est trop forte. Gagné fait vivre au bout de sa plume, avec trop d’empathie et de talent, les vies brisées d’enfants qui méritaient mieux que des pères abuseurs, des mères ivrognes, une pauvreté abjecte pour qu’on puisse en avaler plus d’un ou deux chapitres à la fois.

Pourtant il le faut. Et on y retourne. Jusqu’au bout. Comme hanté par des destins qui auraient pu nous happer, nous, mais qui se sont acharnés sur d’autres, les malchanceux de la vie.

La saga des centres jeunesse et un forum sur l’autisme décevant- La Semaine du Député de Rosemont

Ouf ! Ce fut toute une semaine pour votre député. Mais je pense que ça en valait la peine. Voyez plutôt:

Ressources intermédiaires: 2500 personnes à risque de perdre leur hébergement 

La semaine dernière,  j’ai dénoncé, lors d’un point de presse, les coupes libérales dans les ressources intermédiaires (RI) et les ressources de type familial (RTF) qui hébergent des milliers de personnes ayant une déficience physique ou intellectuelle, ou encore un trouble du spectre de l’autisme ou de santé mentale. J’ai demandé à la ministre Charlebois un moratoire d’urgence sur leur financement ainsi qu’une réévaluation de la grille d’évaluation par le Commissaire à la santé et au bien-être afin que cette grille réponde aux besoins réels des usagers. Rien à ce jour n’a été fait dans ce dossier! Quelque 2500 personnes handicapées risquent de perdre graduellement leur hébergement à compter du 15 février, donc lundi, si la ministre ne fait rien. Je tiendrai d’ailleurs un point de presse à ce sujet lundi matin.