Voir: Les rendements décroissants de Altered Carbon

Avant de me plonger dans la seconde saison d’Altered Carbon, sur Netflix, j’ai revu la première. J’ai été ré-enchanté. La qualité du scénario, des intrigues entrelacées, les questions posées par le prolongement de la vie sont encore plus clairs à la seconde écoute. Le jeu des protagonistes, en particulier de la star mexicaine Martha Higadera dans le rôle de la policière pugnace, est éclatant. Cette série est, à mon humble avis, ce qui s’est fait de mieux en SF depuis The Matrix.

Pouvait-on en attendre autant de la deuxième saison ? Les scénaristes font de leur mieux pour ajouter de l’épaisseur à l’intrigue principale, le tout est compétent, mais la magie de la première saison n’est pas au rendez-vous.

Netflix a mis en ligne cette semaine un anime japonais qui prolonge l’intrigue, Resleeved, et on tombe vraiment, là, dans le conventionnel.

Bref, faut-il voir la seconde saison ? Vous passerez un meilleur moment à revoir la première…


—————————————————————————————————————–

La bande-annonce de ma dernière balado:

On s’abonne ici.

 



2 réflexions au sujet de « Voir: Les rendements décroissants de Altered Carbon »

  1. Altered Carbon a été une de mes séries préférées sur Netflix.

    En effet beaucoup de questions sur la prolongation de la vie et le pouvoir des riches versus celui des pauvres sur le droit à la vie.

    J’avais vraiment hâte de voir la deuxième saison… J’en suis plus tout à fait certaine.

    • M. Lisée est un peu dur avec cette deuxième saison. C’est certain qu’on parle d’une suite, donc la magie de l’originalité de la saison 1 est moins là. Il y a une petite adaptation au début et on exploite un peu plus certains concepts, mais on introduit quelques éléments intéressants qui méritent d’être vus. Et c’est aussi vrai qu’il y a avantage à réécouter la saison 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *