Voir: Qui a tué Malcolm X ?

Les années 1960, aux États-Unis, ont été ponctuées par des assassinats. John et Bob Kennedy. Martin Luther King. Malcom X. Chaque fois, des questions sont restées sans réponses sur les véritables assassins, leurs motifs, leurs appuis.

La figure de Malcom X représente à elle seule une tranche de la vie américaine des années 1960, dans ce qu’elle a d’exaltant et de dramatique. Alors que King prêchait la non-violence et la patience, Malcom X représentait l’impatience et la colère. Repris de justice, il avait été recruté dans une organisation alors extrêmement importante dans les communautés noires des grandes villes américaine, la Nation of Islam. Une église et une liturgie réinventée par son leader et messie auto-proclamé, Elijah Muhammad. Discipline, frugalité, entraide des noirs entre eux, l’église n’a qu’un lointain rapport avec l’Islam, qu’elle a choisi comme référence par opposition aux blancs, qui sont chrétiens.

Malcom X, brillant et excellent orateur, devient le porte-parole de l’organisation. Jusqu’à ce qu’il contredise le messie vivant, soit ostracisé puis assassiné. Pour quoi, par qui ?

La série de Netflix qui remonte les pistes jusqu’aux assassins et commanditaires /facilitateurs potentiels fut suffisamment percutante pour que la police de New York réouvre son enquête. On y suit l’enquête d’un historien amateur qui a consacré 30 ans de sa vie à tenter de découvrir la vérité sur l’assassinat.

À travers l’enquête, les retours en arrière, on découvre l’importance de la Nation of Islam, y compris de son aile paramilitaire, et on entend la fougue de Malcom X.

Surtout, l’enquête progresse et offre son propre arc dramatique. On suit l’enquêteur lorsqu’il découvre qu’un des assassins s’est refait une vie et que, dans sa communauté de Newark, son forfait est un secret de polichinelle. Je ne vous dis rien de plus.

Malcolm X est aussi immortalisé par Denzel Washington dans le chef d’oeuvre de Spike Lee, Malcolm X, en 1992.

On peut voir la série documentaire sur Netflix. On peut louer Malcom X en ligne ici.


La bande annonce de ma dernière balado:

On s’abonne ici. Un mois gratuit.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *