Balado: La seconde guerre froide, année zéro

La bande annonce de ma dernière balado:

La seconde guerre froide est commencée. Elle ne sera pas moins glaçante que la première. Ma balado de la semaine.

On s’abonne ici.


Disponible en version imprimée, numérique et audiolivre. Cliquer sur l’image pour commander.




Une réflexion au sujet de « Balado: La seconde guerre froide, année zéro »

  1. Belle bande-annonce pas chinoise avec d’entrée de jeu cette caricature signée Ingram Ping. La suite est plus choc sans être choquante avec l’essentiel du message, dont la finale.

    Dans la caricature d’Ingram Pinn, voyez vous à la base du pouce quelque chose comme la tête de Donald en paréidolie ? – Trump ! la couette de cheveux surtout. À la base de l’autre pouce, reconnaissez-vous le visage de Li Keqiang ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Premier_ministre_de_la_république_populaire_de_Chine

    Realpolitik « politique réaliste » de long contexte plutôt que de situation, bonne à savoir au cas où le Canada dans une dizaine d’années aurait droit à 2 votes à l’Organisation des Nations unies, celui du Canada actuel pour le Canada sans le Québec, CSQ (ROC en anglais) et un nouveau pour une république ou mieux du Québec.

    Comme le disait Yves-François Blanchet au lendemain de l’élection du 7 avril 2014, annonçant qu’il se libérait de la ligne de parti, l’indépendance est le moyen. Je propose pour fin une interdépendance internationale harmonieuse sur une planète en évolution inquiétante.

    http://jflisee.org/9461307/ Ouvrir le débat : …

    « Je suis convaincu de la pertinence de la souveraineté du Québec. Elle n’est pas une fin, mais un moyen. …

    J’imagine qu’ Yves-François où il a gravi n’a pas d’objection à cette cible. Je suis à relire Analytical Planning : The organisation of Systems, Saaty et Kearns, 1985.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *