Sortir. Pas milliardaire ? Allez dans l’espace quand même

Vous vous sentez un peu comme dans un film fantastique lorsque vous devez poser pour un premier pas votre pied dans le vide intersidéral. Le sol est bien là, mais votre casque 3D fait croire à vos autres sens que vous marchez dans l’espace, vers la station spatiale internationale.

Voir: Genèse de la cyberguerre

Un des plaisirs d’un abonnement à Crave/HBO est l’accès aux documentaires. Il y en a des tonnes et, dans cette fin de saison télévisuelle, je vais vous en suggérer quelques-uns. (Si vous êtes désargenté, le truc est de vous abonner pour un mois, de vous gorger de documentaires, puis de vous désabonner. Évidemment, c’est en anglais seulement.)

Voir: Une hilarante comédie politique / un déchirant drame politique

Pour ceux que ça intéresse, il est tout à fait possible d’écrire une comédie politique de qualité qui, en plus de faire rire, fait réfléchir. C’est ce que réussit l’ex animateur du Daily Show, Jon Stewart, dans son film Irresistible, désormais disponible en vsd. La critique ayant été dure avec le film, j’ai été agréablement surpris de son rapport rires/qualité.

Docs: Le dissident, Jane et l’Islamo-gauchisme

Je pensais avoir fait le tour de l’affaire Jamal Kashoggi, le journaliste saoudien dépecé par les services de son pays dans leur consulat en Turquie. Erreur. Le documentaire The Dissident de Bryan Fogel nous fait revivre les circonstances exactes de l’assassinat, mais fait bien plus. Il le remet en contexte et révèle les liens qu’avaient le journaliste avec un jeune activiste saoudien Omar Abdulaziz, en exil à Montréal (la ville est superbement filmée dans le documentaire).

L’offre actuelle télé de SF ? Bof ! (Sauf…)

Mes lecteurs réguliers savent que je suis fan de SF et assez bon public. Régulièrement, je vous informe de mon appréciation des récents arrivages.

Contrairement aux chroniqueurs qui donnent leur avis à partir des seuls premiers épisodes disponibles au moment des lancements des séries, je m’efforce de vous donner les miens après les avoir écoutées au complet, pour pouvoir juger de la qualité de l’arc narratif. (Je fais une exception plus bas pour WondaVision.) Cependant je ne peux pas dire que, en ce moment, on soit bombardés par des séries inoubliables.