Sortir. Un coin de paradis entre Laval et Montréal

C’est complètement imprévu. Vous êtes sur la boulevard Curé-Labelle, qui est un peu la réponse lavalloise au boulevard Taschereau de Longueuil. Des stations services, des centres commerciaux, de MacDo. Rien que du laid. Vous vous garez derrière le Spa Finlandais, un peu déçu du cadre rébarbatif de l’endroit. Vous qui vouliez vous évader.

Mais une fois franchie la porte d’entrée, la facade cachée de l’immeuble donne, bien sûr, sur les bains chauds et froids, jets d’eau et autres attibuts d’un Spa qui se respecte, mais surtout sur un coin de forêt et d’eau qui semble sorti d’une autre dimension. Calme, verdure littéralement à perte de vue. Un oasis caché dans le tissu urbain métropolitain. (L’installation est complètement remise d’un incendie majeur qui l’a frappé en 2013.)

Je sais que plusieurs Spas sont situés dans des endroits aussi bucoliques (voir une liste dans la grande région de Montréal ici.) Mais je signale celui-ci à cause de sa présence là où on ne l’attend pas. On peut y passer un week end (l’hôtel Spa Finlandais est de l’autre côté de la rue, et donne sur un bras apaisant de la rivière des Mille-Îles ) mais sa proximité de la vie urbaine permet d’aller se dépayser sans s’éloigner.

Pour la bouffe, les restos du vieux Sainte-Rose sont à proximité. J’ai testé l’italien d’Amato et je vous le recommande.



Cliquez pour commander. Version numérique disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.