2 réflexions au sujet de « Balado: Un virus qui enrichit les milliardaires »

  1. Impact collatéral,

    Qu’en est-il concernant « l’enrichissement » des personnalités politiques du Québec suite à la position défensive de nos gouvernements, partageant en bon fédéralisme, une réponse responsable à la déclaration de pandémie de l’OMS ?

    Si le Québec devient une république d’ici disons 10 ans, il aura surement besoin d’un.e président.e ou d’une reine/roi pour image de l’autorité du peuple. Il y a peuple, peuple et peuple, depuis Lincoln.

    Ne reculant devant rien et fier de faire, je publiais sur mon blogue depuis janvier des graphiques qui exposent où en sont certaines personnalités politiques du Québec en solde de mentions j’aime et suivent à leur Facebook depuis décembre 2017. Un genre de plateforme publicitaire amicale comme la F1 quoi. J’ai un passé glorieux en compétition sportive par moi-même, avec moi-même, pour moi-même : économique, écologique, électrisante, excitante. C’était dans les 1995-2000. Que reste-t-il de ces amours ? Quelques photos.

    https://rjjyl.blog/2020/05/01/groupe-1-de-prospect-es-pour-la-presidence/ au fond.

    En décembre 2017, Françoise David dominait largement un premier groupe d’abonné.es à 6 personnalités : dans l’ordre, Amir Khadir, Jean-François Lisée, Philippe Couillard, François Legault et Gabriel Nadeau-Dubois. Pour mieux exposer l’évolution d’internautes à l’égard de notre talent politique, j’ai formé un deuxième groupe de six autres personnalités avec en tête à égalité Manon Massé et Catherine Fournier puis Véronique Hivon, Paul St-Pierre Plamondon, Catherine Dorion et Sol Zanetti.

    Un ans plus tard, à la faveur des élections début octobre 2018, le palmarès a changé : François Legault a doublé Françoise David; Catherine Dorion a accédé au groupe 1 et là là, a doublé Manon Massé; Couillard a doublé Lisée, ce qui a « promu » ce dernier en tête du deuxième groupe devant Amir Khadir, Véronique Hivon, Catherine Fournier, Paul Plamondon et Sol Zanetti.

    En décembre 2019, Legault est toujours en tête mais Catherine Dorion s’en approche systématiquement. Le dépassement serait dans l’ordre en 2020. Elle est maintenant loin devant Françoise David qui fait du sur place au point où Manon Massé l’a dépassé, mais pas GND. Philippe Couillard ferme le groupe 1. Au groupe 2, Lisée est toujours en tête devant Khadir mais Hivon a cédé la troisième place à Fournier et Paul Plamondon la cinquième à Sol Zanetti.

    https://rjjyl.blog/2020/05/02/deuxieme-groupe-daffection-pour-des-personnalites-politiques-du-quebec/

    En décembre 2019 s’amenaient deux courses aux chefferies, une au PLQ et une au PQ. Quelle belle occasion de créer un troisième groupe de personnalités.

    https://rjjyl.blog/2020/05/03/mettre-des-boeuf-fes-devant-la-charrue-groupe-3/

    Ma conclusion est que François Legault s’en tire mauditement gagnant mais dans le Bossu de Notre-Dame, Victor Hugo nous signale que plus l’on tombe de haut, plus la chute est profonde.

  2. Abstract

    La Covid-19 est dommageable pour les avoirs des rentiers et des actionnaires, c’est évident mais ils s’en remettront, la force économique est de leur côté. Elle l’est moins du côté des personnes enCHLDlisées, âgées, faibles, malades, mal payées.

    Vivement un vaccin !

    Des milliardaires font la passe avec sa médiatisation, les grandes chaînes vont survivre confortablement, le petit commerce pas mal moins. Le commerce en ligne fleuri, l’emploi mal rémunéré aussi.

    Conclusion , il faut aplatir la courbe des inégalités.
    ——————

    P.S. Vivement un revenu minimum garanti inconditionnel du genre de celui que proposait Robert Dutil en 1995, Québec/Amérique, dans son livre La Juste Inégalité : Essai sur la liberté, l’égalité et la démocratie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *