Bonne fête nationale du Québec!

Le 24 juin, nous célébrons notre Fête nationale, une journée privilégiée pour clamer haut et fort notre fierté d’être Québécois. Entre amis ou en famille, rassemblons-nous pour fêter notre Québec d’hier à demain en se remémorant les moments marquants de notre histoire. À cette occasion, affirmons au monde entier que nous appartenons à une nation créatrice et innovatrice résolument tournée vers l’avenir. Voyez ci-haut mon message pour la Fête nationale.

Cette année, la Fête nationale a pour thématique «8 millions d’étincelles». Aujourd’hui 8 millions à briller sur la planète. 8 millions d’étincelles qui jaillissent d’un territoire grandiose aux abords d’un fleuve majestueux. 8 millions de talents, de bâtisseurs, de géants, dont plusieurs qui rayonnent sur tous les continents. Faisons de notre Fête nationale l’étincelle qui fera de ces journées des moments mémorables!

Dans Rosemont, vous pourrez assister à plusieurs évènements dans le cadre de la Fête nationale du Québec, le mercredi 24 juin :

  • De 11h à 17h, vous êtes conviés à fêter en famille au parc Joseph-Paré (angle Beaubien et 41e Avenue) à l’initiative des Loisirs récréatifs et communautaires de Rosemont. En plus des jeux gonflables, maquillage, chants et danses habituels, vous pourrez participer la réalisation d’une murale collective sur le thème « Pour un Québec étincelant ».
  • Entre midi et 17h, la Coopérative de solidarité Mosaïques vous invite au parc Molson (angle Beaubien et d’Iberville) pour un grand pique-nique familial. Plusieurs activités auront lieu à partir de 13h, telles que du maquillage pour les enfants, des performances musicales, des spectacles de danse autochtone et brésilienne, ainsi que plusieurs jeux et concours. Tous les détails se retrouvent sur la page Facebook de l’évènement!
  • Une nouveauté cette année, les festivités qui avaient traditionnellement lieu au parc Laurier se tiendront cette année au Parc du Pélican, dans le quartier! Les Productions de l’Auguste Théâtre produiront pour la première fois La St-Jean dans le Parc du Pélican. Les festivités auront lieu les 23 et 24 juin, de 14h à 23h et de multiples activités sont prévues : un mélange de spectacles de contes, théâtre, arts du cirque et musique, avec notamment Alexandre Béliard, Zébulon et Gilles Bélanger.
  • Pour les oiseaux de nuit, l’Esplanade du Parc olympique (4141 avenue Pierre de Coubertin) offrira, entre 20h et 23h, de l’animation participative et un spectacle de Jérôme Couture.

La veille, soit le 23 juin, le Grand Spectacle se déroulera à la place des Festivals du Quartier des spectacles et débutera à 21h pour se terminer vers 23h, après quoi la soirée se poursuivra avec un après-show endiablé! Pour vous divertir, Louis-José Houde se chargera de l’animation, Isabelle Boulay, Ariane Moffat, Daniel Bélanger, Marie-Pier Arthur et plusieurs autres performeront.

Pour avoir la liste complète des fêtes de quartier à Montréal, visitez le site www.fetenationale-montreal.qc.ca.

Une fois de plus, les activités de la Fête nationale du Québec sont au rendez-vous dans notre quartier et j’espère que vous en profiterez! Je vous souhaite à tous d’excellentes célébrations!

Bonne Fête Nationale à Toutes et à Tous!

 



14 réflexions au sujet de « Bonne fête nationale du Québec! »

  1. Bonne Fête nationale aux nationalistes adhérents à l’un de deux peuples !

    Pour d’ici le 11 août prochain, j’imagine et j’espère être plus lu chez vigile net qu’ici. J’en serais heureux et reconnaissant ici après.

    http://vigile.quebec/Quoiqu-on-dise-quoiqu-on-fasse#comment111314

    « … puisque c’est de la représentation qu’une collectivité se donne d’elle-même que découlent ses politiques linguistique, culturelle et d’immigration. Joseph Facal, Quelque chose comme un grand peuple, 2010 : Essai sur la condition québécoise dédicacé, j’imagine dédié, à sa femme, ses enfants et à toute sa famille, qui d’autres ?

  2. QUÉBEC, MON PAYS
    (sur l’air de O Canada)
    paroles de Roland Pepin
    (Musique de Calixa Lavallée)

    C’est mon pays! Terre de mes aïeux.
    Son sol est teint de conflits belliqueux!
    Il est riche de ressources diverses,
    L’envie des étrangers.
    Son écu contre les controverses,
    N’aura pas su le protéger.
    Mais sa valeur, dans sa beauté,

    Se retrouvera de par ma volonté.
    Se retrouvera de par ma volonté.

    Sans coup férir, j’ai mes institutions,
    Suprématie par émancipation.
    Je suis né d’une race fière,
    Je construis mon berceau.
    Ma vaillance voilée mais foncière,
    Est le ferment de mon drapeau
    Toujours soucieux de parité,

    Je conquerrai ma propre liberté!
    Je conquerrai ma propre liberté!

    On a marché sur mon fleurdelisé,
    On a bafoué ma langue, on l’a brisée,
    J’exige donc une fierté sincère
    Une considération
    L’éloquence est la messagère
    De notre détermination
    Notre société, dans sa croisière,
    Revendiquera l’ensemble de ses droits,
    Revendiquera l’ensemble de ses droits

    • Des pleurs et des grincements de dents d’un lamentable pleurnichard, bien sûr sans surprendre, indépendantiste.

  3. Mon cher François!

    Quand PKP parle, il faudrait que certains cessent de le corriger pour qu’il ne développe pas d’avenues nouvelles. En effet, il s’est repris sur l’utilité du Bloc, sur le gaz-EST… Je pense que dans son for intérieur, il voudrait modifier l’allure générale des Fêtes de la «Saint-Jean> … Moi je pense qu’il faut amener les immigrants et les anglo-québécois à se concerter avec pour trouver des idées nouvelles afin de se doter d’une fête inclusive de tous les québécois. Si on laisse les choses aller comme depuis des décennies on continuera à penser qu’il y a le 24 juin et le 1 ier juillet, qu’on divisé entre souverainistes et fédéralistes.
    Bref, que ce train est lancé et qu’il devrait nous amener à la libération!!! Il faut apprivoiser nos voisins comme les acadiens ont réussi à le faire (même s’il y a encore du chemin à faire). Suis-je un colonisé? Suis-je dépolitisé? Suis-je à contrecourant? De grâce faite le message en haut lieu M.Lisée. Éloignez-moi des partys de bière et des cris et des discours des Guy-A de ce monde. Si l’interculturel est notre axe au Québec, il est temps que notre fête nationale transpire cette réalité en 2015. À ce moment, je suis certain que les Gouvernements n’auront pas à débloquer des fonds nouveaux, mais les entreprises de toutes les tailles voudront y coller leur nom.
    P.S. Ne me parlez pas du saupoudrage des budgets dans tous les coins du Québec… Je réfère aux 2 fêtes télédiffusées: celles de Québec et de Montréal.
    Une note pour finir: Ce matin au restaurant -entre confrères retraités-
    l’un a dit au sujet de cette fête (C’est un grand nationaliste):

    • (suite). : Dans la vie, lorsqu’on veut quelque chose que l’on a jamais eu, parfois il faut faire quelque chose que l’on a jamais fait.!!!

  4. Merci Jean-François d’avoir eu la chance d’écouter M.Parizeau. C’est inspirant pour un ambitieux, un créateur comme moi qui cherche à mousser un projet qui porte le nom  »L’histoire et l’entretien de ma maison ». Notre confiance vient beaucoup de ces visionnaires.

    Bonne fête nationale

  5. Comme d’habitude, il fallait s’y attendre. Au lieu de célébrer notre langue et notre culture comme nous le faisions dans les beaux jours d’antan à la fête de la St-Jean, il faut y introduire une plainte négative politique: « Il a eu trop de pessimisme au Québec avec un gouvernement qui pense qu’il faut se rapetisser. » Avec ce parfait exemple du nationalisme négatif, fêtons encore une fois cette année une fête nationale indépendantiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *