La Presse et le PQ: déclin, mort, et autres nuances. Mon échange avec François Cardinal

Mon blogue adore les échanges d’idées.
En voici une, qui vaut le détour, sur twitter ce dimanche.

 

Fin des échanges, pour l’instant…


Pour aller au fond des choses, allez à la source:
Commandez Qui veut la peau du Parti Québécois ? sur laboitealisee.com



9 réflexions au sujet de « La Presse et le PQ: déclin, mort, et autres nuances. Mon échange avec François Cardinal »

  1. Depuis 8 ans, le PQ a fait des erreurs importantes. Pauline Marois et la charte des valeurs : Trop théorique. Les québécois ne vivent pas en France mais en Amérique.
    J-F Lisée : Voulait se rapprocher de QS un parti qui est d’accord avec le multiculturalisme à la Trudeau et n’aime pas le nationalisme des québécois.
    Les nouvelles orientations du PQ démontrent qu’il ne  comprend plus la majorité des francophones.

  2. Le PQ n’a pas besoin d’ennemis. En effet, il se détruit de l’intérieur inexorablement depuis des décennies.
    Il ya toujours trop de disputes, trop de reniements, trop de trahisons, trop de tergiversations, trop de crises, trop de désaveux; tout cela sur la place publique, sans retenue. C’est désolant de voir toutes ces petites guerres de pouvoir s’étaler sous nos yeux sans vergogne. Dire qu’à 20 ans, j’y ai cru. Je me souviens du 15 novembre 1976, René Lévesque notre premier Premier ministre indépendentiste pour lequel j’avais voté avec force et conviction. Hélas, même ce grand homme fut trahi et jeté par terre. Je suis souverainement en colère!!!

  3. « Plus encore qu’un parti générationnel, le PQ est le parti d’un contexte politique bien précis: celui du bipartisme… qui est derrière nous »

    – Fort bien ! En multipartisme, la CAQ s’est donnée un solide présent et un avenir prometteur. Elle pourra faire 8 ans. Après, on verra…

    François Legault aura quelque 69 ans, Catherine Dorion 44, Catherine Fournier 34, Simon Jolin-Barrette 40, Gabriel Nadeau-Dubois 36, Paul St-Pierre Plamondon 49, Geneviève Guilbault 43, Jean-Martin Aussant 56, Manon Massé, 64, Yves-François Blanchet 63, Martine Ouellet 57, Gilles Duceppe 79, Citoyen Guy Bertrand 90.

    Robert Bourassa, après Daniel Johnson père a été Premier ministre à 36 ans.

  4. Quand on voit l’acharnement avec M. Cardinal sur la mort ou le déclin du PQ , on vous prédit que vous aviez raison sur l’influence des médias! Á mon avis le médias qui a plus d’influence sur le peuple,c’est la télévision pcq les gens ne lisent pas ou peu! Donc on pourrait dire que la presse EST en déclin ,quand on voit les journaux au Saguenay de M. Cauchon qui sont pas plus épais qu’une feuille …de papier avec de moins en moins de profondeur dans les articles!

  5. DIMANCHE 17 MARS 2019 – J’AI COMMANDÉ VOTRE DERNIER LIVRE Qui veut la peau du Parti Québécois ? À MA LIBRAIRIE (INDÉPENDANTE) ET J’ATTENDS IMPATIAMMENT DE LE LIRE

    – QUANT À MONSIEUR CARDINAL ANNONCIATEUR DES VÊPRES PÉQUISTE (OFFICE LITURGIQUE DU SOIR) ESPÉRANT L’OFFICE DES DÉFUNTS ET LES FUNÉRAILLES – OISEAU DE MAUVAIS AUGURE – POUR SES SEMBLABLES QUI CHASSENT EN BANDES – LE PQ A TANT DÉÇU QU’IL DEVRAIT DÉJÀ AVOIR DISPARU COMME UNE VIEILLE TANTE À HÉRITAGE DONT ON ESPÈRE LA FIN TOUT EN AYANT DES REMORDS D’OÙ CE MALAISE

    – TOUTE TENTATIVE DE CONVERSATION EST DONC INUTILE

    – POURTANT LE PARTI TOMBE SE RELÈVE TOMBE ENCORE

    – COMME L’ADQ ̸ CAQ EST LÀ POUR 8 ANS IL AURA TOUT LE TEMPS DE PROUVER SA VITALITÉ ET SON UTILITÉ
    *

  6. Et voila pouquoi je ne donnerais meme pas une vieille cenne noire a ce journal…vous faites partie du liberal party….mais d une facon tres hypocrite et avec un soupcon de subtilite que beaucoup de gens ne peuvent pas voir..il y a chez vous d excellents journalistes qui ne meriteront pas de perde leur emploi..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *