La Semaine du Député de Rosemont

Grosse semaine, à Montréal et à Québec, cette semaine, en commençant avec un des moments de l’année que je préfère:

Soirée hommage aux bénévoles : retrouvailles et reconnaissances

Chaque année, le député de Rosemont a le privilège de remettre à une soixantaine de bénévoles de la circonscription des certificats de reconnaissance officiels de l’Assemblée nationale du Québec. Chaque organisation désigne son « bénévole de l’année » qui apprend le soir même qu’il est honoré.

La soirée a eu lieu lundi soir au CaféShop du Groupe Part, entreprise d’insertion sociale reconnue dans Rosemont. C’est mon amie et prédécesseure la députée Rita Dionne-Marsolais qui a eu cette grande idée il y a 14 ans.

La vie communautaire à Rosemont n’a pas d’égale et elle doit, en grande partie, sa réussite aux bénévoles qui partagent leur temps, leur énergie et leur altruisme pour distribuer autour d’eux qualité de vie et bonne humeur. Félicitations à tous.

L’évènement fut une belle réussite. À l’an prochain. Merci à tous ceux et celles qui ont participé!

DSC_0802

 

PL10: réforme du système de santé

Poursuite cette semaine des consultations sur le projet de loi de Gaétan Barrette de réorganiser le système de santé de fond en comble, sans égard à l’implication des milieux locaux et des usagés. Je me suis beaucoup intéressé à cet aspect des choses, comme le montrent certains de mes échanges avec les groupes inquiets des dommages que causera la réforme Barrette:

          • J’ai questionné la présidente et directrice général de l’Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec, Madame Marie-Pierre Caouette, au sujet de l’éventuelle structure des CISSS;

          • J’ai par la suite demandé son opinion à Monsieur Richard Lavigne, directeur général et président de la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN), quant à la déclaration du ministre des Finances affirmant que des services assumés par le réseau de la santé pourraient être transféré au milieu communautaire:

          •  La commission a repris le lendemain avec le Docteur Nico Trocmé et Madame Vézina, directrice de centre de recherche sur les enfants et la famille et chaire de recherche du Canada en aide sociale à l’enfance de l’Université de McGill:
          • J’ai également pu aborder toute la question de l’avenir des institutions de santé anglophones suite à la réforme du PL 10 avec des représentants du Québec Community Groups Network (QCGN), notamment Didier Culat, président du Conseil d’administration de l’hôpital Jeffrey Hale Saint Brigid’s home et Sara Sabu-Freedman, présidente du conseil d’administration du centre de réadaptation MAB-Mackay:
          • Finalement, j’ai pu interroger Martin Trépanier, président du CA de l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) et Anne Hébert, directrice général par intérim de l’OPHQ au sujet de leurs revendications quant à la représentation des gens handicapés et au maintien des comités des usagers:

 

Cocktail avec l’Association des CLD du Québec

2014-10-31 jamais san mon CLDMercredi soir s’est tenu un Cocktail de Association des centres locaux de développement (CLD) du Québec.

La tension était grande auprès des entrepreneurs et responsables des CLD qui venaient d’apprendre que le gouvernement Couillard entend sabrer leur budget de 50% et éliminer cet outil.

Au-delà de la structure, les CLD sont le lieu local de concertation des acteurs de l’entreprise, des villes, des commissions scolaires et cégeps, de l’économie sociale, qui oeuvrent de concert pour faire décoller des projets et les accompagner. Les CLDs estiment que le taux de succès des entreprises accompagnés par leurs services est deux vois plus élevé que celui des entreprises qui n’y ont pas recours. Voilà ce que le gouvernement Couillard veut abolir !

Je vous invite à signifier votre appui aux CLDs (et aux CDEC qui en ont le mandat à Montréal, dont dans Rosemont) en signant une lettre d’appui via ce formulaire. Pour plus de détails, rendez-vous sur le site web de la CDEC Rosemont-Petite-Patrie.

Hydro-Québec devrait être assujettie au Protecteur du citoyen

À quoi servent les députés ? À faire avancer des dossiers comme celui de permettre aux usagers mécontents d’Hydro-Québec de faire appel aux services de la Protectrice du Citoyen. Avec mes collègues libéraux et caquistes de Commission parlementaire des institutions, nous avons recommandé au gouvernement de franchir ce pas et de modifier la loi: J’avais déjà indiqué ma position sans un communiqué de presse en septembre. Voici ce que j’avais à en dire lors dundébat à l’assemblée:

 

Commémoration du décès de René Lévesque

2014-10-30 cérémonie rené lévesqueJeudi s’est déroulée la Cérémonie commémorative à la mémoire de René Lévesque, qui incarne plus que jamais les rêves de son peuple. Comme chaque année, le Parti québécois souligne l’événement en se réunissant devant sa statue. J’y était avec plusieurs de mes collègues.

 

Visite des étudiants de l’ÉNAP à l’Assemblée nationale

J’ai terminé ma semaine à Québec en beauté: Je suis aller à la rencontre de Remy Trudel, ancien député du Parti québécois dans Rouyn-Noranda Témiscamingue et ministre, accompagné par ses  étudiants de l’ÉNAP, dont Joëlle Tremblay citoyenne de Rosemont. Ce fut un réel plaisir de rencontrer ces jeunes dynamiques qui occuperont des emplois stratégiques dans l’administration publique.

2014-10-30 diner avec les étudiants ÉNAP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Discussion plus que nécessaire avec les élus de Montréal

Vendredi matin j’ai participé à de grandes discussions, lors de l’exécutif de Conférence Régionale des élus de Montréal. Nous avons entre autre échangé afin de  contrer le plan du PLQ de démanteler les outils locaux comme les CRÉ, les CLD, les Carrefours Jeunesse Emploi.

2014-10-31 CRÉ mtl

 

Manifestation contre l’austérité libérale

Je me suis par la suite joint aux manifestants réunis aujourd’hui à Montréal pour dénoncer les mesures d’austérité mises en place par le gouvernement libéral. Des gens de Montréal et de partout au Québec se mobilisent pour dénoncer les coupures libérales qui sont de véritables attaques envers les familles, les régions, les femmes et les plus vulnérables de notre société. Le gouvernement ne tient pas compte des besoins et de la réalité des gens, et s’en prend aux plus démunis, aux enfants défavorisés, aux gens vivant avec un handicap, aux organismes communautaires. C’est inacceptable!
La manifestation ayant été déclarée illégale, je l’ai quittée avec regrets, mais on peut compter sur moi pour porter la colère populaire à Québec!<

2014-10-31 mannif contre l'austérité Jean françois Lalonde CDEC

Avec Jean-François Lalonde de la CDEC Rosemont-Petite-Patrie, à la manifestation contre l’austérité

 

L’Halloween dans Rosemont

 

photoCette année, deux maisons hantées ont accueilli les petits et grands Rosemontois afin d’offrir une halte repos et des bonbons.

photo (2)

Bravo à l’Oasis des enfants en collaboration avec Coopère Rosemont ainsi qu’au Carrefour communautaire l’Entre-Gens!!Attachment-1

 

TLMEP dimanche

Finalement n’oubliez pas de regarder Tout le monde en parle dimanche ! J’ai quelque chose à vous dire… Et à vois demander !



6 réflexions au sujet de « La Semaine du Député de Rosemont »

  1. À deux jours d’intervalle et dans des villes différentes, deux militaires en uniforme sont assassinés lâchement par deux résidants canadiens convertis à l’islam radical.

    « Quand un peuple remet en question ses modes de vie traditionnels avec autant de vigueur que le Québec l’a fait depuis 20 ans, il risque de se couper des valeurs qui ont contribué à sa survie et à la découverte de son identité propre, sans savoir les remplacer par des valeurs nouvelles; il risque de provoquer chez les siens le déséquilibre, le dépaysement et même le désarroi; en renouant avec les richesses de son passé, le Québec ne peut que mieux assurer son avenir. »
    La faute à la religion?
    http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/422064/la-faute-a-la-religion

  2. M. Lisée
    Je lis tellement de choses négatives à votre sujet, style Michel David dans le Devoir, ou de simples commentateurs de lecteurs du Devoir, que je me demande deux choses:
    1- comment se fait-il que vous laissez toujours passer ces bobards sans jamais remettre les pendules â l’heure ?
    2- comment faites-vous pour toujours afficher quand même l’allure du gars qui est au-dessus de ses affaires, jusqu’où allez-vous tolérer le Lisée-bashing?

    Cela donne à penser que vous êtes fait d’une étoffe imperméable à toutes les saloperies imaginables, sûrement un atout majeur pour qui veut accéder à un poste de commande.

    • Vous avez raison , c’est étonnant ces attaques permanentes. Viennent-elles de la go-gauche ou de la droite? Souvent, elles frisent la vulgarité. C’est triste à voir! … et un décourageant parfois…

      M Lapierre, peut-être que c’est à ceux qui suivent et appuient le travail de M Lisée de répondre à ces attaques, trop souvent personnelles. Je l’ai fait récemment suite à un article de Vicent Marissal dans La Presse… En voici le contenu:

      «Votre article, M Marissal, me fait penser à la relation parent-enfant: quoique que vous ayez fait, vos enfants vous reprocheront toujours quelque chose.
      M Lisée, une MACHINE? C’est un gars qui travaille beaucoup et qui remplit son rôle de député, même dans l’opposition, comme pas un. Chaque semaine, vous pouvez lire sur son blogue , un compte-rendu, de ce qu’il a fait durant la semaine passée. On le lui reproche!
      M Lisée, 10 IDÉES PAR JOUR ? Ça compense pour ceux et celles qui en manquent, les coincés, les perroquets ou tous les gérants d’estrade qui se contentent de chialer, au Parti québécois comme ailleurs…
      M Lisée, CRITIQUE de son propre gouvernement (au caucus puis après la défaite). De l’autre côté, on critique les politiciens qui pratiquent la langue de bois!
      Cherchez l’erreur!»

  3. Bonsoir,

    deux mots qui manquent à votre bilan de la semaine : DÉMOCRATIE et SCOLAIRE.
    (des gens dédiés se démènent depuis 44 jours de campagne dans votre quartier et partout au Québec.)
    Bon vote le 2 novembre !

  4. Ldéputation de la 1ere opposition rapporte la commande de la directrice du DPJ de Levis sans aucune justification , nous l’invitant a lire l’étude dévoilée dans un article publié par le Journal of Child Psychology and Psychiatry., Ces révélations troublantes font partie des conclusions d’une enquête menée pendant 20 ans par des chercheurs de l’Université de Montréal et de l’Université de Gênes et dont les résultats ont été dévoilés dans un article publié par le Journal of Child Psychology and Psychiatry.voir l’art. journal dans la Presse: Québec)http://www.lapresse.ca/le-soleil/vivre-ici/societe/200907/21/01-886160-les-centres-jeunesse-stimulent-la-delinquance.php Non seulement les centres jeunesse du Québec ne contribuent pas à faire diminuer la délinquance chez les jeunes, mais ils la stimulent, le tout à un coût exorbitant de plus de 100 000 $ par année par adolescent pour le gouvernement.
    http://youtu.be/En-I–dpZ0s On s’attend de Jean François Lissée porte parole de l’opposition officielle en matière de protection a la jeunesse de placer un mot en mémoire de Rebecca Lévesque morte au centre jeunesse chaudière Appalaches dans des conditions épouvantables que de rapporter la commande de la directrice du DPJ de Levys quant aux compressions.

    • Le problème que vous soulevez n’enlève rien à la nécessité d’aider les jeunes délinquants. Vous reprochez à M Lisée de faire son travail. et d’indiquez que l’État ne va pas dans le bon sens.

      Vous savez, des drames comme celui que vous soulevez, il en existe des milliers, dans l’aide à la jeunesse, dans le domaine de la santé mentale ou de la déficience intellectuelle etc. etc … ça s’appelle la pauvreté! j’imagine que vous avez des solutions … vous devriez nous en faire part et publier …

      Quant à l’étude dont vous parlez, elle me rappelle cette fausse corrélation, cette fausse relation de cause à effet «Plus il y a de médecins, plus il y a de malades» !!!

      Vous parlez de commande politique adressée à M Lisée, concernant l’aide à la jeunesse. Et pour ceux qui tentent de dénigrer les services de la DPJ, actuellement, elle vient d’où la commande?

Les commentaires sont fermés.