Montréal et ses grappes: Passer à la vitesse supérieure

A travers les nouvelles de l’emploi du jour, celle-ci, pour Montréal: dans le grand montréal, 16 500 nouveaux emplois ont été créés dans au mois d’avril 2013.  En comparaison aux quatre premiers mois de l’année 2012, la RMR de Montréal compte 72 600 emplois de plus pour la même période en 2013.

Pas mal ? Et pourtant, il faut encore passer la vitesse supérieure. Voici le diagnostic que j’ai présenté lors du Forum stratégique des grappes industrielles, lundi dernier:



4 réflexions au sujet de « Montréal et ses grappes: Passer à la vitesse supérieure »

  1. SVP, Montréal doit être une ville à la hauteur des grandes villes nord-américaines. Ça doit commencer immédiatement avec de nouvelles règles et un maximum de 55 conseillers pour tout Montréal. Fini la bureaucratie qui ferme les yeux sur la corruption et l’inaction. Les nouvelles règles doivent être annoncées immédiatement pour les appliquer dès les élections de novembre prochain. SVP ÉCOUTER LE PEUPLE QUI VEUX DES CHANGMENTS CONCRETS… LE MOMENTUM EST DONNÉ, ALORS LA DÉCISION EST FACILE…

  2. Bravo pour un tel résultat de création d’emplois et d’activité mais ces postes ont-ils été pourvus ?
    Si tel est le cas, il faudrait communiquer à la France la recette du dynamisme industriel et de la stimulation à exercer un emploi.

  3. Dans un pays du Québec il y aura tellement d’emplois que nous allons manquer de main d’œuvre. Pourquoi ? Le gouvernement a le pouvoir de demander aux compagnie d’ouvrir des bureaux chefs pour pouvoir opérer au Québec Les banques devrons eux aussi avoir des bureaux chefs les voiture serons construites ici enfin du travail il y en aura pour les fin et les fou.

  4. Bravo.
    Mais Steal’em Harper se réclame tout le mérite aussi.
    Il a un gros budget au fédéral (nos taxes) pour de la pub, tout comme le PQ (nos taxes) et il dit que c’est grâce aux Conservateurs.
    Popa Harper et Môman Marois ont-ils conçu ces emplois ensemble coudonc?!?

Les commentaires sont fermés.