Santé, bénévoles, artistes et questions au Premier Ministre: La Semaine du Député de Rosemont

Après une brève absence, voici le retour de « La semaine du député de Rosemont ».

Oui, je suis devenu chef de l’opposition officielle le 7 octobre dernier, suite à la confiance que m’ont accordée les membres du Parti Québécois (vous pouvez consulter mon allocution ici).

Mais ma première loyauté reste à Rosemont et à ses électeurs et, pendant la campagne au leadership et depuis mon élection comme chef, je suis fidèle à mon devoir de bien représenter les Rosemontoises et les Rosemontois.

Je reprends donc l’habitude de vous informer, chaque semaine, de mes activités dans la circonscription et de mes principales interventions au niveau national.

Dans Rosemont, on parle de santé!

14894474_10157596656655623_1668033632_oQue vous soyez intéressés par l’alimentation, la santé physique, mentale et sexuelle ou encore la naissance, les organismes de Rosemont étaient présents afin de répondre aux questions des résidents du quartier et présenter les services disponibles lors du premier Rendez-vous santé Rosemont. Organisé par le comité santé de la démarche Décider Rosemont Ensemble, l’événement a été un véritable succès! Une excellente initiative afin de renseigner et d’outiller les citoyens du quartier sur les ressources disponibles.

Osez repenser le PQ

14886182_10157596570035623_1786605451_nPaul St-Pierre Plamondon a été la révélation de la course à la chefferie. Voilà pourquoi je ne pouvais me passer de lui dans mon équipe. Il est ainsi devenu conseiller spécial du chef pour le renouvellement  du Parti Québécois. Son mandat, au cours des prochains mois, consistera notamment à consulter la population sur le renouvellement du Parti Québécois et à rédiger, au terme de cette démarche, un rapport et des recommandations sur la relance du Parti Québécois.  Vous pouvez visionner le point de presse donné à cette occasion sur ma chaîne YouTube.

Mise à jour économique : un surplus réalisé à coups de patates en poudre

Le gouvernement Couillard doit avoir honte! Il a fait 2,2 G$ de surplus budgétaires entièrement réalisés grâce à des compressions supplémentaires draconiennes ayant eu des impacts directs sur nos malades, nos élèves, les personnes vulnérables de notre société, ainsi que sur la croissance économique, qui demeure au neutre. L’ampleur du déficit de compassion du gouvernement est donc de 2,2G$. Si seulement le gouvernement avait réussi à donner de l’oxygène aux familles… mais il n’en est rien. Le gouvernement libéral est allé chercher près de 1500 $ dans les poches de chaque famille depuis son élection!

L’économie du Québec est au ralenti

Même les économistes et la Banque Royale du Canada disent que l’austérité libérale et les politiques économiques du gouvernement de Philippe Couillard font mal à l’économie du Québec.  Le PLQ a une très mauvaise gestion de notre économie : ils revoient sans cesse leurs prévisions à la baisse que ce soit pour la croissance du PIB, le revenu des ménages. ou la création d’emplois. La stagnation de l’économie du Québec n’est pas dû au contexte économique de nos voisins américains ou canadiens, cela est seulement le résultat de leur mauvaise gestion!

 

La traditionnelle soirée hommage aux bénévoles du député

14881690_10157606072725623_1177913419_oChaque année, en tant que député de Rosemont, j’ai le privilège de remettre à une soixantaine de bénévoles de ma circonscription des certificats de reconnaissance officiels de l’Assemblée nationale du Québec. La soirée a eu lieu lundi soir au CaféShop du Groupe Part, entreprise d’insertion sociale reconnue dans Rosemont. La vie communautaire à Rosemont n’a pas d’égale et elle doit, en grande partie, sa réussite aux bénévoles qui partagent leur temps, leur énergie et leur altruisme pour distribuer autour d’eux qualité de vie et bonne humeur. Félicitations à tous! À l’année prochaine!

Des gestes concrets pour soutenir les artistes québécois

La culture québécoise est vivante dans sa création et dans sa production, il faut assurer son effervescence. Martine Ouellet et moi avons proposé des mesures concrètes pour assurer une meilleure visibilité des créations québécoises sur les plateformes numériques et un meilleur financement de la culture au Québec:

  • Assurer la juste rémunération des créateurs sur l’ensemble des plateformes qui diffusent leurs œuvres;
  • Rehausser le financement de la culture au Québec;
  • S’assurer que les acteurs numériques contribuent au financement de la culture en général en étant soumis à la taxe de vente du Québec;
  • Exposer au moins 70 % de créations québécoises, dont 65 %

La SODER déménage

soderJ’étais très heureux d’aller visiter les nouveaux locaux de la SODER, de Tandem et l’Écoquartier RPP, lors de leur inauguration vendredi. Ces organismes offrent une panoplie de services indispensables tels des ateliers éducatifs et des kiosques de sensibilisation sur diverses thématiques environnementales (recyclage, compostage), de la médiation sociale, de l’animation dans les ruelles, etc.

 

Une nouvelle Maison d’Haïti!

maison-haitii

Avec Marjorie Villefranche, directrice générale de la Maison d’Haïti

Vendredi soir nous avons célébré en grand l’inauguration de la nouvelle Maison d’Haïti. Ce ‪projet, que j’avais piloté comme ministre en tandem avec le maire Denis Coderre est finalement terminé! La nouvelle Maison d’Haïti sera un lieu de développement et de diffusion culturels, en plus de son travail d’accompagnement et d’intégration des nouveaux arrivants dans Saint-Michel.

Bonne semaine !



8 réflexions au sujet de « Santé, bénévoles, artistes et questions au Premier Ministre: La Semaine du Député de Rosemont »

  1. De Québec, M. Lisée , en Chambre vous posez des questions au Premier Ministre et il ne répond pas. Il préfère vous dicter quelles questions vous devriez lui demander. Prenons l’affaire Bartlett. M. Couillard nous prend pour des poires ou quoi ? Vous avez le document qui prouve que ce monsieur n’était pas qu’un simple bénévole et M. Couillard s’empresse de dire que oui. C’est quoi ce règlement qu’il faut prendre la parole d’un député(ée) pour vrai alors qu’il y en a qui mentent en pleine face du monde ? Je vais vous le dire. Les Libéraux ont peur de ce qui va ressortir de l’affaire Bartlett et de n’importe quoi d’autres. Ils ont peur des questions que vous posez ainsi que les autres oppositions. Regarder la période de questions est un exercice difficile à suivre parfois car le gouvernement essaie de noyer le poisson, ni plus ni moins ! Mais à l’automne 2018, montrons leurs que nous ne sommes pas des gens qui dorment au gaz et élisons un gouvernement dirigé par vous avec une belle majorité. C’est ce que le Québec a besoin, la vérité.

  2. J’essaie de comprendre qui dirige au Québec et au Canada et je ne trouve aucune réponse.
    Les premiers ministres du Québec et du Canada ont signé avec empressement et visibilité politique, COP21 à Paris l’an dernier.
    Aujourd’hui on assiste à l’analyse du projet Énergie Est par l’ONE, l’Office Nationale du l’Énergie du Canada, projet qui traverserait plus de 800 rivières et le Fleuve St-Laurent, des lieux d’eau potable pour une très vaste majorité de Québécois(e)s.
    Est-ce à dire que si l’ONE décide que le projet Énergie Est va passer au Québec, les premiers ministres Couillard et Trudeau devront s’incliner ?
    Si tel est le cas, pourquoi nos politiciens signent des documents dont ils ne sont pas certains qu’ils seront respectés. Ils sont les premiers ministres de Qui, des 1% des plus riches, des multinationales, ou quoi au juste.

    ÉNERGIE EST : Plus de GES. Parité du $ Cad. avec le US$ et une moins grande compétitivité des entreprises du Québec. Des problèmes additionnelles pour le MTQ et Hydro-Québec, voir leurs études sur le sujet, études que le gouvernement Couillard refuse de rendre publiques. Garantie qu’un jour ou l’autre, il y aura déversement de pétrole dans l’environnement et contamination de nos eaux. Absence de responsabilités qui couvriraient tous les dommages, comme Lac Mégantic nous l’a démontré. L’éclatement de l’oléoduc, ça représente 12,73 barils/seconde dans l’environnement. Et si cela se produit en hiver, la pollution va s’étendre sur des centaines de kilomètres.

    Voulons-nous, nous retrouver avec un Gange du Nord, au moment où la recherche pour les transports électriques progresse à la vitesse grand V ?

    Nous assisterons à la fin des croisières sur un Fleuve lourdement contaminé, parce que la contamination, cela n’attire pas les touristes.
    .

  3. Je vous trouve bien silencieux sur le projet de loi 62.
    Le projert de loi 62, au nom de la neutralité de l’état, permettra aux religions de s’immiscer dans l’état comme bon leur semble.
    Le projet de loi 62 annonce une politique visant « à favoriser le respect de la neutralité religieuse de l’État par l’encadrement des demandes d’accomodements religieux ». Toutefois, bien avant d’avoir terminé la lecture du projet, on constate que la promesse de neutralité n’est rien d’autre qu’un attrape-nigaud. Loin de favoriser la neutralité dans l’État, les articles du projet concourent à octroyer un statut légal à de nombreux actes de nature religieuse jouissant déjà d’une qualification juridique précise sous un code de lois connu sous le nom de charia, code qui refuse d’ailleurs toute distinction entre le religieux et le politique.
    L’article #9, par le biais, reconnaît le droit de tout membre d’un organisme public de porter à son choix tout vêtement religieux ou signe ostentatoire. Il n’est nullement question d’accommodements, mais de droits stricts, donc protégés par les tribunaux.
    Même si le projet de loi pose le principe du visage découvert,toute personne qui allèguera une conviction sincère pourra contourner le principe le plus simplement du monde en obtenant l’autorisation de se couvrir le visage ; le procédé sera d’autant plus efficace que tout refus risquera de se voir dénoncé comme un acte d’intolérance ou de mépris de la diversité.
    L’article #12 permet l’instauration d’horaires spéciaux pour des actes d,adoration ou de dévotion.Sans qu’il le soit dit expressément, il est évident qu’il s’agit là d’horaires pour les cinq prières quotidiennes, la prière collective du vendredi, et certains aménagements pour des fêtes et le mois du ramadan. Mais voilà, tous ces actes d’adoration et de soumission sont déjà codifiés par cette loi. omme dans la charia.
    Le projet de loi modifie la » » Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance » ».
    les modifications à la loi permettront aux gardiennes et éducatrices de se livrer à des « activités ou pratiques répétées » destinées à l’apprentissage d’une croyance ou d’un dogme dans les circonstances énumérées à la loi, soit : a) organiser des manifestations culturelles liées à une fête religieuse ou à une tradition, b) offrir un régime alimentaire fondé sur des préceptes religieux ou une tradition, c) établir des programmes d’activités visant à refléter des réalités culturelles et religieuses et d) animer des activités fondées sur des thèmes inspirés de coutumes. À Québec, d’ailleurs, les gardiennes et éducatrices n’ont même pas attendu l’adoption du projet de loi pour prendre des initiatives heureuses ; elles sont déjà nombreuses à faire «régner» la neutralité religieuse de l’État en portant des vêtements religieux et en se voilant le visage.
    Avec la loi 62, c’est la religion qui entre dans l’état.
    Le PLQ_Couillard est à nous passer un beau sapin.

    • De Québec, M. Ricard, il ne nous reste qu’à élire en 2018 un gouvernement du Parti Québécois majoritairement fort pour changer cette loi et bien d’autres. Vous faites bien de nous démontrer que la loi 62 telle quelle est à modifier quand nous pourrons le faire. Merci.

  4. Bonjour de Québec. C’est très intéressant de vous connaître, M. Lisée, dans votre rôle de député dans une circonscription si active. On voit en vous le chef du Parti Québécois et on en oublie que vous représentez ces gens de Rosemont. Pour le reste, on ne peut qu’être d’accord avec vos idées et actions comme faire de Paul St-Pierre Plamondon votre conseiller etc… La députation québécoise devrait suivre vos pas sans rien enlever à ce qu’elle fait déjà, quel que soit le Parti qu’elle représente. Bravo à vos bénévoles, je le deviendrai bientôt dans ma circonscription. Cela nous montre l’exemple à suivre. Merci !

    • J’ajoute à mon commentaire qu’il y a beaucoup de jeunes gens qui vous soutiennent et vous entourent. Nos adversaires disent que le P.Q. est un Parti de vieux ou de baby boomers et ils sont dans le champ pas à peu près !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *