VERS DES VICTOIRES !

Du 5 au 7 octobre, vous avez un rôle à jouer pour l’avenir de notre parti et du Québec. Celui de choisir le chef d’un des plus grands partis de l’histoire du Québec. Du parti qui a permis les plus grandes avancées linguistiques, sociales et économiques de notre nation. Du parti qui veut donner aux Québécoises et aux Québécois les moyens de faire encore mieux : l’indépendance.

Vchasser_reussir_fb-1ous avez soif de victoires. Comme celles et ceux qui se battent au quotidien pour les plus démunis, qui tentent de créer des entreprises, et qui veulent faire connaître notre histoire. Comme celles et ceux qui veulent un Québec sans pétrole, les professionnels de la santé qui veulent soigner plus et mieux, tous, veulent des victoires. Tous en ont assez des reculs. Tous et toutes, veulent réussir.

Mais pour cela, il faut oser. Oser dire les vraies choses. Oser entendre les Québécois qui nous disent de mille façons, depuis de nombreuses élections, de ne pas leur imposer un référendum hâtif. Oser ravir ainsi aux Libéraux incompétents qui nous gouvernent le seul argument qui les conduit, eux, de victoire en victoire, malgré tout le mal qu’ils infligent au Québec, à ses institutions, à son identité.

Oser respecter le rythme des Québécoises et des Québécois, pour réussir notre rendez-vous avec l’électorat en 2018. Oser redonner au Québec un gouvernement national intègre, responsable, réformiste, progressiste, proche de la PME, des agriculteurs, des régions, actif pour faire avancer résolument mais graduellement la laïcité.

Oser se donner un rendez-vous avec l’histoire, un compte-à-rebours de six ans, inscrit dans l’article 1 de notre programme : « Le Parti québécois et ses partenaires indépendantistes solliciteront en octobre 2022 le mandat de réaliser l’indépendance du Québec ». Oser modifier, d’ici là, le mode de scrutin pour y introduire une saine dose de proportionnelle.

Je suis le seul candidat à proposer cette approche méthodique et gagnante. Dans des vidéos que vous pouvez consulter ici,  j’explique comment nous pourrons utiliser chaque année qui nous sépare de 2022 pour se préparer et préparer l’électorat à ce rendez-vous.

Au moment du référendum de 1995, j’étais le conseiller de M. Parizeau pour la stratégie référendaire. J’ai participé à organiser la plus grande coalition de l’histoire du Québec. J’étais notamment le négociateur de M. Parizeau pour sceller une entente avec Lucien Bouchard du Bloc québécois et Mario Dumont de l’Action démocratique du Québec. J’ai beaucoup appris de cette expérience. Les leçons à en tirer. Les erreurs à ne pas commettre. Savoir quand être prudent et quand être audacieux.

C’est pourquoi ma campagne, notre campagne, doit combiner prudence et audace. Pour rassembler largement autour d’un objectif partagé : le congédiement des libéraux. Pour bâtir méthodiquement, en six ans, notre projet d’indépendance. Pour Réussir ainsi, dans la foulée notre grand rendez-vous avec l’histoire.

Ce ne sera possible qu’avec votre appui.

Ensemble, on va Oser pour Réussir, enfin, de vraies victoires !

 

 



17 réflexions au sujet de « VERS DES VICTOIRES ! »

  1. Jean-François Lisée, s’il te plaît, ne nous déçois pas en adoptant ce projet de loi 62… Tu sais bien que nous ne voulons voir… nulle part… tchador, niqab, hijab, burqa, etc… Ces symboles d’asservissement de la femme n’ont pas leur place dans notre société moderne du Québec.
    Je me suis déjà exprimée à ce sujet – et suis loin d’être la seule – et tu sais très bien que c’est le *bobo* qui nous exaspère…
    Toutes les autres communautés que le Québec a accueilli au fil des années n’ont jamais donné ce… fil à retordre à notre belle société.
    Cet étalage provocateur de prosélytisme, ces demandes d’accommodements irraisonnables, ne sont pas bienvenus et ne facilitent en rien le *vivre ensemble*, loin de là!
    Il faut absolument, pour l’harmonie, l’avenir heureux de notre société, que ces gens-là, des fanatiques, comprennent qu’ils ne pourront pas continuer à vouloir nous imposer leurs us et coutumes d’un autre âge… s’ils veulent être acceptés *icitte* dans la joie, la gaieté, la bonne humeur! 🙂
    Alors si nous ne pouvons pas compter sur le Parti Québécois pour nous sortir de ce pétrin… devrons-nous vraiment aller dans la rue pour nous faire entendre?
    Tout le monde est bienvenue au Québec, depuis toujours, sauf… les fanatiques extrémistes religieux-politiques qui s’infiltrent de plus en plus en nous imposant leurs croyances archaiques!
    Je pense avoir été assez claire. 🙂
    À bon entendeur… Jean-François Lisée, Paul StPierre Plamondon, Nicole Léger, Carole Poirier, Claude Cousineau, Maka Kotto, Agnès Maltais, Martine Ouellet, Véronique Hivon, Alexandre Cloutier.
    Et j’ai signé Marylène (Marie-Hélène Ganter) artiste-auteur.
    marylene@marylene.com

  2. Il est trop tard, votre parti est génerationnelle, plus les baby boomers décédent, plus vous avez moins de membres, peu importe le Chef, les jeunes ont rien pour aimer votre parti, vous les laissez dans leur ignorance, et surtout faut parler juste le Francais, les jeunes d’aujourd’hui, veulent aussi voir le monde, et ils ont compris que sans le bilinguisme, ils resteront dans notre si Belle Province, Nos arabos musulmans peuvent jouir de cours para scolaires payés par nous, apprentissage de leurs langues maternelles, apprendre l’arabe dans nos écoles est devenu très populaires, le grec, l’espagnol, même le tamoul, 58 professeurs pour que nos chers immigrants soient bilingues, trilingues, mais le ministère d’éducation n’a pas encore compris que bientôt avec le multiculturalisme, ce sont les Québecois qui devront demander du para scolaire pour garder leur langue maternelle, quand les immigrants seront majoritaires, Adieu la langue de molière, l’anglais attire les jeunes, moi québécoise j’ai du envoyée mes enfants apprennent l’anglais dans les écoles américaines, car ils désiraient parcourir le monde,,, juste au cecep que nos jeunes peuvent choisir d’aller en école anglaise, il y a tant de demandes que ce sont les meilleurs qui gagnent, un de mes fils est alle, et à quitter le Québec, Mr Lisée que ferez vous avec nos 53% de nos enfants et nos diplomes qui sont analphabètes, il est temps de mettre aux poubelles les cours éthiques religieuses,et de promouvoir au moins un français acceptable CONNAISSEZ VOUS LE PROGRAMME PELO DE NOS CHERS PRO MULTICULTURALISME, IL EST TEMPS DE BIEN RÉFLÉCHIR SUR CERTAINS PROGRAMMES UN PEU PARTOUT DANS NOS MINISTÈRES, AH J’OUBLIAIS AU MINISTERE DE LA JUSTICE, DES COURS D’ANGLAIS SE DONNENT

  3. Bravo pour votre victoire JFL. J’en suis fort heureux. Ici, dans ce format blogue moins agité que les pages Facebook et leur j’aime compétitif qui intimide certains adolescents et un petit peu les adultes. Nous pouvons dire avec des paragraphes et des messages plus longs comment votre victoire c’est le retour d’un chef avec une direction, une vision, une capacité de planification qui seule permet par un échéancier de SAVOIR où un parti se dirige. Il y a toujours le risque de voir un bouleversement social ou politique atteindre le Québec. Une tentative de faire signer la constitution de 1982 par le Québec par le pire premier ministre actuel afin de vous coincer. J’estime, que selon des circonstances graves, vous seriez même dans l’opposition capable de contribuer à la mobilisation populaire. Idem pour les tensions vécues devant la construction du pipeline pétrolier sur nos terres. Et face à un attentat terroriste islamiste au Québec qui n’est pas impossible, vous seriez JFL par votre considération de la politique internationale et votre vision sans déni de l’islamisme contribuer à l’unité nationale contre cette barbarie. Osez, considérer toutes les options, toutes les possibilités vous caractérise. P.Couillard a commencé sa guerre en pratiquant l’intimidation à votre égard. Vous le mettrez en boîte.

    • Je suis devenu membre du parti par votre candidature, comprenant la nécessité de contribuer à votre fondamentale remontée. Aprés l’interruption brutale du mandat de PKP, vous êtes celui qui devait prendre la reléve. Vous aviez besoin de signatures pour avaliser votre candidature, vous les avez obtenus, de même que mon vote au premier choix comme ceux de 27,000 personnes donc en partie provenant du deuxiéme choix. Autour de 48 pour cent au premier tour, félicitations pour votre victoire, votre magnifique discours. Vous avez fait l’essentiel pour votre victoire avec la contribution des donateurs, nouveaux membres. Bravo, vous avez un petit quelque chose de René Lévesque, l’humanité et de la sensibilité, en bonne proportion servez vous en avec doigté. Bravo, bravo,bravo!

  4. Bravo Jean-François.
    Au début de la course j’étais avec toi mais jamais je pensais que les québécois éliraient un intellectuel du CÉRIUM.
    Ça prouve encore une fois que le Québec a à coeur l’importance de l’éducation, l’éducation tel que le proposait Paul Gérin-Lajoie dans les années 1960.

    Mais c’est un québécois éduqué intellectuel certes, mais aussi un touche à tout pratique réaliste comme le sont nos ancêtres canadiens-amérindiens.

    A toi maintenant de nous mener au pays du Québec.

    Quel beau projet !

    Mais quelle responsabilité, je suis de tout cœur avec toi.

  5. De Québec : M. Côté, bravo d’avoir une pensée pour les bénévoles. On les oublie souvent ! Sans eux, il n’y aurait pas de parti ni de course à la chefferie et les élus(es) seraient bien mal pris. Vive les bénévoles !

    • Vous aurez compris que je parle du commentaire de M. Marcel Côté. Merci.

  6. Mercredi 5 octobre 2016

    J’essaie de voter mais c’est impossible car mon no. de membre est invalide malgré que je sois membre depuis 1 mois. J’ ai dep lus fait un don de $100 à votre campagne. Que pouvez-vous faire pour cela ? J’ai appelé au PQ mais un message enregistré nous dit qu’AUCUN message ne sera répondu d’ici au 7 octobre !!!!!

  7. Bonjour M. Lisée , je suis parfaitement d’accord avec vous concernant le fait de reporter le référendum à l’autre mandat soit en 2022 (bien sûr si nécessaire car il faut prendre le pouls de la population). Je suis certain que vous feriez un excellent chef et que nous aurions plus de chance de gagner les élections en 2018. Vous dites les vrais choses, c’est ce que j’apprécie et vous êtes clair dans vos propositions. J’espère que vous gagnerez la course à la chefferie. Bonne chance.

  8. Disons qu’on a donné 500$ à un candidat, est-ce possible de donner un autre 500$ à un autre candidat chef, je veut donner les moyens de battre les libéraux, la limite des dons à un parti est fixé à 100$ par année mais on est permis de donner 500 à un candidat durant une course à la chefferie, je sais pas on peut donner 500$ à plus qu’un candidat??

  9. Merci pour votre implication, votre créativité et votre intelligence qui nous permet d’envisager un quotidien et un avenir positif et prometteur..

  10. Je veux voir notre Pays avant de partir en paix.!Je vote depuis 62 ans avec l’impression que mon vote ne sert à rien.Je voudrais prouver à mes petits enfants qu’il ne faut pas làcher quand on a des conviction !

    • De Québec : Mme Fortier je vous le souhaite de tout mon coeur.
      D’ailleurs je nous le souhaite à tous !

  11. De Québec : Oui oser, oui réussir, oui gagner en 2018, oui gagner en 2022 pour bâtir notre pays, le QUÉBEC ! Ce ne sera pas facile. Il faudra convaincre que tous les québécois(es) ont tout à gagner pour devenir indépendants. Il faut convaincre les gens qu’ils ne perdront pas leurs pensions de vieillesse ou tout autre prestation venant du gouvernement fédéral. Notre argent va rester chez nous et nous en disposerons nous même. Il faudra les convaincre que dans tous les domaines nous serons MAÎTRE CHEZ NOUS ! Nous serons un pays qui respecte l’environnement, qui fera de l’éducation et de la santé une priorité entres autres. Il faudra convaincre que nous sommes capables de le faire, d’autres l’ont bien fait ! Alors pourquoi pas nous ? Oser convaincre, oser réussir à reprendre le pouvoir pour deux mandats et oser tenir un référendum en 2022 ! Non ce ne sera pas facile mais on ne se laissera pas décourager même si on prend notre temps. C’est ça qu’il faut accomplir et je suis certaine qu’avec M. Lisée et tout le Parti Québécois nous réussirons !

  12. M. Lisée
    Vous avez mené une campagne extraordinaire. Votre réalisme,votre lucidité et vos prises de positions courageuse vous ont valu l’appui de milliers de Québécois(es).Tous les analystes politiques reconnaissent que vous avez fait une remontée spectaculaire et que la victoire que beaucoup de monde accordait à AC est maintenant à votre portée. Le triomphalisme hâtif de M. Cloutier et l’appui non moins hâtif de » l’establishement « n’auront pas eu raison de votre détermination ,de votre courage ,de votre lucidité et de votre force de persuasion.Bravo à vous à votre équipe de campagne et à tous les bénévoles qui ont travaillé dans l’ombre pour faire de votre campagne un succès.
    Marcel Côté un petit gars du coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *