Lire: La guerre des métaux rares

 terres rares, ChineLes métaux indispensables à nos téléphones intelligents, à nos éoliennes et à nos panneaux solaires sont-ils la face cachée, sale, du virage écologique ?

Dans ‘La guerre des métaux rares’ le journaliste Guillaume Pitron offre à la fois un reportage et une analyse de ce dilemme émergent.

Reportage, car il se rend dans les lieux d’extraction de ces métaux. La condition des mineurs est pitoyable, les précautions environnementales, inexistantes.

Analyse, car il suit à la trace l’empreinte écologique insoupçonnée de ces matières premières indispensables à la production de ce qui nous est présenté comme des solutions ‘vertes’.

Analyse aussi lorsqu’il démonte les stratégies employées par la Chine pour devenir une puissance prédominante de la production et du marché de ces métaux. Il raconte comment les puissances occidentales, dont la France et les États-Unis, ont laissé mourir leurs productions locales, économiquement non-compétitives avec les prix coupés chinois, pour se retrouver aujourd’hui en situation de dépendance.

Produire ces métaux dans des conditions écologiques saines coûte très cher. Exporter le sale boulot en Chine offrait des économies à court terme, pour ceux qui ne se préoccupent pas de la planète. Mais cela a donné à la puissance chinoise le contrôle du robinet de matières devenues stratégiquement indispensables.

Ce livre ouvre un débat essentiel.

Disponible en librairie ici 


 

Abonnez-vous et ayez accès à ma nouvelle balado:

Laïcité:  Comment répondre aux arguments de la gauche 

En voici un extrait:

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *