Corruption: le rouage manquant de la démocratie québécoise

24-gomeryIl y a des règles non écrites en démocratie. On ne constate leur existence que lorsqu’un gouvernement décide de les ignorer.

C’est ce que vit le Québec, aujourd’hui, avec le refus, réitéré ce mardi, du gouvernement Charest d’ouvrir une commission d’enquête sur la corruption dans l’industrie de la construction, malgré la volonté générale de l’opinion, des villes, et des organisations de la société civile (policiers, ingénieurs, associations de constructeurs, CSD et CSQ, CPQ, etc).

Financement des partis: le modèle albertain

En ces temps de réforme du financement électoral au Québec — la province la plus corrumpue, comme chacun sait — il est parfois bon de comparer nos méthodes avec celles de certain de nos voisins.

C’est ce qu’a fait récemment l’alertinternaute de la semaine, Loraine King, en nous informant de la loi en vigueur en Alberta. Je lui laisse la parole:

Tiens, tiens, voici comment cela se passe en Alberta :