La semaine du député de Rosemont – Forum social de Rosemont

À la rencontre des gens de l’Est de Rosemont

C’est toujours un plaisir d’aller à la rencontre des citoyens de Rosemont. Chaque semaine, je choisis un secteur du quartier et je vais discuter avec les gens. Cette fois, mes pas m’ont conduit dans l’Est de Rosemont, plus précisément dans Le Petit Beaubien. L’accueil chaleureux et les discussions intéressantes étaient au rendez-vous !

 

Forum social de Rosemont

Samedi dernier avait lieu le Forum social de Rosemont, un évènement  rassembleur incontournable de la vie citoyenne du quartier. Le résultat de ces moments d’échanges et de partages d’idées novatrices avec les citoyen(ne)s et intervenant(e)s du Forum social de Rosemont, ce sont 5 nouvelles priorités de quartier sur lesquelles nous travaillerons ensemble pour les 5 prochaines années :

  • S’assurer que Rosemont demeure un quartier accessible économiquement
  • Faciliter l’utilisation du transport collectif et actif
  • Un quartier qui se préoccupe des gens vulnérables, isolés, seuls ou en marge.

La Semaine du Député de Rosemont – 30e anniversaire du Carrefour communautaire Montrose

30e anniversaire du Carrefour communautaire Montrose

Cette semaine avait lieu le 30 anniversaire du Carrefour communautaire Montrose. Cet organisme de Rosemont est un incontournable de l’inclusion sociale des aînés. Il vient en aide à de nombreuses personnes, qu’elles désirent socialiser, s’impliquer, ou qu’elles soient victimes d’abus. De nombreux projets portés par le Carrefour font la promotion de la bientraitance des aînés et visent à briser l’isolement.

J’ai d’ailleurs souligné l’apport du Carrefour communautaire Montrose à la vie des Rosemontois et des Rosemontoises à l’Assemblée nationale :

Médaille de l’Assemblée nationale à Jacques Brosseau

Dans le cadre de cet anniversaire du Carrefour communautaire Montrose, j’ai eu l’honneur de remettre la médaille de l’Assemblée nationale à Jacques Brosseau, le Directeur général de l’organisme, pour son apport à l’amélioration de la qualité de vie des ainé(e)s de Rosemont.  D’abord un bénévole, il a su rassembler et additionner les forces autour de lui pour mettre en place des projets novateurs.  Le bien-être et le respect des ainés est au cœur de la mission de cet homme de coeur.  Un immense merci! À la rencontre des Rosemontoises et des Rosemontois

La semaine du député de Rosemont

Une semaine active pour votre député, dans la circonscription, dans la région et à l’Assemblée nationale.

Visite à la résidence Saint-Eugène

Dans le cadre de ma tournée des résidences pour aînés de Rosemont, j’étais de passage à la résidence Saint-Eugène afin de rencontrer les résidentes et résidents. Nous avons discuté de ce qui les préoccupe, entre autres l’éducation de leurs petits-enfants, la santé et l’indépendance. Merci de votre accueil chaleureux!

 

À la rencontre des Rosemontoises et des Rosemontois

Le lundi 14 mai, j’ai profité du beau temps pour aller saluer les commerçant(e)s et citoyen(ne)s de Rosemont sur la rue Masson, rue commerciale très courue de Rosemont. J’ai eu des discussions très enrichissantes sur les principaux enjeux du quartier. J’en ai aussi profité pour les inviter à ma Journée citoyenne, une journée où j’accueille les gens sans rendez-vous à mon bureau de comté.

 

Les propositions du Parti Québécois en immigration : Pour passer vraiment de l’échec au succès

Voici les propositions que nous avons rendu publiques aujourd’hui.


Prologue : des constats douloureux

On ne peut sérieusement faire de proposition de réforme de l’immigration sans faire un énorme constat d’échec de la politique menée depuis 15 ans par les gouvernements libéraux. En cette période préélectorale, on ne peut non plus passer sous silence le danger que représentent les propositions avancées par la Coalition Avenir Québec.

Nous allons d’abord revenir rapidement sur ces constats avant d’exposer nos propositions, réalistes et pragmatiques.

Parti libéral du Québec
Depuis 15 ans, la politique d’immigration libérale est un échec complet 

Échec à adapter la sélection des immigrants pour répondre intelligemment à une pénurie de main-d’œuvre prévisible et prévue depuis longtemps par tous les démographes;

Échec à reconnaître les diplômes et les acquis des nouveaux Québécois pour assurer leur succès d’intégration, entraînant des taux de chômage indécents parmi ceux-ci;

Les vrais signes du déclin du français

J’ai eu l’occasion ces derniers jours de mettre bout à bout les indicateurs préoccupants pour l’avenir du français lors d’échanges avec la ministre responsable de la langue, Marie Montpetit. Comme tous les membres de son gouvernement, elle porte des lunettes roses et refuse même de discuter de ces indicateurs, affirmant que tout va bien.

Voici à la fois des extraits des échanges et des liens vers les échanges complets.